RDC-Defao : l’adieu brutal du général

Defao : l'adieu brutal du général

L’artiste musicien congolais Lulendo Matumona, plus connu sous le nom de général Defao est décédé ce lundi 27 décembre 2021 à Douala, au Cameroun. Diabétique, il aurait été infecté par le covid-19.

Le général Def Defao aurait eu 63 ans le 31 décembre 2021. Il était à Douala où il devait donner un concert privé. Mais plusieurs heures avant le spectacle, il a été pris d’un malaise dans sa chambre. Il était presque dans le coma pendant de longues heures jusqu’à ce qu’il soit finalement découvert tard dans la nuit dans un état inquiétant.

Il a été immédiatement évacué vers l’hôpital Laquintinie de Douala où il est décédé lundi soir. Dès l’annonce de son décès, plusieurs artistes congolais dont Fally Ipupa, Barbara Kanam, Ferre Gola ont exprimé leur tristesse face à la disparition de ce grand chanteur.

Après plus de dix ans d’exil au Kenya, Defao a fait son grand retour dans son pays la RDC le 4 août 2019. L’un de ses premiers gestes a été de se rendre à la Nécropole entre Ciel et Terre pour s’incliner devant les Tombes de Papa Wemba, Tabu Ley, King Kester Emeneya, Madilu System, Pépé Kallé… Son premier concert de retour, il le donnera ensuite dans la ville portuaire de Matadi (province du Kongo Central) quelques semaines plus tard.

Alors de retour sur les lieux, il a effectué son dernier voyage en Afrique de l’Ouest il y a quelques semaines. Il était à Ouaga, Burkina, à l’occasion de la cérémonie des Kundé 2021. Et le 26 Novembre, au la voix angélique du général Defao Palais des Sports de Ouaga 2000, a augmenté pour la dernière fois, revisitant ses plus grands succès dont » l’ école amour », « la famille Kikuta ».

Vêtu d’une veste avec une grosse chaîne dorée qui scintillait autour de son cou, l’artiste a démontré qu’il conservait encore l’agilité de ses beaux jours. Une présence et une performance très appréciées du public.
Ce soir-là, les Kundé lui décernent un trophée honorifique pour l’ensemble de sa carrière.

Une carrière qui a débuté dans les années 1970, d’abord dans de petits groupes de quartier. Puis il rejoint le groupe Zaïko Langa Langa en 1981.

Quelques temps plus tard, il fera les grandes heures du groupe Shock Stars entre 1983 et 1991 avant de créer son propre groupe Big Star .
Au revoir l’artiste ! Au revoir Général !

Avec News.in-24 par C. Simba et OAKader
(Crédit photo : Kundé)

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :