Canada-Québec: Un programme de démarrage de garderie fort populaire à Trois-Rivières

Le programme visant à créer de nouvelle place de garderie en milieu familial connaît une forte popularité à Trois-Rivières, trois semaines après son lancement.

Il manque 800 places en garderie à Trois-Rivières

© Josée Ducharme/Radio-Canada Il manque 800 places en garderie à Trois-Rivières

Pour aider à combler le besoin criant de places en garderie, les députés Jean Boulet, Sonia Lebel et Simon Allaire avec la Caisse Desjardins, la Ville de Trois-Rivières, Innovation et Développement économique Trois-Rivières (IDÉTR) ont lancé le programme Propulsion services de garde en milieu familial.

Le programme offre un soutien financier qui couvre presque la totalité des coûts de démarrage d’une garderie en milieu familial à Trois-Rivières.

À ce jour, 70 demandes de garderies en milieu familial ont été soumises, dont 30 représentent une candidature solide, selon le directeur général du Centre de la petite enfance (CPE) Les Petits Collégiens, Pierre-Philippe Foucher : Actuellement, on en a de tous les profils. Dans certaines situations, il y avait des irritants ou des ralentissements.»

Il cite en exemple des enseignants qui souhaitent revenir à la maison auprès de leurs enfants, des techniciens en éducation spécialisée qui souhaitent se réorienter. Il note également que plusieurs personnes provenant de l’extérieur de la région s’y intéressent.

Créer 360 nouvelles places

Trois-Rivières compose actuellement avec un déficit de 800 places en garderie.

Le programme a pour objectif d’en créer 360. Les promoteurs estiment que d’ici l’été, la moitié de l’objectif sera atteint. Si cet objectif est atteint plus vite que prévu, il est possible que le programme soit bonifié.

Pallier la pénurie de main-d’œuvre

En tenant compte d’un taux de chômage relativement bas et de départs à la retraite à venir dans les prochaines années, le directeur général d’IDÉTR, Mario De Tilly voit une occasion d’attirer de la main-d’œuvre dans la ville.

On est dans des évaluations de quelque chose qui oscille entre 5 et 10 000 postes à combler au cours des 4, 5 prochaines années. Il va falloir qu’on soit capables d’attirer des gens.»

Une formation de 60 heures est nécessaire pour pouvoir opérer une garderie en milieu familial. Le revenu moyen est de 68 000 $ par année pour un travail qui s’effectue à la maison.

CBC/Radio-Canada avec les informations de Marc-Antoine Bélanger

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :