Comment la Chine « efface » certaines stars du divertissement

Zhao Wei, l’une des actrices les plus célèbres du pays, a disparu des réseaux sociaux et des plateformes, relate « Courrier inter » ce lundi.

Zhao Wei, une richissime actrice de 45 ans, a disparu des plateformes et reseaux sociaux chinois depuis plusieurs jours.
Zhao Wei, une richissime actrice de 45 ans, a disparu des plateformes et réseaux sociaux chinois depuis plusieurs jours.© EYEPRESS NEWS / EyePress / EyePress via AFP

En Chine, elle est une véritable star. Pourtant, son nom a disparu des réseaux sociaux du pays, ses films aux abonnés absents sur les plateformes. Zhao Wei, une richissime actrice de 45 ans, n’apparaît plus dans les moteurs de recherche depuis plusieurs jours. En cause : la comédienne serait visée par une campagne des autorités chinoises, dont le but est de reprendre la main sur l’industrie du divertissement et de la culture, relate Courrier international, ce lundi 30 août.

Aucune justification officielle n’a été donnée concernant ce « bannissement » d’Internet. Mais des pistes d’explications commencent à se dessiner. Depuis plusieurs années, Pékin s’en prend aux excès des stars du showbiz, dont certaines sont accusées de corrompre la jeunesse et de promouvoir l’argent et le consumérisme. Comme le relate RFI, Zhao Wei faisait affaires avec Jack Ma, le cofondateur tombé en disgrâce d’Alibaba. La businesswoman, propriétaire de plusieurs vignobles en France, a par ailleurs été condamnée pour des délits boursiers en 2017.

« Restaurer » le secteur de l’art et du divertissement

Le cas Zhao Wei entre en résonance avec d’autres affaires mêlant des stars chinoises. Ces derniers mois, les autorités du pays ont été échaudées par une série de scandales. Le régulateur chinois de l’audiovisuel a imposé le retrait des séries télévisées avec l’actrice Zheng Shuang, accusée de fraude fiscale et d’abandon de ses deux enfants après sa rupture avec son compagnon. Très populaire en Chine, la comédienne de 30 ans a été ordonnée par le fisc de régler une amende de 299 millions de yuans (39 millions d’euros) pour ne pas avoir déclaré des revenus.

Objectif pour Pékin : imposer une tolérance zéro vis-à-vis des déboires des célébrités. « Depuis un moment déjà, les manquements moraux et les violations de la loi par les artistes suscitent la vive attention de la société », avait averti la télévision publique CCTV, d’après des constatations de l’Agence France-Presse. La chaîne appelait alors à « restaurer » le secteur de l’art et du divertissement afin qu’il soit « sain et marqué par l’honnêteté ».

Par Le Point avec AFP

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :