Canada-Québec: Le CIUSSS ordonne la fermeture d’une résidence pour aînés de Trois-Rivières

Les résidents de la résidence privée pour aînés (RPA) le Cénacle St-Pierre, dans le secteur Pointe-du-Lac, à Trois-Rivières, devront déménager. Les autorités de la santé ont retiré le certificat de ce lieu d’hébergement sans en expliquer les raisons aux résidents et à leur famille.

Le Cénacle St-Pierre est l'un des cinq établissements pour aînés du groupe Les résidences Chemin du Roy.

© Martin Chabot/Radio-Canada Le Cénacle St-Pierre est l’un des cinq établissements pour aînés du groupe Les résidences Chemin du Roy.

C’est un choc pour les 17 résidents qui n’ont qu’un mois et demi pour déménager. Le père de Marc Hélie, âgé de 94 ans, est du nombre. Il habite le Cénacle St-Pierre depuis environ huit ans. Marc Hélie a rapidement commencé à chercher un autre milieu de vie, mais il anticipe que ce sera difficile pour son père qui s’était fait une amie à la résidence.

Tous les résidents devront avoir trouvé un autre endroit pour vivre d’ici la date du 30 novembre prochain. Il s’agit de la quatrième résidence à voir son certificat révoqué par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) au cours de la dernière année.

Par voie de communiqué, le CIUSSS MCQ précise que la décision de retirer le certificat d’une RPA est une option de dernier recours, qui s’appuie sur plusieurs éléments pouvant mettre à risque la santé et la sécurité des résidents.

Marc Hélie déplore le manque de transparence du CIUSSS MCQ, qui n’a pas expliqué les circonstances exactes ayant mené au retrait de la certification du Cénacle St-Pierre. Pour sa part, il rapporte que son père y est bien traité, bien nourri.

Ce n’est pas la première fois qu’un établissement de l’entreprise Les résidences Chemin du Roy, qui opère cinq milieux de vie pour aînés dans la région, dont le Cénacle St-Pierre, attire l’attention des autorités de la santé. En juillet 2019, des allégations de maltraitance, de négligence et d’abus avaient été rapportées à la résidence Notre-Dame, qui fait aussi partie du groupe. La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, avait demandé une visite surprise de quatre inspecteurs du réseau de la santé.

Par CBC/Radio-Canada avec les informations de Marc-Antoine Bélanger

Étiquettes : , , , , , , ,

Une Réponse to “Canada-Québec: Le CIUSSS ordonne la fermeture d’une résidence pour aînés de Trois-Rivières”

  1. Bouesso Says:

    Pas si intéressant ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :