Congo/Pointe-Noire : décédé dans un hôtel sur sa maîtresse, le cadavre d’un homme fouetté

 Pointe-Noire :  décédé dans un hôtel sur sa maîtresse, le cadavre d’un homme fouetté

Sa famille a vivement protesté contre cet incivisme et manque d’humanisme des jeunes de cette zone du quartier Makayabou de Pointe-Noire. Un homme pourtant connu du secteur n’a pas hésité à se faufiler dans un hôtel de passe avec l’une de ses maîtresses venue de Loandjili. Emporté par le goût et les coups de reins de la fille, l’homme a été achevé par un AVC qui a paniqué et laissé traumatisée sa maîtresse qui a alerté la réception.

Avant l’arrivée de la police pour faire le constat et levée du cadavre, les jeunes du quartiers alertés sont venus en masse s’enquérir des faits. Ils ont facilement reconnu leur grand dont la vie de débauche n’était plus un secret pour personne. Un jeune a affirmé l’avoir vu le matin au téléphone avec une fille avant de lui balancer «  que ce sont les fesses des femmes qui vont l’emporter ou l’appauvrir». Il aurait tout juste souri.

« Vieux Paul ! Béto zaba ke kaka mataku ké nata ngé na Vindoulou ! » pouvait-on entendre des jeunes du quartier, très affecté par cette perte mais qui ont agi de façon inhumaine. Chacun d’eux a eu le courage de fouetter le cadavre de leur grand Paul pour selon eux une dernière correction avant de rejoindre le paradis ou l’enfer.

Polygame officiel, Paul Matondo, marin de son état dans une société de sous traitance de Pointe-Noire était selon les témoignages un obsédé sexuel. Il avait des maîtresses dans toute la ville et ses deux propres femmes n’en pouvaient plus avec lui.

Comme Papa Wemba, il est mort sur scène pratiquant son métier favori, mais malheureusement sur l’une de ses maîtresses et non son épouse. Aucune de ses deux épouses et ses 4 enfants n’ont eu le courage de venir voir son cadavre dans cet hôtel.

C’est sa famille une fois au courant s’est plaint auprès du chef du quartier du traitement affligé à son cadavre. Pour les jeunes du quartier, cette réaction était comme leur ras-le-bol à ce qui est arrivé à leur grand Paul, un têtu sexuel notoire.

Avec Lecongolais.fr

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :