Art : Baudoin Mouanda invente « la ligne 242 » du métro parisien !

Ce serait dommage que le ministère de la Culture et des Arts rate le dernier métro car il faudra bien un jour qu’on élève Baudouin Mouanda au rang d’ambassadeur du 242, tant le photographe répand l’image de son pays natal aux quatre coins du globe. 

Baudoin Mouanda

Le Congo ainsi que la Société des ambianceurs et  des personnes élégantes (Sape) s’affichent en grand dans les couloirs du métropolitain parisien ! Dans les stations de métro  Hôtel de ville, La Chapelle, Saint Denis, Gare de Lyon, Pyramides, Madeleine  ou encore dans celles du RER A, à Nation et Nogent sur Marne,  Baudoin Mouanda « Rêve aller et retour », sur plusieurs dizaines de mètres,  en réponse d’un appel lancé en 2017 par les Ateliers Médicis,  le ministère français de la Culture  et le Centre national des arts plastiques, dans le cadre du projet « Regard du Grand Paris » et c’est grandiose !  Vraiment ! Fruit d’un travail, « Le sapeur de Bacongo », déjà amorcé à Brazzaville,  « Rêve aller et retour » met en lumière souterraine  la Sape du 242 hissant le drapeau vert, jaune, rouge au plus haut.  Ici c’est Paris, Ici c’est Brazza, ici c’est Mouanda !

«  Signe du destin, c’est justement à Paris, en 2007, en croisant quatre jeunes sapeurs qui faisaient le show dans le métro sous les applaudissements de toute la rame, que j’ai mesuré le fort impact de la sapologie à Paris. De là  est venu  mon concept  « Rêve aller retour « , parce que lorsque tu rentres au pays, il y a toujours cette même idée de paraître.   Je me suis imprégné bien plus tard de leur univers en y ajoutant une touche décalée dans la mise en scène de mes clichés »,  nous dit Baudoin qui aura donc sillonné l’Ile de France avec son objectif pour y saisir de somptueux clichés.

Coup gagnant, comme à son habitude, pourrait-on  dire!  Le photographe brazzavillois figure, en effet, parmi les trente-huit artistes retenus pour l’exposition « Regards du Grand Paris », du 24 juin au 23 octobre 2022, aux Magasins généraux. Une exposition unique en son genre qui se prolongera au Musée du Carnavalet – Histoire de Paris. Les photographies apparaîtront également  dans de très nombreux endroits franciliens – la liste est longue – allant du Centre Pompidou  au Centre national de la danse  en passant par les aéroports Charles-de-Gaulle-Paris et Orly.  Et, comme si cela ne suffisait pas, on notera que Baudouin Mouanda recevra, par ailleurs, le prix Roger-Pic, créé en 1993 par le grand reporter et militant du droit d’auteur Roger Pic, du concours national de photographie organisé par la Société civile des auteurs multimédia.  

Avec Adiac-Congo par Philippe Edouard

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “Art : Baudoin Mouanda invente « la ligne 242 » du métro parisien !”

  1. DJO-MACK IMMOBILIER Says:

    Fière d’être congolais
    Congolais fièrement partout !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :