Guerre en Ukraine : les réactions affluent au Manitoba

Quelques heures après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les réactions pleuvent au Manitoba où une grande communauté ukrainienne est établie.Le signe Winnipeg affichait les couleurs du drapeau ukrainien jeudi matin.

© Ville de Winnipeg Le signe Winnipeg affichait les couleurs du drapeau ukrainien jeudi matin.

Le choc, la colère et l’inquiétude marquent les premières réactions. Je n’ai pas dormi de la nuit. Je suis toutes sortes de nouvelles, ukrainiennes, russes et canadiennes. Ça fait mal de voir ce qu’il se passe là-bas. Je n’en crois pas mes yeux», a déclaré Yulia Zmerla, une Ukrainienne arrivée au Manitoba il y a huit ans et qui est maintenant directrice générale du Oseredok Ukrainian Cultural Education Centre, à Winnipeg.

L’attaque russe s’est faite par les airs, la terre et la mer. L’invasion est passée par les trois côtés de la frontière et les villes majeures ont été attaquées, dont Kiev», affirme Yulia Zmerla, qui a de la famille qui tente de fuir la capitale ukrainienne.

Des files d’attente ont été rapportées tôt jeudi matin devant les banques et les stations-service. Par ailleurs, l’Ukraine a fermé son espace aérien. Pendant ce temps, Yulia Zmerla prie pour la paix».

Stupéfaction

Malgré des années de tension et des signes accrus d’agression potentielle de la part de la Russie au cours des dernières semaines, de nombreuses personnes sont encore stupéfaites par l’ampleur de cette attaque, selon Denys Volkov, un Ukrainien vivant à Winnipeg.

Ils sont choqués par l’attaque. Je viens de l’est de l’Ukraine, mais les explosions ont lieu partout dans le pays, y compris dans la banlieue de la capitale», assure-t-il.

Denys Volkov a parlé mercredi soir avec des amis et de la famille qui habitent à Kharkiv, la deuxième plus grande ville d’Ukraine située à quelques kilomètres de la frontière russe. Selon leurs témoignages, les vitres tremblaient alors que des explosions faisaient rage.

Ce sont principalement des installations militaires qui ont été attaquées jusqu’à présent, mais les troupes russes au sol tentent d’entrer dans la ville et l’armée ukrainienne la défend pour le moment.»

D’après ce que je comprends, il y a beaucoup de dégâts des deux côtés», ajoute-t-il.

Réactions politiques

De son côté, la première ministre du Manitoba a condamné la violation du territoire et de la souveraineté de l’Ukraine par la Russie».

Dans un communiqué, Heather Stefanson affirme soutenir la volonté du premier ministre Justin Trudeau et du gouvernement fédéral d’imposer des sanctions économiques contre la Russie, ainsi que l’envoi de matériel militaire.

Il est dur d’imaginer à quel point il doit être difficile de regarder les nouvelles pour tant de Manitobains qui ont des proches en Ukraine», ajoute-t-elle. Selon le gouvernement, la communauté ukrainienne compte plus de 180 000 personnes au Manitoba.

Je partage vos inquiétudes et je soutiendrai toutes les actions que le gouvernement fédéral prendra pour faire pression sur la Russie et restaurer la paix dans la région.»

Aujourd’hui, les Manitobains sont profondément troublés par l’invasion russe de l’Ukraine. Le NPD du Manitoba se tient aux côtés du peuple ukrainien et de la communauté ukrainienne du Manitoba et du Canada, et nous condamnons l’impérialisme violent de la Russie», déclare le chef du parti au Manitoba, Wab Kinew, dans un communiqué.

Nous continuerons de travailler avec la communauté ukrainienne du Manitoba pour trouver des moyens d’aider ceux qui sont en danger», ajoute-t-il.

Le maire de Winnipeg a, pour sa part, posté une photo jeudi matin sur Twitter montrant le signe Winnipeg illuminé aux couleurs du drapeau ukrainien à La Fourche.

Alors que l’invasion russe de l’Ukraine se déroule, nous sommes solidaires du peuple ukrainien. Nous sommes également solidaires de la communauté ukrainienne canadienne de Winnipeg et de tous ceux qui sont horrifiés par cet acte de guerre brutal en Europe», a-t-il écrit.

La communauté ukrainienne de la province devrait annoncer comment les gens peuvent aider la population sur place, à travers des dons, selon Denys Volkov.

Brève histoire des Ukrainiens au Canada

Des Ukrainiens sont installés depuis longtemps au Manitoba. La première vague d’immigrants d’environ 150 000 personnes est arrivée au Canada de 1891 à 1914, selon Bibliothèques et Archives Canada. La majorité des ressortissants s’est installée au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta, où ils ont obtenu des terres.

L’immigration ukrainienne s’est poursuivie par vague après la Première Guerre mondiale, quand l’Ukraine a été intégrée à l’Union soviétique en tant que République socialiste soviétique d’Ukraine, puis après la Seconde Guerre mondiale.

Par Thibault Jourdan avec des informations de CBC

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :