Nouvelle frappe américaine mortelle contre le groupe armé État islamique à Kaboul

Les États-Unis ont réalisé dimanche à Kaboul une frappe de drone contre un véhicule transportant « plusieurs kamikazes » du groupe armé État islamique au Khorasan (EI-K) afin de « supprimer une menace imminente » contre l’aéroport, a annoncé le Pentagone. D’après un porte-parole des talibans, trois enfants figurent parmi les victimes.

Le véhicule piégé a été éliminé par un tir de missile provenant d'un drone de combat américain.

© Handout ./Reuters Le véhicule piégé a été éliminé par un tir de missile provenant d’un drone de combat américain.

La frappe aérienne défensive» de drone des forces américaines a été lancée depuis l’extérieur de l’Afghanistan, contre un véhicule à Kaboul, éliminant une menace imminente de l’EI-K contre l’aéroport international» Hamid Karzai, a précisé pour sa part Bill Urban, un porte-parole du commandement central.

Nous sommes certains d’avoir atteint la cible», a-t-il ajouté. De fortes explosions secondaires provenant du véhicule ont montré la présence d’une quantité importante d’explosifs», a-t-il souligné.

Un porte-parole des talibans a confirmé que la frappe visait deux véhicules garés dans le stationnement d’un immeuble résidentiel près de l’aéroport et que plusieurs victimes, dont des civils, étaient du nombre.

Plusieurs témoins ont affirmé que des enfants ont été touchés par la frappe. Dina Mohammadi a fait savoir que des membres de sa famille habitaient dans cet immeuble et que plusieurs ont été tués. Elle n’a pas donné plus de détails sur l’âge et le nombre de victimes.

Un représentant de la région a déclaré que l’attaque a provoqué un incendie, rendant difficile l’évacuation des blessés. Il y avait de la fumée partout. J’ai tenté d’évacuer des enfants et des femmes», a-t-il raconté.

Les États-Unis n’avaient pas encore commenté le bilan signalé par les autorités afghanes.

Joe Biden avait fait savoir samedi qu’une nouvelle attaque islamiste était hautement probable», après l’attentat de jeudi aux abords de l’aéroport de Kaboul, revendiqué par l’EI-K et qui a fait plus d’une centaine de morts, dont 13 militaires américains.

L’ambassade américaine à Kaboul avait exhorté tous les Américains à quitter les abords de l’aéroport en raison d’une menace précise et crédible».

Les États-Unis avaient annoncé samedi avoir effectué une première frappe de drone dans l’est de l’Afghanistan, tuant deux membresde haut niveau» du groupe État islamique et en blessant un troisième, et prévenu que ce ne serait pas la dernière».

Joe Biden a reçu dimanche solennellement sur une base militaire du Delaware les dépouilles des 13 militaires américains, une cérémonie difficile au moment où le président américain est sous le feu des critiques pour sa gestion de la crise afghane.

Avec  CBC/Radio-Canada 

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :