Canada-Québec: Des courses en prélude au Grand Prix de Trois-Rivières

Sourires, adrénaline, moteurs, excitation : c’est dans une ambiance festive que les courses Superquads et Supermoto du Grand Prix de Trois-Rivières se sont déroulées samedi au terrain des loisirs à Sainte-Geneviève-de-Batiscan. Après deux ans sans activités, c’est un soulagement pour tous de retrouver les pistes.

Les motos et les quads amateurs, professionnels et juniors ont pris part au circuit de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

© KRYSTINE BUISSON Les motos et les quads amateurs, professionnels et juniors ont pris part au circuit de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

Ce sont 70 participants québécois et canadiens qui ont pris part au circuit érigé pour l’occasion, dont six jeunes de la relève qui sont les juniors, ou appelés les «minis». Pour le reste, c’est une vingtaine de quads professionnels et le même nombre pour les motos de même catégorie, complétant ainsi avec une douzaine d’amateurs pour chaque type de véhicule.

Le directeur général du GP3R, Dominic Fugère, est heureux de retrouver l’évènement avec cette première fin de semaine d’activités. «D’habitude, on l’inclut [la course] dans les qualifications du championnat nord-américain en juillet. Cette année, avec les restrictions et les frontières, on s’est résigné à une fin de semaine avec des pilotes d’ici», a-t-il expliqué.

La capacité maximale admise sur le site était de 1500 personnes en raison des mesures sanitaires, mais elle n’a pas nui à l’organisation. «La plus grosse année qu’on a eue au mois de juillet, c’était 1500 personnes qui étaient là. Aujourd’hui, on est à peu près à la moitié, mais c’est ce à quoi on s’attendait, avec les gens qui sont moins habitués de sortir», a fait valoir M. Fugère.

Le directeur général du GP3R, Dominic Fugère, avec la députée de Champlain et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel.

© KRYSTINE BUISSON Le directeur général du GP3R, Dominic Fugère, avec la députée de Champlain et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel.

Rappelons que la 51e édition du GP3R débute officiellement le 9 août, mais que les courses sur le circuit de Trois-Rivières seront entre le 13 et le 15 août. Les spectateurs pourront y voir la série Nascar Pinty’s, la Coupe Nissan Sentra, la série F1600, le CTCC, la Super Production Challenge et la série DIRT. Le dimanche 7 août, du karting prendra place à huis clos à Saint-Célestin avant de commencer la semaine à Trois-Rivières.

Le pilote de quad et figure mythique du sport au Québec et au Canada, Sylvain Arsenault, est encore partie prenante de l’organisation des courses Supermoto et Superquads cette année. C’est d’ailleurs lui qui recrute les coureurs, avec son expertise et ses connaissances dans le domaine. «Si les quads roulent au circuit du Grand Prix de Trois-Rivières, c’est parce que j’ai mis l’épreuve en branle», a énoncé l’homme originaire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

«La pandémie, on met un peu ça de côté et je suis content, parce qu’une journée comme aujourd’hui, dans les puits de ravitaillement, il y a du monde partout», dit-il en montrant les nombreuses tentes et roulottes qui se trouvaient autour, avec des gens impatients de participer et d’assister aux tours de piste.

Sylvain Arsenault a assuré l'animation des courses.

© KRYSTINE BUISSON Sylvain Arsenault a assuré l’animation des courses.

Pour M. Arsenault, c’est un bonheur d’être présent. «C’est un lent retour à la normale et j’ai hâte de retrouver ça. L’ambiance des courses, j’ai vécu ça toute ma vie. C’est une famille! De vivre ça aujourd’hui, je suis plus qu’heureux.»

David Sylvestre et son fils Olivier âgé de sept ans font partie de ces familles impliquées dans l’univers du VTT. Le père prend part aux courses professionnelles, alors que le jeune garçon a participé dans la catégorie junior. C’est une affaire de famille pour les deux pilotes qui font partie de l’équipe Atelier Kustom.

«Il a commencé à l’âge de 4 ans. […] C’est toujours le fun de voir son fils te suivre, mais tu es toujours nerveux un petit peu qu’il arrive de quoi, c’est un sport dangereux quand même», de confier M. Sylvestre, dont l’aventure dans ce monde a commencé lorsqu’il était jeune et qu’il en faisait dans les montagnes de sable.

Olivier Sylvestre, âgé de sept ans, a participé à la course junior de la relève.

© KRYSTINE BUISSON Olivier Sylvestre, âgé de sept ans, a participé à la course junior de la relève.

Un public en feu

Les spectateurs étaient eux aussi au rendez-vous, en famille ou entre amis, bière à la main pour les plus festifs, sourires au visage pour tous. Même si la pluie s’est pointée le bout du nez en milieu d’après-midi, les gens ont pu profiter d’une température chaude et d’un soleil frappant une bonne partie de la journée.

C’est le cas de Philippe Beaulac et d’Audrey Francoeur, qui en étaient à leur première fois à cet événement. «D’habitude je vais dans l’espace gratuit du site de Trois-Rivières avec mon père, a partagé celui qui est un amateur de course à la base. J’aime l’énergie, l’esprit de gang.»

Le fait que les sorties étaient limitées avec la pandémie a aussi incité le duo à sortir. «On voulait profiter du beau temps. Personnellement, c’est la première course que je vois, disons que je suis excitée!», s’est exclamée Mme Francoeur, le sourire au visage.

Un groupe d’amis qui viennent de la place se sont même rendus à pied sur le site de l’évènement. Pour eux, c’est l’ambiance et l’occasion de se retrouver qui les a amené sur place. «Avant, on allait partout voir ces courses-là, jusqu’à Rivière-du-Loup, mais ça commençait à faire beaucoup en une journée pour aller encourager», ont discuté en choeur Robert Normandin, Luc Saint-Arnault et Denis Rivard.

La vaccination, la clé pour le GP3R

Avec la hausse des cas depuis plusieurs jours dans la région, plus particulièrement dans le secteur trifluvien, le directeur général du GP3R est à l’affût de tous les développements avec la Santé publique régionale pour le grand événement à venir.

«On est très préoccupés par la situation et on est en discussion constante avec le CIUSSS pour connaître leurs recommandations. C’est sûr qu’on va se plier à ce qu’ils vont nous demander et on veut que l’évènement soit sécuritaire pour tous», a-t-il affirmé, ajoutant que l’organisation encourage tout le monde à aller se faire vacciner.

Il y aura d’ailleurs une clinique mobile de vaccination à l’extérieur du site lors du GP3R, permettant ainsi un accès plus facile pour ceux qui n’auraient pas reçu leurs deux doses. Lors de l’évènement de Sainte-Geneviève-de-Batiscan, il y en avait une installée à la caserne de pompiers de la municipalité.

Vers 13h, c’étaient huit doses qui avaient été administrées depuis 10h. Pour Nathalie Gagnon, l’infirmière clinicienne en charge, c’est un nombre satisfaisant. «On a eu deux agents de sécurité du site, deux employés de Sainte-Anne-de-la-Pérade qui sont venus sur leur heure de lunch et deux couples. En dépassant le nombre de sept doses, en comptant trois premières doses, je pense qu’on atteint l’objectif de la santé régionale», a-t-elle rapporté.

Manon Savard a profité de l'occasion pour se faire vacciner.

© KRYSTINE BUISSON Manon Savard a profité de l’occasion pour se faire vacciner.

L’une de ces personnes est Manon Savard qui travaille sur le site de l’évènement. Elle avait reçu sa première dose, mais pas sa deuxième. «Je l’ai su en arrivant ce matin en voyant la clinique. Je me suis dit, pourquoi pas! Il fallait que je le fasse de toute façon, avec le GP3R cette semaine», a-t-elle exprimé.

L’équipe s’est ensuite déplacée au presbytère de Batiscan jusqu’en fin d’après-midi.

Avec Rosie St-André – Le Nouvelliste

Étiquettes : , , , , , ,

Une Réponse to “Canada-Québec: Des courses en prélude au Grand Prix de Trois-Rivières”

  1. Bouesso Says:

    Vers le Grand Prix !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :