Canada-Québec: Le PLQ retire une candidate en raison de propos controversés

Anne Deblois

Anne DeBlois devait se présenter dans la circonscription de Charlesbourg, à Québec. Photo : Parti Libéral du Québec

Anne DeBlois ne sera finalement pas candidate pour le Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Charlesbourg. Moins de deux jours après avoir annoncé sa candidature, le parti a fait marche arrière en raison de propos controversés qu’elle a tenus sur les réseaux sociaux.

Les propos tenus par Anne DeBlois sont inacceptables et incompatibles avec les valeurs libérales. Elle ne sera donc pas candidate aux élections de 2022 pour notre formation politique, écrit le directeur des communications de la cheffe libérale Dominique Anglade, Jérémy Ghio.

Le Parti annoncera bientôt une nouvelle candidature pour représenter les gens de Charlesbourg, ajoute-t-il.

La candidature d’Anne DeBlois avait été annoncée mercredi dernier.

Très active sur les réseaux sociaux, la femme a souvent tweeté des positions diamétralement opposées à celles du PLQ.

Selon La Presse, elle aurait qualifié l’Islam de totalitaire en 2015, et aurait accusé le premier ministre Trudeau de vouloir tuer le Canada.

Dans un tweet, Anne Deblois critique la position du PLQ sur la parité hommes-femmes dans les partis politiques.

Pas plus tard que l’an dernier, l’ex-candidate a notamment critiqué la position du PLQ sur la parité hommes-femmes dans les partis politiques. Photo: Capture d’écran – Twitter

Dans les dernières années, elle s’est prononcée à maintes reprises en faveur d’un troisième lien entre Québec et Lévis et contre le projet de tramway à Québec. Plusieurs de ses tweets ont été supprimés au cours des 24 dernières heures.

L’ex-candidate a tenu des propos très critiques à l’égard du Parti libéral du Québec, notamment.

Anne DeBlois est une ancienne candidate du Parti conservateur du Québec (PCQ). Elle s’était présentée en 2014 dans la circonscription de Taschereau et en 2018 dans la circonscription de Jean-Lesage, alors que le parti était dirigé par Adrien Pouliot.

« On doit assumer »

Jointe au téléphone vendredi matin, Anne DeBlois était toujours secouée par le retrait de sa candidature, mais croit que c’était la meilleure chose à faire afin d’aider le parti.

On doit assumer les positions qu’on a prises quand on était plus jeunes, dit-elle d’un ton contrit. 

« Je préfère que quelqu’un qui n’a pas dit ces choses-là dans les dernières années se présente à ma place. »

Anne DeBlois ne nie pas avoir tenu des propos controversés au cours des dernières années. Elle affirme avoir depuis changé son fusil d’épaule sur de nombreux enjeux. Elle militait depuis peu au sein d’un association locale du PLQ à Québec.

J’ai adhéré aux théories du complot dans les années suivant le 11 septembre 2011 [sic], j’ai fini par m’en dissocier complètement avec de l’aide et l’amour de ma famille, a-t-elle tweeté en 2021.

Elle affirme ne pas avoir caché au PLQ ses sept années de militantisme au sein du PCQ.

Je les blâme pas, ils ont fait ce qu’ils pouvaient pour s’assurer que ma candidature était bonne. Moi, j’ai fait ce que j’ai pu pour au moins leur dire que j’arrivais d’un parti très à droite, dit-elle.

Elle dit être toujours membre du PLQ, mais a remis sa démission de son association locale.

Elle n’exclut pas un retour en politique un jour.

Par Raphaël Beaumont-Drouin avec la collaboration d’Audrey Paris et de Marie-Maude Pontbriand

Étiquettes : , , , , ,

Une Réponse to “Canada-Québec: Le PLQ retire une candidate en raison de propos controversés”

  1. Bouesso Says:

    Des maladresses politiques ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :