La résistance ukrainienne s’organise, la Russie élargit son offensive

Des civils et des militaires se couvrent les oreilles, couchés à plat ventre, à Kiev.

Les forces russes ont reçu l’ordre d’élargir leur offensive dans « toutes les directions » en Ukraine au troisième jour de l’invasion commandée par le Kremlin. Selon Londres et Washington, la Russie fait face à une résistance ukrainienne de plus en plus viable.

La vitesse de l’avancée russe a temporairement ralenti, probablement en raison de difficultés logistiques et d’une forte résistance ukrainienne, a écrit samedi le ministère britannique de la Défense sur Twitter.

L’incursion russe venait de reprendre après avoir été suspendue la veille en prévision de pourparlers avec Kiev qui n’ont finalement jamais eu lieu, a indiqué le Kremlin. La présidence ukrainienne a déclaré qu’elle était favorable à des négociations de cessez-le-feu, mais pas à des ultimatums.

Les forces russes ont pénétré en profondeur en Ukraine depuis les frontières nord, est et sud, mais elles se heurtent à la résistance de l’armée ukrainienne, dont l’intensité a probablement surpris Moscou, rapportent plusieurs sources occidentales.

Les opérations russes ont progressé, mais l’Ukraine a toujours le contrôle des villes clés, souligne une source occidentale sous couvert d’anonymat. Selon elle, l’armée ukrainienne fait preuve d’une grande résistance en zones urbaines, faisant ainsi craindre une escalade russe si cette situation venait à se prolonger.

Les forces ukrainiennes affirment qu’elles ont repoussé avec succès des attaques visant une base militaire de Kiev et une centrale hydroélectrique située au nord de la ville. Elles disent aussi avoir détruit à Kiev une colonne de cinq véhicules russes, dont un char.Un convoi de l'OSCE à Kiev le 26 février 2022.

Un convoi de l’OSCE circulait à Kiev samedi. Photo : Getty Images/Pierre Crom

L’armée ukrainienne continue de recevoir un soutien en armement de l’Occident, avec entre autres l’Allemagne qui a autorisé samedi la livraison de 400 lance-grenades et les États-Unis qui ont accordé un peu plus tôt une aide de 350 millions de dollars.

Pour l’instant, la Russie n’a pas pris le contrôle total d’une ville ukrainienne, malgré une présence à Kiev et à Kharkiv, non loin de la frontière russe.

Nous savons que les forces russes n’ont pas obtenu les résultats qu’elles anticipaient, particulièrement dans le nord de l’Ukraine. Elles sont frustrées par ce qu’elles ont vu comme une résistance très déterminée. Cela les a ralenties, a déclaré un responsable militaire américain.

Moscou a revendiqué le contrôle de certains centres urbains comme Melitopol et Kherson, au nord de la Crimée annexée, sans que cela ne soit confirmé par des sources occidentales.

Plusieurs pertes humaines

Plus de 200 civils ukrainiens sont morts depuis le début de l’invasion russe, d’après des bilans des autorités ukrainiennes. Des dizaines de militaires ont également perdu la vie. La Russie ne donne, elle, aucun bilan sur ses pertes.

D’après le maire de Kiev, Vitali Klitschko, la nuit a été difficile dans la capitale. Trente-cinq personnes, y compris deux enfants, ont été blessées par les affrontements de la nuit. M. Klitschko n’a pas précisé si les blessés étaient des civils ou des militaires. Des groupes de saboteurs russes demeurent actifs à Kiev, selon lui.

Un missile russe a lourdement endommagé un grand immeuble à logements, a indiqué samedi le service d’État pour les situations d’urgence. La Russie avait peu auparavant annoncé avoir tiré des missiles de croisière.Des membres des services d'urgence devant un immeuble avec un trou béant causé par une explosion.

Les projectiles russes ont endommagé un immeuble résidentiel de Kiev. Photo : Reuterrs/Gleb Garanich

Le missile a touché l’immeuble entre les 18e et 21e étages, a précisé le service ukrainien, ajoutant qu’une évacuation était en cours. Le projectile n’a fait aucune victime, selon un conseiller du ministère de l’Intérieur de l’Ukraine.

Le ministère russe de la Défense a cependant soutenu qu’il prenait toutes les mesures pour ne pas cibler les villes et les infrastructures civiles.

Des échanges de coups de feu ont aussi eu lieu à proximité du siège du gouvernement, selon des témoignages recueillis par Reuters. D’autres personnes sur place ont rapporté avoir entendu des tirs d’obus s’abattre sur la ville.Un missile atteint un grand immeuble.

Un missile a percuté de plein fouet un grand immeuble à logements, alors que les forces russes attaquaient Kiev. Photo: Reuters/Vitali Klitschko

L’armée de terre ukrainienne a également fait état de violents combats à 30 kilomètres au sud-ouest de la capitale, où les Russes essaient de faire débarquer des parachutistes.

De son côté, l’État-major ukrainien a rapporté que des avions russes ont largué des bombes sur les villes de Sumy – où des offensives ont aussi lieu dans les rues –, Poltava et Marioupol et leurs environs. Cette dernière serait le théâtre de combats intensifs, selon le bureau du président de l’Ukraine.

Zelensky déterminé à combattre

Volodymyr Zelensky se filme lui-même dans les rues de Kiev.

Le président Volodymyr Zelensky s’est de nouveau adressé à ses concitoyens virtuellement depuis le cœur de Kiev, théâtre de nouvelles tentatives d’incursion russe. Photo : via Reuters/ Instagram/@Zelenkiy_Official

Dans une vidéo publiée au petit matin samedi, le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, a martelé qu’il n’avait nullement l’intention de déposer les armes.

« Je suis là. On ne va pas déposer les armes et on va défendre notre pays. »— Une citation de  Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine

Le gouvernement américain avait proposé une aide à Volodymyr Zelensky pour qu’il puisse évacuer Kiev, mais celui-ci l’a déclinée, selon une source gouvernementale sous couvert d’anonymat.

Plus tard, dans une autre vidéo, M. Zelensky a déclaré que ses troupes et lui étaient parvenus à casser le plan des Russes. Nous avons résisté et nous repoussons avec succès les attaques ennemies. Les combats se poursuivent, a déclaré M. Zelensky.

Vendredi, Vladimir Poutine a appelé l’armée ukrainienne à déloger son président et à prendre le pouvoir. Il me semble qu’il sera plus facile de négocier entre vous et moi, avait-il souligné alors que le Kremlin a manifesté sa volonté de lancer des négociations à Minsk, au Bélarus.

Le Bélarus, situé au nord de l’Ukraine, est l’un des points de passage par où l’armée russe est entrée en Ukraine.

En outre, le maire de Kiev a annoncé samedi un durcissement du couvre-feu en place en raison de l’invasion russe, avertissant que toute personne se trouvant dans la rue entre 17 h et 8 h serait traitée en ennemi. Imposé à Kiev jeudi après le déclenchement de l’offensive russe, le couvre-feu durait jusqu’ici de 22 h à 7 h.

Tous les civils qui seront dans la rue pendant le couvre-feu seront considérés comme des membres des groupes de sabotage et de reconnaissance de l’ennemi, a expliqué le maire Klitschko.

Avec Radio-Canada

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “La résistance ukrainienne s’organise, la Russie élargit son offensive”

  1. Bouesso Says:

    Une alerte terrible ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :