Canada: La vision d’avenir du recteur de l’UQTR

L’UQTR rêve d’un modèle unique de ville universitaire

Christian Blanchette debout dans un couloir de l'université.

Le recteur de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Christian Blanchette (Archives)PHOTO : Radio-Canada / Josée Ducharme

Le recteur de l’Université du Québec à Trois-Rivières ne cache pas ses intentions. Il veut travailler à faire de Trois-Rivières une ville universitaire sur un modèle qui lui sera propre. Un modèle à travers lequel la Ville, l’Université, les entreprises et les groupes communautaires travaillent au développement économique, social et culturel dans un dialogue sans cesse renouvelé.

C’est essentiellement le message lancé par Christian Blanchette lors de son passage en entrevue à Toujours le matin, quelques minutes avant de se rendre devant la Chambre de commerce de Trois-Rivières pour présenter sa vision d’une ville universitaire.

 Notre campus est joli, mais pour les citoyens, ce sont trois affiches en bordure des rues. On ne le voit pas. C’est la raison pour laquelle, entre autres, on sort l’université de son campus pour l’amener au centre-ville, pour aller là où sont les gens. On doit aussi trouver un moyen d’inviter les gens chez nous , mentionnait M. Blanchette

 Démontrer l’accessibilité de l’université figure au nombre des défis pour les prochaines années. On a besoin de gens qui ont des DEP ou qui sont des techniciens, mais en côtoyant l’université, on peut développer des rêves pour y aller , soulignait le recteur.

« Je pense qu’en désenclavant l’université, en l’amenant dans la ville, en la rendant visible, on peut montrer que c’est accessible.  »— Une citation de  Christian Blanchette, recteur de l’UQTR

Autre défi de taille, celui du logement, particulièrement pour les quelque 2300 étudiants internationaux qui arrivent à Trois-Rivières en août alors que les logements sont loués. Christian Blanchette croit qu’il est essentiel de développer des modèles adaptés.  Mais ça prend du temps et, tristement, le besoin est maintenant , constate-t-il.

Par ailleurs, l’UQTR va poursuivre sa mission d’enseignement sur des campus externes comme au Centre-du-Québec, à Québec et dans Lanaudière. Pour ce qui est du Centre-Mauricie, Christian Blanchette croit possible de développer des partenariats en recherche et de parapher des ententes avec des lieux comme le Digihub pour permettre aux étudiants et aux chercheurs d’avoir des lieux de proximité pour travailler.

Avec Radio-Canada

Étiquettes : , , , , ,

Une Réponse to “Canada: La vision d’avenir du recteur de l’UQTR”

  1. Bouesso Says:

    Une vision pleine de perspectives !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :