Congo/Covid-19 : le coût du test PCR à Maya-Maya fait grincer les dents

L’une des mesures prises par la Coordination nationale de gestion de la pandémie de covid-19 pour contrer sa propagation et ses variants, le test PCR exigé à tous les passagers entrant et sortant du Congo cause frustration et indignation chez les voyageurs. Ils pointent son coût jugé très élevé à l’aéroport Maya-Maya, contrairement au prix pratiqué par le Laboratoire national.

Un test PCR du Laboratoire DEL Bio/ DR

« (…) Il est fait obligation de présenter un test-RT-PCR à tous les passagers en provenance de l’étranger ou en partance du pays », peut-on lire dans le communiqué de la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus lors de sa 29e réunion tenue le 30 octobre dernier.

Suivie d’effet aussitôt son annonce, cette mesure qui s’applique aussi bien en Afrique qu’ailleurs fait jazzer, pour la simple raison qu’elle s’apparente, pour nombre des voyageurs, à de l’arnaque, notamment au niveau de l’aéroport Maya-Maya où sa délivrance est assujettie au paiement de 40 000 FCFA chez le privé DEL Bio, alors qu’il est de moitié dans les services publics.

Préoccupante, la situation a fait réagir les députés qui ont interpellé, sans suite à ce jour, le gouvernement auprès de qui ils souhaitaient voir statuer sur le sujet afin, avaient-ils dit, d’harmoniser les tarifs dans les différentes structures dédiées. Ce qui éviterait, faisaient entendre les députes, une « grogne sociale ».

« Pendant que le pays fait face à la pandémie de covid-19, pour quelles raisons doit-on imposer aux Congolais des tests PCR à des prix élevés ? », s’interrogeait un député lors d’une séance des questions orales avec débat au gouvernement.

Exprimant, à l’occasion, son mécontentement, il en appelait les autorités sanitaires à revoir à la baisse les prix fixés, à rendre gratuit le test PCR, au mieux de délocaliser les services du Laboratoire national dans les aéroports, en lieu et place des services privés qui ne semblent pas tenir compte de la situation financière difficile que connaît le pays, avec lui l’ensemble de la population.  

« Pendant que le pays fait face à la pandémie de covid-19, pour quelles raisons doit-on imposer aux Congolais des tests PCR à des prix élevés ? », se demandaient les députés qui proposaient l’affectation des structures du Laboratoire national à ces points stratégiques afin que ce prix soit revu à la baisse.

L’avis des parlementaires est partagé aussi bien par des partis politiques, à l’instar de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), que par des citoyens lambda, notamment ceux qui voyagent ou envisagent voyager

Dans la déclaration rendue publique le 8 novembre par son porte-parole, Sidoine Romaric Moukoukou, l’Upads estimait que la pandémie de covid-19 étant devenue une question de santé publique et devrait en réalité bénéficier de la gratuité des soins et autres interventions médicales comme l’est le VIH/sida.

Du côté de la population, notamment les voyageurs, aussi bien étrangers que Congolais en partance ou en provenance du pays, l’indignation est totale concernant les coûts du test PCR, surtout pour ceux voyageant en famille. Ceux-ci en appellent également le gouvernement à décentraliser les services du Laboratoire national où l’attente est très longue.

« On se rend compte que rien n’est gratuit dans cette affaire. Débourser 20 ou 40 000 FCFA, c’est énorme pour un document qui ne sert que 72 h. En plus, je me pose la question de savoir où va cette masse d’argent qui rentre au laboratoire alors que le personnel cumule des arriérés de salaires impayés », s’est indigné un passager à l’aéroport de Maya-Maya.

De leur côté, les agents non vaccinés de la Fonction publique jugent impopulaire l’obligation qui leur est faite de présenter, chaque semaine, un test PCR dont le coût est très élevé.

A ce jour, la coordination qui a de nouveau reconduit l’exigence de la présentation, à la frontière, d’un test RT-PCR négatif de moins de 72h au plus pour tous les passagers au départ et à l’entrée du Congo, ne s’est pas officiellement prononcé sur cette question

Avec Adiac-Congo par .Guy-Gervais Kitina

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :