Canada: Un ex-policier de Québec à nouveau coupable d’agression sexuelle

Maxime Lehoux, menotté, est escorté vers les cellules du palais de justice de Québec.

Le 16 décembre 2021, Maxime Lehoux avait été reconnu coupable dans un autre dossier d’agression sexuelle. (Archives) Photo: Radio-Canada/Yannick Bergeron

L’ex-policier Maxime Lehoux a été reconnu coupable d’agression sexuelle jeudi au palais de justice de Québec. Il s’agit de la deuxième condamnation en moins de six mois pour l’ancien agent du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Le juge Steve Magnan a rejeté la version de l’accusé voulant que sa victime, qui était âgée de 25 ans au moment des faits reprochés, ait été consentante.

Ce nouveau verdict de culpabilité concerne des événements s’étant déroulés dans la nuit du 2 au 3 février 2018. La victime avait passé la soirée dans un restaurant-bar de Québec en compagnie d’une amie. Après le repas, elle avait croisé Maxime Lehoux, une connaissance. L’accusé était à cette époque policier au SPVQService de police de la Ville de Québec.

Une fois son amie partie, la plaignante était demeurée dans l’établissement avant d’être raccompagnée à son domicile par Lehoux. Elle demeurait alors chez ses parents. L’agression est survenue au sous-sol de leur résidence.

La jeune femme s’était réveillée le lendemain en ressentant de vives douleurs au vagin et à l’anus. Elle ne conservait aucun souvenir de l’agression, à l’exception d’un flash concernant un condom.

Dénonciation

Se sentant honteuse, la victime n’avait parlé à personne de ce qui s’était passé. Elle s’était décidée à porter plainte contre Maxime Lehoux après avoir appris dans les médias, à l’été 2018, qu’il avait été arrêté pour une agression similaire sur une collègue de travail.

Lors de son procès, l’automne dernier, l’ex-policier avait reconnu avoir eu des relations sexuelles avec la plaignante, mais avait soutenu que cette dernière y était consentante, niant par ailleurs qu’elle se trouvait en état d’ébriété.

Le juge Steve Magnan n’a pas retenu sa version des faits, en particulier à l’égard de deux éléments, soit l’état apparemment normal de la victime et les préparatifs à leurs relations sexuelles, plus particulièrement le supposé consentement de la jeune femme.

Ni fiable ni crédible

Durant la lecture de sa décision, le magistrat a soulevé de nombreuses contradictions dans le témoignage de l’ex-policier, qu’il a décrit à plusieurs reprises comme étant ni fiableni sincère et ni crédible.

Malgré ses trous de mémoire et certaines contradictions dans le témoignage de la victime, qu’il a attribués à sa consommation d’alcool importante, le juge a indiqué que le Tribunal croyait sa version, dépeinte comme franche et crédible.

Le Tribunal établit hors de tout doute raisonnable l’absence de consentement pour les rapports sexuels, a affirmé le juge Magnan.

Les représentations sur la peine de l’ex-policier se tiendront le 23 septembre prochain à Québec.

Autre condamnation

Le 16 décembre dernier, Maxime Lehoux a été condamné à 18 mois de détention. Il a été reconnu coupable d’avoir agressé sexuellement une collègue en état d’ébriété durant une fête de Noël dans un chalet de Stoneham en 2016.

Au milieu de la nuit, Lehoux, alors âgé de 25 ans, s’était glissé dans la chambre de la victime, une patrouilleuse, pour avoir une relation sexuelle complète avec elle.

La jeune femme avait été incapable de repousser son agresseur en raison de son état d’ébriété avancé. La notion de consentement de la victime avait également été au cœur de ce premier procès.

En plus de la peine de 18 mois de prison, le juge lui avait imposé une probation de 2 ans. Le nom de Maxime Lehoux a également été inscrit au Registre des délinquants sexuels.

Radio-Canada avec la collaboration de Yannick Bergeron

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :