Un corps sans vie, d’un homme à la peau blanche a été rejeté, le samedi 3 novembre 2018, au large des côtes de (Grand-Bassam). Le mystère plane autour de cette découverte macabre.

Selon les témoins, le cadavre d’un homme à la peau blanche a été découvert tôt de bonheur le samedi 3 novembre 2018 sur les côtes de Mondoukou situé dans la commune de Grand-Bassam. A les en croire, « il était vêtu d’un pantalon noir et chaussé d’une paire de baskets ». L’homme aurait reçu un coup à la tête.

Cette dernière allégation étant difficile à prouver. Cette blessure est-elle due à un coup à la tête ou alors est-ce un objet dans la mer qui en serait à la base ? De même, l’on se pose des questions sur la nature de la couleur de la peau de l’homme. Est-ce la présence prolongée dans l’eau, du corps, qui lui a donné cet aspect ou alors la victime aurait une peau de type européen ou arabe ?

Enfin, l’homme est-il mort par noyade ou a-t-il été tué avant d’être jeté dans l’eau ? On n’en sait pas davantage. L’enquête de la police n’ayant pas encore donné de résultats, le corps a été évacué par les services des pompes funèbres.

Ivoiresoir.net par Karina Fofana