Trois-Rivières (Québec): Albatros lance un projet d’écriture en fin de vie

L’organisme Albatros Trois-Rivières amorcera, au cours de l’automne, un projet d’écriture en fin de vie qui permettra aux personnes malades ou en phase terminale de s’exprimer sur leurs valeurs, leurs pensées et leurs souvenirs. «C’est embryonnaire», précise le directeur général, Denis Benoit, car on ne sait pas, pour l’instant, ce qui adviendra de toutes ces lettres.

De gauche à droite: Armelle Deschamps, lauréate 2020, Denis Benoit, directeur général, Jacqueline Toutant, vice-présidente et Jasmine Paquin, lauréate 2021.

© FRANÇOIS GERVAIS De gauche à droite: Armelle Deschamps, lauréate 2020, Denis Benoit, directeur général, Jacqueline Toutant, vice-présidente et Jasmine Paquin, lauréate 2021.

L’exercice pourrait être salutaire pour ces personnes, car comme l’explique M. Benoit, certaines vivent les derniers moments de leur vie avec sérénité alors que d’autres les vivent dans la colère, explique-t-il.

L’organisme a sollicité l’aide de deux personnes qui viendront former les bénévoles d’Albatros afin de leur permettre d’aider à leur tour les personnes en fin de vie à rédiger ces lettres. Il s’agit de Lucie Lamothe, ancienne cadre supérieure de l’UQTR et Paulette Arcand, bénévole de longue date pour les accompagnements chez Albatros.

Le lancement du projet s’est fait vendredi dans le cadre de l’assemblée générale annuelle d’Albatros Trois-Rivières. L’organisme avait déménagé dans les locaux de l’ancienne école Saint-Jean-Bosco, en 2020, mais n’avait pas pu les inaugurer adéquatement à cause de la pandémie, ce qui a donc été fait vendredi par la même occasion.

L’assemblée générale annuelle s’est tenue avec environ le tiers des membres à cause des mesures sanitaires. Elle a été suivie d’une conférence portant sur les rêves en fin de vie.

Par la suite, l’organisme a remis le prix Soeur-Pearl-Berg (prix créé en l’honneur de la fondatrice d’Albatros) à Jasmine Paquin, présidente de la cellule Albatros, pour l’année 2021. Le même prix a également été décerné pour l’année 2020 à Armelle Deschamps, une bénévole particulièrement engagée. Le prix n’avait en effet pas pu lui être remis l’an dernier en raison des mesures sanitaires.

Notons que le conseil d’administration de la Fondation Albatros compte désormais sur une nouvelle présidente en la personne de Marili B. Desrochers. Cette dernière succède à Yves Gabias qui demeure toutefois membre du conseil.

Présidente de l’entreprise Coefficient RH, Mme Desrochers a été responsable de la Fondation du Collège Laflèche et directrice générale de la Fondation CSSS de Trois-Rivières.

La Fondation Albatros a pour objectif de garantir la pérennité de la Maison Albatros. La campagne majeure de financement lancée en 2019 atteint maintenant 2,3 M$ et l’objectif est de 3 M$.

Avec Brigitte Trahan – Le Nouvelliste

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :