France-Présidentielle: Taubira propose un chèque alimentaire de 150 euros par mois

Presidentielle: Taubira propose un cheque alimentaire de 150 euros par mois
Présidentielle: Taubira propose un chèque alimentaire de 150 euros par mois© AFP/STEPHANE DE SAKUTIN

Christiane Taubira veut mettre en place « un chèque alimentaire de 150 euros mensuels, sous condition de ressources », pour améliorer la situation alimentaire des plus précaires, en leur permettant de consommer des produits bio, par exemple.

Lors d’une conférence de presse à Paris, elle a présenté ses mesures pour la transition écologique: « La transition écologique et solidaire n’est pas incompatible avec une politique de justice sociale et de lutte contre les inégalités », a-t-elle souligné.

Pour apporter « une sécurité sociale alimentaire », elle entend proposer une TVA à taux zéro sur les produits bio.

La candidate veut aussi rendre obligatoire la rénovation thermique, avec « des dispositifs financiers d’accompagnement ». Ils seront composés de contributions publiques à hauteur de 80 %, et « le solde de 20 % pourra être réalisé par des prêts à taux zéro ».

Pour financer ce dispositif, qui coûtera 16 milliards par an, elle compte sur une taxe de 4 % sur les dividendes versés par les entreprises aux actionnaires à partir de 10 millions d’euros et sur une taxe de 0,1 % sur les spéculations au niveau européen, « qui serait susceptible de rapporter 50 milliards d’euros à l’UE, et 10 milliards d’euros à la France« .

Pour « améliorer les conditions de vie des personnes », Christiane Taubira propose « un niveau » en-dessous duquel « les consommations d’eau, de gaz et d’électricité seront gratuites ». Au delà, il y aura « une taxation progressive pour limiter et contraindre la consommation ».

En matière de transports, la candidate qui a remporté la Primaire populaire veut « mettre fin à la vente des véhicules thermiques d’ici 2030 », « doubler le bonus écologique sous condition de ressources » pour les véhicules propres, lancer « un fonds vélo de 500 millions d’euros par an » et « relancer les TER ».

Elle souhaite aussi augmenter la taxe d’assurance pour les véhicules polluants et installer « une progressivité des tarifs autoroutiers pour les véhicules très polluants ».

Elle veut aussi réfléchir à « l’encadrement et l’accompagnement » des dettes « des jeunes agriculteurs qui passent au bio », et à « une redevance sur les produits azotés ».

Elle entend conditionner certaines aides publiques aux entreprises en fonction de leurs efforts environnementaux, et veut « inscrire le crime d’écocide » dans le code pénal.

Enfin, elle prévoit d’interdire la chasse à courre, supprimer progressivement l’élevage industriel et en cage et accélérer la fin des animaux sauvages dans les cirques.

Par Le Point avec AFP

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :