Congo: À Bacongo, il fête le 18e anniversaire de son rêve irréalisable de voir Paris

Parfois un simple rêve peut devenir la référence de toute une vie. A Bacongo, dans le deuxième arrondissement de Brazzaville, capitale politique du Congo, Nkodia, aujourd’hui âgé de 38 ans a fêté le 18e anniversaire de son rêve de voir un jour réellement la Tour Effeil. Pour ce faire, il a convié quelques sapeurs et autres rêveurs de Paris à partager un repas avec lui.

A Bacongo, un quartier du sud de Brazzaville, les jeunes ont pour référence leurs aînés qui se font communément appelés « Le P ». Le rêve de ces jeunes là est de voir un jour Paris et enfin mourir. C’est le cas de Nkodia qui a commencé à rêver de Paris à ses 20 ans d’âge. 18 ans plus tard, bien qu’il soit encore au Congo, il se considère comme un parisien.

Pour commémorer les 18 ans du début de son rêve parisien, il a invité quelques sapeurs de son entourage et rêveurs comme lui. Autour d’un repas, Nkodia et ses amis rêveurs ont voyagé dans le futur en imaginant leur vie parisienne et surtout retour au pays avec autant de valises de vêtements.

A ses 38 ans, Nkodia qui est propriétaire d’un garage mécanique gagne bien sa vie et a voulu le démontrer à ses invités par des plats européens. Pendant le repas, ils ont réalisé des appels vidéo avec leurs amis de France pour réaffirmer leur rêve.

Les riverains ont fait de cet anniversaire leur sujet de la semaine. « Donc Mâ Nkodia, fête l’anniversaire de son utopie ? » pouvait-on entendre. «  Son propre anniversaire, il ne le fête jamais, mais c’est un rêve qu’il célèbre ? »…

Avec Sacer-infos par Stany Frank

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :