Archive for the ‘Shebab’ Category

Mali : levée des restrictions pour Bah N’Daw et Moctar Ouane

août 28, 2021
Moctar Ouane (à g.) et Bah N’Daw, respectivement Premier ministre et président de la transition malienne, de septembre 2020 à mai 2021.

Les autorités maliennes ont levé « toutes les mesures restrictives » imposées aux anciens président et Premier ministre de transition Bah N’Daw et Moctar Ouane, évincés le 24 mai par les militaires et depuis maintenus en résidence surveillée selon leur entourage, a annoncé la Cedeao vendredi.

Le comité instauré pour suivre la transition ouverte après un premier coup d’État militaire en août 2020 « se félicite de la décision du gouvernement de lever toutes les mesures restrictives concernant » Bah N’Daw et Moctar Ouane, a déclaré dans un communiqué la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), médiatrice dans la crise malienne.

Les deux hommes ont été arrêtés le 24 mai lors du second coup de force mené par le colonel Assimi Goïta et les militaires arrivés au pouvoir par le putsch du 18 août 2020. Bah N’Daw et Moctar Ouane venaient de s’entendre sur un nouveau gouvernement écartant des figures de la junte.

« Issue heureuse »

Le gouvernement malien, confirmant l’information, a affirmé vendredi soir avoir « accueilli favorablement la mission de bons offices » du comité de suivi de la transition. Il « se félicite de l’issue heureuse des démarches menées par ledit comité (de suivi de la transition) ayant abouti à la décision d’une levée des mesures de surveillance spéciales qui étaient mises en place » concernant Bah N’Daw et Moctar Ouane.

Cependant, le gouvernement « souligne la nécessité du respect des engagements pris par les acteurs concernés à faire preuve d’esprit de responsabilité, d’attachement à l’intérêt national, au respect de la loi et de s’abstenir de toute action pouvant impacter le bon déroulement de la transition », dans le communiqué.

Ultimatum

La mise à l’écart de Bah N’Daw et Moctar Ouane avait officiellement été présentée comme une démission. Assimi Goïta s’était ensuite fait investir aux fonctions de président de transition et avait nommé un nouveau Premier ministre.

Bah N’Daw et Moctar Ouane étaient quant à eux sous le coup d’une résidence surveillée, selon ceux qui ont été en contact avec eux. Les autorités invoquaient les nécessités de leur protection. Les deux hommes n’ont pas encore pu s’exprimer publiquement sur les évènements de mai et leur situation.

Ils avaient saisi la Cour de justice de la Cedeao, et cette dernière avait donné au gouvernement malien jusqu’à samedi pour justifier leur situation, avait rapporté leur avocat Mamadou Ismaïla Konaté.

Incertitude

Bah N’Daw et Moctar Ouane devraient recouvrer leur liberté de mouvement alors que règne la plus grande incertitude sur l’avenir du pays, pris dans la tourmente des insurrections indépendantiste et jihadiste de 2012. Vendredi, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM, ou JNIM, affilié à Al-Qaïda) a revendiqué une opération qui a coûté la vie à 17 soldats maliens, selon une source sécuritaire.

Les militaires se sont engagés à céder la place à des civils après des élections prévues en février 2022. À six mois de l’échéance, le scepticisme va grandissant sur le respect de cet engagement, et des voix s’élèvent pour une prolongation de la transition.

Dans ce contexte, le placement sous mandat de dépôt, jeudi, de Soumeylou Boubèye Maïga, Premier ministre de 2017 à 2019, a divisé l’opinion entre ceux qui ont salué son arrestation au nom de la lutte contre la corruption et l’impunité et ceux qui redoutent une manœuvre pour contrecarrer les ambitions présidentielles qui lui sont prêtées.

Par Jeune Afrique avec AFP

Coronavirus: La vaccination de la population a commencé en Russie

novembre 30, 2020
CORONAVIRUS: LA VACCINATION DE LA POPULATION A COMMENCÉ EN RUSSIE

MOSCOU (Reuters) – Le premier lot connu de vaccins russes Spoutnik V contre le COVID-19 à usage civil à été livré à l’hôpital de Domodedovo, au sud de Moscou, qui a annoncé lundi avoir commencé à vacciner la population locale la semaine dernière.

L’établissement indique sur son site internet que les résidents qui souhaitent se faire vacciner doivent s’inscrire sur un site gouvernemental et se présenter le jour même avec le résultat négatif d’un test de dépistage du COVID-19 et des papiers d’identité.

La Russie, qui cherche à faire jeu égal avec les grands laboratoires occidentaux dans la course au vaccin, a assuré à l’issue d’essais cliniques que son vaccin Spoutnik V était efficace à 92%.

Avec Reuters par (Anton Zverev, version française Jean-Philippe Lefief)

Au moins 28 morts dans des pluies torrentielles au Pakistan

mars 13, 2016

Des pluies torrentielles ont fait au moins 28 morts au cours des derniers jours au Pakistan, ont annoncé dimanche les autorités. Les décès sont en grande partie dus à l’effondrement des toits de maisons.

Au moins 17 personnes ont perdu la vie dans la province du Baloutchistan (sud-ouest), six dans le Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest) et cinq dans les zones tribales voisines, selon des responsables de l’autorité de gestion des catastrophes.

Dans les zones tribales, cinq mineurs ont été tués samedi dans l’effondrement d’une mine de charbon. Dimanche, plus d’une trente mineurs étaient toujours bloqués dans la mine.

Le Pakistan est affecté chaque année par les pluies de la mousson, à la fin de l’été. En 2010 des inondations avaient fait 1700 morts et affecté 18 millions de personnes.

Romandie.com

Congo: Vidéo d’André Okombi Salissa à la jeunesse

mars 8, 2016