Canada: L’ancienne cheffe du NPD Alexa McDonough est décédée

Alexa McDonough a été à la tête du Nouveau Parti démocratique au niveau fédéral de 1997 à 2002. Photo: La Presse Canadienne/Mike Dembeck

L’ancienne cheffe du Nouveau Parti démocratique et députée de la Nouvelle-Écosse Alexa McDonough est décédée à l’âge de 77 ans.

Elle est décédée dans une maison de retraite à Halifax, samedi, après une bataille de plusieurs années contre la maladie d’Alzheimer.

C’est un jour triste pour le Canada, a déclaré l’actuel chef du Nouveau Parti démocratiqueNPD, Jagmeet Singh, sur Twitter samedi matin. Elle a voué sa vie à la justice sociale, a été une défenseure des femmes en politique et n’a jamais reculé devant un défi. Elle nous manquera énormément. Repose en paix, Alexa.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, a offert ses condoléances aux proches de la défunte par communiqué, samedi matin.

Alexa McDonough a été une pionnière qui s’inscrit dans la lignée d’Agnes MacPhail et de Gladys Porter, a-t-il dit. Le respect qu’elle avait pour les personnes qu’elle représentait a été la signature de la longue carrière de Mme McDonough. Elle était une fonctionnaire au sens propre du terme.

Une pionnière

Alexa McDonough a été la première femme au pays à être à la tête d’un parti politique fédéral ou provincial grâce à sa victoire en 1980.

Elle a été à la barre du Nouveau Parti démocratique au niveau provincial de  1980 à 1994 et au niveau fédéral de 1997 à 2002.Michaëlle Jean et  Alexa McDonough.

La gouverneure générale Michaëlle Jean remet à Alexa McDonough le titre d’Officier de l’Ordre du Canada lors d’une cérémonie le 3 septembre 2010. Photo : La Presse Canadienne/Fred Chartrand

Alexa McDonough est née en 1944 à Ottawa. Son père Lloyd Shaw et sa mère Jean MacKinnon étaient actifs au sein de la Fédération du Commonwealth coopératif (FCC), un précurseur du Nouveau Parti démocratiqueNPD.

Avant son entrée en politique, Alexa McDonough était une travailleuse sociale. En 1970, elle a aidé à bâtir la plateforme du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse en vue des élections provinciales. En 1974, désillusionnée du gouvernement de Gerald Regan, elle quitte le navire et se joint au rang du Nouveau Parti démocratique NPD.

Réanimer le Nouveau Parti démocratique NPD

Après être devenue cheffe nationale du Nouveau Parti démocratiqueNPD en 1995, Alexa McDonough s’est fait élire une première fois à la Chambre des communes, tout en permettant à son parti d’y reprendre le statut officiel, en 1997.

Elle est ainsi devenue la première cheffe du Nouveau Parti démocratiqueNPD à remporter la majorité des sièges en Nouvelle-Écosse.

Bien qu’elle n’ait pas enregistré de victoire aux urnes, elle est reconnue pour avoir bâti les fondements du parti.Alexa McDonough et Jack Layton.

Le chef du NPD Jack Layton et l’ancienne cheffe du NPD fédéral et néo-écossais Alexa McDonough au congrès national du Nouveau Parti démocratique à Halifax, en N.-É., le vendredi 14 août 2009. Photo: La Presse Canadienne/Tim Krochak

Sa contribution aura permis plus tard l’élection en Nouvelle-Écosse du gouvernement de Darrell Dexter de 2009 à 2013, ainsi que la vague orange de Jack Layton qui a déferlé sur le Canada.

Mme McDonough a dirigé le Nouveau Parti démocratiqueNPD sur la scène fédérale après le départ d’Audrey McLaughlin. Elle est donc la deuxième femme à avoir dirigé le parti national en octobre 1995.

Elle parvient alors à réanimer un parti moribond qui n’avait fait élire que neuf députés aux élections de 1993, l’implantant notamment dans le Canada atlantique.

Alexa McDonough a quitté la direction de la formation politique en 2003 lorsque Jack Layton a été élu nouveau chef du parti.Alexa McDonough.

Alexa McDonough annonçant sa démission comme chef du Nouveau Parti démocratique fédéral le 5 juin 2002 à Ottawa. Photo: La Presse Canadienne/Tom Hanson

Elle a été nommée officier de l’Ordre du Canada et était membre de l’Ordre de la Nouvelle-Écosse.

La politicienne avait également souffert d’un cancer du sein en 2013.

En raison des restrictions sanitaires liées à la COVID-19, une célébration de la vie est prévue à une date ultérieure.

Par Radio-Canada avec Avec des informations de CBC et de la Presse canadienne

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :