La chute des cryptomonnaies en cinq questions

Stablecoin? TerraUSD? Luna? Nous avons des réponses à vos questions.

Des pièces représentant des cryptomonnaies.

Le bitcoin représente 44 % de la capitalisation de l’ensemble des cryptomonnaies réunies, selon CoinMarketCap. Photo : Getty Images

La dernière semaine a été turbulente pour les investisseurs en cryptomonnaies. Au cours de la seule période de mercredi à jeudi, plus de 200 milliards de dollars américains se sont évaporés des marchés; le bitcoin a plongé sous les 26 000 $ US, soit 62 % de moins que sa valeur record, atteinte en novembre dernier.

La confiance a semblé revenir vendredi matin : les quelque 19 400 monnaies existantes, selon CoinMarketCap, ont progressé de 10 % à un total de près de 1300 milliards de dollars américains.

Nous avons demandé à Martin Lalonde, président d’Investissements Rivemont, de nous expliquer la situation actuelle et ce que cela signifie pour la suite. Cette firme de gestion de portefeuille offre non seulement des stratégies de placement traditionnelles, mais aussi des options comme les cryptomonnaies.

Comment qualifier ce à quoi on a assisté cette semaine?

C’est un effondrement, ce qui s’est passé cette semaine. Ce n’est pas inhabituel dans le monde des cryptomonnaies. C’est un actif qui est hyper volatil. Ça fait partie du jeu. Si on décide d’y investir, il faut être capable de passer à travers ces moments qui arrivent à l’occasion.

Que s’est-il passé?

La réalité, c’est qu’on ne le sait pas encore exactement. En termes simples, il y a un important jeton stable (stablecoin), le TerraUSD ou UST, supposé suivre le dollar américain, soit 1 jeton pour 1 $ US. C’est un projet avec un algorithme associé à une cryptomonnaie du nom de Luna. On promettait à chaque détenteur de TerraUSD une valeur égale à un dollar américain en Luna.

Il y a eu de gros vendeurs de TerraUSD en même temps dernièrement et le projet a perdu ce « un pour un ». Les gens n’ont plus confiance dans le jeton, alors que l’idée est d’avoir de la sécurité. Plein de gens avaient investi dans le projet, mais le Luna a perdu toute sa valeur. Il valait 120 $ US en avril et en vaut maintenant zéro. On parle de 40 milliards de dollars américains de destruction de valeur.

Le projet a été un échec. C’est ce qui a ébranlé la confiance dans le marché des cryptomonnaies.Début du widget . Passer le widget?

Le monde de la crypto est en panique ce matin. Voici une petite explication de ce qui est en train de se passer. 🧵— Jeff Yates (@Jeff__yates) May 11, 2022

Que nous réservent les prochains jours? Avons-nous atteint le fond du baril?

Si je pouvais vous répondre avec certitude, je serais très riche. Sur un horizon de trois à dix ans, je pense que ce genre de volatilité est normal. On ne peut pas avoir un actif qui fait 40 000 % sur 10 ans sans que ce soit très volatil.

Il y a eu une stabilisation intéressante dans le marché vendredi. On a vu un rebond important. Dernièrement, les cryptomonnaies étaient corrélées avec l’indice NASDAQ [à forte composante technologique, NDLR]. Je pense que le NASDAQ a assez perdu. Il faut aussi mettre les choses en perspective : tous les autres marchés financiers n’ont pas bien été ces dernières semaines.

« Je ne caractériserais pas [les jetons stables] comme une menace réelle à la stabilité financière, mais ils croissent très rapidement et présentent le même type de risques que nous connaissons depuis des siècles lors de paniques bancaires », a dit la secrétaire au Trésor des États-Unis, Janet Yellen.

Y a-t-il un risque systémique, selon vous? Est-ce un exemple de plus pour démontrer que les autorités réglementaires doivent accélérer l’encadrement des monnaies virtuelles?

Quand il y a une perte de capital, ça peut avoir un impact sur d’autres classes d’actifs, parce que cet argent n’est pas disponible. Il reste que, présentement, le marché des cryptomonnaies n’est pas assez gros pour être un leader comparativement aux marchés des obligations, des actions ou des matières premières.

Les gens qui œuvrent dans les monnaies virtuelles essaient d’être encadrés le moins possible. D’un autre côté, si on veut que cette classe d’actifs devienne de plus en plus sérieuse, c’est inévitable qu’il va y avoir un encadrement additionnel, notamment aux États-Unis. Une situation gagnante serait que les autorités laissent assez de latitude pour de nouveaux projets tout en luttant contre le blanchiment d’argent et contre la cybercriminalité.

Il a été dit que les cryptomonnaies pouvaient jouer un rôle de valeur refuge comme l’or dans un contexte inflationniste. Que peut-on en conclure, finalement?

Ça ne fonctionne pas, mais c’est la même chose pour d’autres moyens qu’on croyait être des couvertures financières contre l’inflation. L’or est en baisse importante lui aussi. Par contre, à long terme, je pense encore que le bitcoin est une belle valeur refuge et une belle façon d’avoir de la valeur dans son portefeuille, peu importe où dans le monde.

Le bitcoin a perdu 80 % de sa valeur plusieurs fois depuis sa naissance. Ceux qui ont été les grands gagnants sont ceux qui ont passé au travers.

Radio-Canada par Mathieu Dion à 4 h 00

Cette entrevue a été éditée par souci de concision et de clarté.

Étiquettes :

Une Réponse to “La chute des cryptomonnaies en cinq questions”

  1. Bouesso Says:

    Une aventure monétaire ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :