Brazzaville-Kinshasa : le Nepad se montre rassurant sur la construction du pont route-rail

Reçue en audience le 12 août à Brazzaville par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, la directrice générale de l’Agence de développement de l’Union africaine (Auda-Nepad), Nardos Bekele-Thomas, a annoncé que le projet de construction du pont route-rail entre Brazzaville et Kinshasa était en phase de finalisation.

Denis Sassou N’Guesso s’entretenant avec Nardos Bekele-Thomas/DR

Les entretiens entre les deux personnalités ont porté, entre autres, sur la coopération entre le Congo et le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad). Selon Nardos Bekele-Thomas, le pont route-rail entre Brazzaville et Kinshasa rentrera, sous peu, dans sa phase d’exécution. « C’est une des priorités du programme de PIida. Je pense qu’à ce stade le dossier évolue, toutes les études ont été réalisées y compris les études financières. Nous n’attendons plus que l’investisseur.  Le projet sera examiné lors de la table ronde des investissements qui aura lieu à Dakar, en janvier prochain », a-t-elle annoncé.

En effet, la prochaine table ronde de Dakar sera très déterminante, quant à la mise en œuvre des projets du Nepad restés pendants du fait de la Covid-19 qui a plongé l’organisation dans l’hibernation. « Le Nepad a eu des programmes prioritaires dont la plupart ont été entamés avec à la clé beaucoup de résultats qui sont à inscrire dans le cadre des progrès de cette organisation pendant des années. Il y avait des progrès, mais aussi des défis. Ce qu’il faut faire, c’est de tirer les leçons pour savoir pourquoi tous les programmes n’ont pas été mis en œuvre », a poursuivi Nardos Bekele-Thomas, précisant que le Nepad est sur la voie du progrès.  

Selon elle, il y a beaucoup de problèmes d’ordre financier et technique qui ont freiné l’élan du Nepad. A cela, s’ajoute l’incapacité du Nepad lui-même mais aussi de chaque pays à mettre en œuvre cette politique.

Notons que le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique a été donc conçu pour répondre de manière cohérente et équilibrée aux principales priorités sociales, économiques et politiques du continent. L’Ethiopienne Nardos Bekele-Thomas est la première femme à diriger l’Agence de développement de l’Union africaine. Elle a été nommée et approuvée en tant que directrice générale par les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine, lors de la 35e session ordinaire du sommet de l’Union africaine, en février 2022. 

Avec Adiac-Congo par Parfait Wilfried Douniama

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :