Le Canada lance un programme de parrainage privé de réfugiés nord-coréens

SÉOUL, Corée, République de — Une organisation de défense des droits de la personne basée à Toronto annonce le lancement d’un programme de parrainage privé pour réinstaller des réfugiés nord-coréens au Canada.

© Fournis par La Presse Canadienne

Le Canada deviendrait ainsi le troisième pays, après la Corée du Sud et les États-Unis, à accepter des Nord-Coréens.

Sean Chung, directeur général de l’organisation HanVoice, a déclaré mardi que le programme pilote créé en partenariat avec le gouvernement du Canada vise à faire venir au Canada cinq familles de réfugiés nord-coréens depuis la Thaïlande au cours des deux prochaines années.

La Thaïlande est un pays de transit majeur pour les réfugiés nord-coréens, car elle ne les renvoie pas en Corée du Nord ou en Chine. La Chine, principal allié de la Corée du Nord, a été fréquemment accusée de réprimer les évadés nord-coréens et de les renvoyer de force malgré le risque de torture et d’emprisonnement.

Parmi les candidats en Thaïlande, le Canada accordera la priorité aux familles des femmes nord-coréennes qui ont survécu à des violences sexuelles et sexistes ou qui risquent d’en subir, a déclaré M. Chung.

Les Canadiens qui se porteront volontaires en tant que parrains seront invités à soutenir les familles pendant 12 mois ou jusqu’à ce qu’elles deviennent autonomes. La période de parrainage pourrait être prolongée jusqu’à un maximum de 36 mois dans des cas exceptionnels, a indiqué HanVoice dans un communiqué.

L’ambassade du Canada à Séoul n’a pas immédiatement répondu à des demandes de commentaires.

«Qu’il s’agisse de mettre de l’argent pour parrainer les familles, de venir les chercher à l’aéroport, d’aider à inscrire leurs enfants à l’école, la communauté sera impliquée à chaque étape», a déclaré M. Chung.

«Pour les Nord-Coréens en fuite, dont la majorité sont des femmes et ont vécu des expériences traumatisantes en transit, il s’agit d’une nouvelle voie sûre et d’un nouveau départ.»

Des dizaines de milliers de Nord-Coréens vivraient cachés en Chine. Environ 34 000 autres Nord-Coréens ont fui vers la Corée du Sud, où ils peuvent recevoir la citoyenneté et d’autres avantages en vertu d’une loi qui considère la Corée du Nord comme faisant partie de son territoire.

Les États-Unis ont admis un nombre beaucoup plus restreint de réfugiés nord-coréens depuis l’adoption de la loi nord-coréenne sur les droits de la personne en 2004.

M. Chung a dit que les évadés nord-coréens n’avaient pas pu accéder au système de réfugiés du Canada, bien que certains aient migré vers le Canada, l’Europe occidentale et l’Australie après s’être initialement installés en Corée du Sud.

Avec Kim Tong-hyung, The Associated Press

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “Le Canada lance un programme de parrainage privé de réfugiés nord-coréens”

  1. Bouesso Says:

    Un programme aux mesures salutaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :