Après neuf mois, Hydro-Québec a déjà dépassé le bénéfice record de 2021

La société d’État a dégagé un bénéfice de 3,6 milliards de dollars depuis le début de l’exercice 2022, un bond de 47 % par rapport à la même période l’an dernier.

Le siège social d'Hydro-Québec

La société d’État a dégagé un bénéfice de 3,6 milliards de dollars depuis le début de l’exercice 2022, un bond de 47 % par rapport à la même période l’an dernier. Photo : Radio-Canada/Ivanoh Demers

Il n’y a pas que les pétrolières qui bénéficient de la flambée mondiale des prix de l’énergie; les Québécois y trouvent aussi indirectement leur compte par le biais d’Hydro-Québec.

Les résultats du troisième trimestre de la société d’État font état d’un bond spectaculaire du bénéfice net d’Hydro, qui atteint 3,604 milliards $ depuis le début de 2022, soit une augmentation de plus de 47,6 % par rapport au bénéfice net de 2,441 milliards $ pour les trois premiers trimestres de 2021.

Déjà, en neuf mois, Hydro-Québec a dépassé le bénéfice net record de 3,546 milliards $ qu’elle avait affiché pour l’année 2021 au complet.

Pour la seule période de juillet à septembre, soit le troisième trimestre lui-même, le bénéfice net a presque doublé, passant de 448 millions $ à 862 millions $, notamment en raison d’une augmentation de 508 millions $ des ventes hors Québec. Pour les neuf premiers mois, cette augmentation est 891 millions $.

Gonflement des prix sur le marché

Ce résultat s’explique en grande partie par le gonflement des prix sur les marchés d’exportation. Depuis le début de l’année, Hydro a obtenu en moyenne 7,6 cents du kWh, soit une augmentation de plus de 70 % par rapport aux 4,4 cents du kWh obtenus durant les neuf premiers mois de 2021.

Évidemment, Hydro-Québec subit elle-même l’impact de la flambée des prix de l’énergie. En d’autres termes, son propre résultat, aussi spectaculaire soit-il, aurait pu être encore plus élevé si ses achats d’électricité ne lui avaient pas coûté 131 millions $ de plus au troisième trimestre, pour une augmentation totale de 496 millions $ depuis le début de l’année 2022.

Les exportations n’expliquent pas à elles seules la hausse du bénéfice net de la société d’État. Les températures très froides de l’hiver dernier et la croissance de la demande domestique ont également entraîné une augmentation de 848 millions $ des ventes au Québec, qui atteignent 8,985 milliards $ depuis le début de l’année. En contrepartie, les pannes majeures, surtout celles causées par le derecho du printemps dernier, ont laissé une facture de 75 millions $ entre les mains d’Hydro.

Dans les autres faits saillants du troisième trimestre, la direction d’Hydro se félicite de l’achèvement du complexe de la Romaine et de la mise en service du deuxième et dernier groupe turbine-alternateur de la centrale de la Romaine-4 en septembre 2022.

Par Radio-Canada avec La Presse canadienne

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :