Archive for the ‘Sport’ Category

France: Avec 8 000 abdos en une heure, il bat le record du monde

octobre 17, 2021

Un Sarthois de 23 ans a battu le record du monde d’abdominaux, après en avoir effectué 8 004 en une heure samedi, rapporte « Ouest-France ».

Sa prouesse va entrer dans les annales. Samedi 16 octobre, Nicolas Bodereau, un Sarthois âgé de 23 ans, a battu le record du monde de levées de buste réalisées en une heure, rapporte Ouest-France. En effet, le jeune homme a réussi à effectuer pas moins de 8 004 abdominaux, lors de l’épreuve qui s’est déroulée à Nazelles-Négron, en Indre-et-Loire. Comme le précise le quotidien local, il avait pour adversaire l’ancien détenteur du record, Roger Prévost, un homme de 85 ans. Ce dernier a effectué 6 745 abdominaux pendant le temps imparti.

L’octogénaire, rappelle le média, était entré dans le Guinness Book des records après avoir réalisé 6 788 levées de buste en 2017.

Un entraînement intensif offert par le confinement

Entre ces deux adversaires, qui appartiennent à deux générations bien différentes, tout avait commencé l’an passé.

Comme le relate Ouest-France, c’est à ce moment-là que le jeune Sarthois avait décidé de défier son aîné en secret. Profitant du temps libre offert par le confinement, il avait, chez lui, effectué 9 996 contractions abdominales. En l’apprenant, l’octogénaire avait assuré qu’une telle prouesse n’était pas crédible, avant de l’inviter à la réitérer devant des huissiers.

Cet affrontement, deux fois repoussé en raison d’un problème de santé chez le jeune homme, mais aussi des restrictions liées à la pandémie, a finalement pu avoir lieu. Et l’élève semble bel et bien avoir accompli ce que son maître pensait jusqu’à présent impossible !

Avec Le Point

JO de Pékin : la flamme olympique brillera ce lundi, à huis clos

octobre 17, 2021

Avant la crise sanitaire liée au Covid-19, dans toute l’histoire des Jeux de l’ère moderne, la flamme n’avait été allumée à huis clos qu’en 1984.

La flamme olympique sera donc allumee dans un stade antique d'Olympie. (Photo d'illustration)
La flamme olympique sera donc allumée dans un stade antique d’Olympie. (Photo d’illustration)© ARIS MESSINIS / AFP

Pour la deuxième fois d’affilée et la troisième en tout, la cérémonie traditionnelle dans le berceau de l’olympisme se tiendra en l’absence de spectateurs, lundi 18 octobre, à l’instar des Jeux de Tokyo. « À cause de la situation liée à la pandémie de Covid-19, la cérémonie d’allumage se tiendra dans un respect strict du protocole sanitaire local », a fait savoir le Comité olympique hellénique, qui reconduit ainsi les mesures drastiques prises en mars 2020.

La flamme olympique sera donc allumée dans un stade antique d’Olympie, avant d’entamer un voyage écourté vers les Jeux d’hiver de Pékin – qui se tiendront du 4 au 20 février 2022 – en raison de la crise sanitaire.

La flamme sera ensuite emportée par le premier relayeur

Avant la crise sanitaire, dans l’histoire des Jeux de l’ère moderne, la flamme n’avait été allumée à huis clos qu’en 1984, quand les organisateurs grecs avaient voulu protester contre le caractère commercial des Jeux olympiques de Los Angeles. La cérémonie se tiendra devant un parterre limité aux membres du Comité international olympique (CIO) et des comités grec et chinois, en présence de la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou et du président du CIO Thomas Bach.

Traditionnellement, la flamme doit être allumée lundi à 11 h 30 (8 h 30 GMT) par les rayons du soleil sur les ruines du temple d’Hera à Olympie, siège des Jeux de l’Antiquité en Grèce. Dimanche, le soleil n’était pas au rendez-vous pour la répétition sur le temple antique d’Olympie. Mais lundi, un soleil radieux est annoncé, et ses rayons devraient traverser sans encombre le miroir parabolique et enflammer la torche brandie par la prêtresse Xanthi Georgiou. La flamme sera ensuite emportée par le premier relayeur, le skieur grec Giannis Antoniou, suivi du Chinois Li Jiajun, cinq fois champion olympique au patinage de vitesse.

« C’est un des plus grands honneurs pour un athlète que d’être le premier porteur de la flamme olympique », a déclaré Antoniou à l’Agence France-Presse. « Particulièrement pour moi qui tente de me qualifier et de participer à ces Jeux », a-t-il dit dimanche, en marge de la répétition, qui coïncidait avec le 100e anniversaire de la création du bureau exécutif du CIO.

Le Grec Vasilis Papavassiliou – un athlète local – sera le dernier à porter la flamme lundi à Olympie, alors que les organisateurs ont décidé que le relais serait « plus court que dans un passé récent ». Conformément aux mesures drastiques prises à Pékin, sans spectateurs étrangers, le Comité grec a en effet encore renforcé les précautions sanitaires pour ces deuxièmes Jeux sous coronavirus après Tokyo. « Il n’y aura pas de relais de la flamme sur le sol grec », avaient prévenu les organisateurs mi-octobre : une fois allumée à Olympie, la flamme sera transférée pour passer la nuit de lundi à mardi à l’Acropole d’Athènes, où des activistes tibétains, dont trois ont été arrêtés, ont organisé dimanche une brève manifestation contre la tenue à Pékin des Jeux de 2022.

Une nuit à l’ombre du rocher sacré

Après une nuit à l’ombre du rocher sacré, la flamme des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver sera remise en un temps record aux organisateurs chinois : en moins de 24 heures, elle aura été transmise au comité Pékin-2022 lors d’une cérémonie sans public mardi à 12 heures (9 heures GMT) au stade Panathénaïque à Athènes, avant de s’envoler vers Pékin. Habituellement, la flamme parcourt des centaines de kilomètres en plusieurs jours, traverse une cinquantaine de villes et sites archéologiques de Grèce, relayée par des artistes et des sportifs du monde entier.

Mais en mars 2020, avec les premiers cas de coronavirus en Grèce, les spectateurs autorisés à assister au relais de la flamme avaient afflué sans précaution, pour acclamer des acteurs de Hollywood, forçant les organisateurs à arrêter la course. Le parcours avait été interrompu à Sparte, où la foule s’était massée pour acclamer l’acteur gréco-américain Billy Zane, qui a notamment joué dansTitanic, et le comédien britannique Gerard Butler, qui incarna le roi Leonidas de Sparte dans 300.

Par Le Point avec AFP

Football : la justice espagnole veut l’incarcération de Lucas Hernandez

octobre 13, 2021

Il est reproché au défenseur international français de ne pas avoir respecté une mesure d’éloignement imposée après une rixe avec sa compagne en 2017.

La justice espagnole a ordonne l'incarceration du lateral de l'equipe de France Lucas Hernandez.
La justice espagnole a ordonné l’incarcération du latéral de l’équipe de France Lucas Hernandez.© FRANK HOERMANN/SVEN SIMON / SVEN SIMON / dpa Picture-Alliance via AFP

L’information diffusée mercredi 13 octobre par l’Agence France-Presse vient confirmer celle communiquée par le quotidien espagnol As. La justice espagnole a ordonné l’incarcération du latéral de l’équipe de France Lucas Hernandez. Il est reproché au défenseur international français du Bayern Munich de ne pas avoir respecté une mesure d’éloignement imposée à la suite d’une rixe avec sa compagne, qui s’était déroulée en 2017. L’annonce a été faite par le Tribunal supérieur de justice de Madrid.

Lucas Hernandez, champion du monde 2018 et vainqueur de la Ligue des nations avec les Bleus dimanche contre l’Espagne, devra se présenter le 19 octobre devant un tribunal de Madrid afin que l’ordonnance d’incarcération lui soit notifiée. Il aura, après cette audience, dix jours pour entrer « volontairement » en prison. Mais, selon le tribunal, l’ancien défenseur de l’Atlético Madrid a déjà fait appel de la décision et pourrait éviter la prison si son recours était accepté. En Espagne, les peines de prison inférieures à deux ans ne sont généralement pas appliquées sauf s’il s’agit d’une récidive, auquel cas l’incarcération est exigée même si la peine est très courte.

La première condamnation de Lucas Hernandez dans cette affaire remonte à février 2017. Le défenseur avait alors été condamné, tout comme sa compagne, à 31 jours de travaux d’intérêt général et à une mesure d’éloignement et d’interdiction d’entrer en contact durant six mois pour des violences conjugales mutuelles. Seulement quatre mois plus tard, le joueur et sa compagne avaient été interpellés à l’aéroport de Madrid-Barajas alors qu’ils revenaient de vacances. Le footballeur avait été retenu quelques heures en garde à vue par les forces de l’ordre pour ne pas avoir respecté la mesure d’éloignement imposée en 2017, avant d’être remis en liberté. Jugé pour non-respect de la mesure d’éloignement, il avait été condamné en 2019 à six mois de prison. Sa compagne n’avait en revanche pas été arrêtée à l’aéroport car la mesure d’éloignement ne lui avait pas encore été notifiée officiellement à ce moment-là. Elle n’était donc pas en tort.

Par Le Point avec AFP

Carrière professionnelle : Didier Drogba désormais consultant chez Canal+

octobre 8, 2021

L’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba, évoluera maintenant en tant que consultant sportif pour la chaîne de télévision française.

Selon le quotidien français L’Equipe du 4 octobre, la légende ivoirienne de football va exercer le métier de consultant à temps partiel. Une bonne nouvelle pour ses nombreux fans qui souhaitaient le voir faire ce métier un jour. Après deux mois de négociation avec la chaîne Canal+, les deux parties sont finalement parvenues à un accord.

Drogba sera consultant pour la chaîne française, mais pas n’importe lequel. Il sera un « consultant exceptionnel » et ne sera pas un intervenant régulier. D’après l’Equipe, Didier Drogba ne fera que quelques apparitions tout au long de la saison, et ne sera donc pas présent à toutes les émissions présentées, notamment par les habituels Hervé Mathoux et Laure Boulleau.

Si la rumeur a circulé depuis plusieurs jours dans certains médias, elle est désormais officielle. Didier Drogba devient consultant télé au sein du géant français de l’audiovisuel Canal +.  Il a donné son accord pour participer principalement à quelques soirées Ligue des champions.

L’ancien pensionnaire du Mans FC, de l’Olympique de Marseille, du Chelsea FC, de Guingamp, de Galatasaray, de Montreal Impact ou Phoenix Rising mettra ainsi son expérience et son savoir-faire au bénéficie des téléspectateurs des matches de League des Champions.

Né le 11 mars 1978 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, Didier Yves Drogba Tébily de son vrai nom fera officiellement son apparition lors du match Paris Saint-Germain contre le RB Leipzig.

Avec Adiac-Congo par Rude Ngoma

Équipe de France : Mbappé « enragé » contre Giroud avant l’Euro

octobre 5, 2021

L’attaquant français du PSG est revenu dans « L’Équipe » sur sa colère après les propos tenus par son coéquipier dans la presse en juin.

En club comme en sélection, l’année 2021 de Kylian Mbappé aura été marquée par les mésententes, notamment avec ses partenaires en attaque. Alors que la France affronte la Belgique jeudi dans le cadre des demi-finales de la Ligue des nations, l’attaquant des Bleus et du Paris Saint-Germain s’exprime longuement dans deux entretiens accordés à L’Équipe et à RMC. Sans langue de bois, Kylian Mbappé revient donc sur les tensions ressenties avec Olivier Giroud avant l’Euro.

À l’issue d’un match de préparation contre la Bulgarie, Olivier Giroud s’était ouvertement plaint à la télévision de n’avoir pas reçu assez de ballons de la part de ses coéquipiers. L’intervention avait fortement déplu à Kylian Mbappé, qui confesse, dans les colonnes de L’Équipe : « Cela a traîné, parce que les gens ont laissé traîner. Je vais vous dire la vérité : le soir même, j’étais enragé. » Il assure néanmoins ne pas avoir l’esprit rancunier. « Deux jours après, je n’y pensais plus, affirme-t-il. Je me suis expliqué avec lui, je lui ai dit ce que j’avais à lui dire. Et après, c’était terminé. »

« Je l’accueillerais les bras ouverts » chez les Bleus

Pour la deuxième fois d’affilée, Olivier Giroud ne figure pas dans le groupe de l’équipe de France, convoqué cette semaine dans le cadre de la phase finale de la Ligue des nations. Dans L’Équipe, Kylian Mbappé s’en attriste et espère sincèrement un retour de celui avec lequel le ton était monté en juin : « Je l’accueillerais les bras ouverts. Il était tout proche de battre le record de Thierry Henry, ce serait dommage qu’il n’en ait pas la possibilité. »

Par Le Point avec AFP

Canada: Une première présence sur le MacKenzie Tour pour Jean-Philippe Parr

octobre 5, 2021

De passage au Club de golf Uplands à Victoria en Colombie-Britannique afin de disputer le tournoi Reliance DC Bank Open, le golfeur de Saint-Célestin, Jean-Philippe Parr est revenu à la maison après avoir pris part aux quatre rondes de l’événement, terminant au 43e rang avec une fiche cumulative de +3.

Le golfeur Jean-Philippe Parr.

© CRÉDIT FRANÇOIS GERVAIS Le golfeur Jean-Philippe Parr.

Lors de ce tournoi, présenté du 26 septembre au 3 octobre, Parr a joué des rondes de 71, 71, 72 et 69.

«Ça n’a pas été super pour moi. Je dois dire que je suis un peu déçu par le résultat. Cela dit, ça demeure une très belle expérience et j’ai pu avoir du plaisir quand même. C’était ma première présence à ce tournoi», a noté le principal intéressé.

C’est le Canadien Blair Bursey qui a été en mesure de s’élever au-dessus de la mêlée au cours de cette compétition avec un pointage total de -10. Il a ainsi devancé d’un coup un groupe de quatre golfeurs qui ont dû se contenter du 2e rang. Le Reliance DC Bank Open est un tournoi qui fait partie du MacKenzie Tour de PGA Canada. Au cumulatif, c’est le Canadien Callum Davison qui a été sacré champion de la saison 2021 du MacKenzie Tour puisque l’événement de Victoria était le dernier au programme. Dans le cas de Parr, il s’agissait également de sa première participation à ce circuit. Malgré ses 17 ans, le natif de Saint-Célestin n’en était toutefois pas à ses débuts avec les professionnels.

Si la saison 2021 achève, Parr laisse entendre qu’il n’a pas encore disputé son dernier tournoi de l’année. Il aura quelques semaines de congé avant de reprendre l’action vers la fin de novembre. Même si son année n’est pas tout à fait finie, le natif de Saint-Célestin peut déjà tracer un bilan fort positif des derniers mois. Sacré champion canadien au niveau junior il y a quelques semaines, l’avenir du golfeur mauricien, membre de l’équipe nationale, apparaît radieux.

Parr ne se satisfait toutefois pas de ses succès pour le moment. Il assure vouloir continuer de travailler de manière générale sur ses aptitudes afin de poursuivre sa progression vers les plus hautes sphères de son sport.

«Mon année a quand même bien été. Je sais cependant que j’ai encore des choses sur lesquelles je peux m’améliorer. Donc, oui, je suis content, mais je sais que je peux toujours progresser.»

Avec Matthew Vachon – Le Nouvelliste

France: Bernard Tapie, éternel « battant », vaincu par un cancer à 78 ans

octobre 3, 2021

Bernard Tapie, eternel "battant", vaincu par un cancer a 78 ans
Bernard Tapie, éternel « battant », vaincu par un cancer à 78 ans© AFP/Archives/GERARD JULIEN

L’ex-homme d’affaires, ministre, acteur, patron de presse et dirigeant de club Bernard Tapie, un temps érigé en symbole de la réussite sociale avant d’être rattrapé par les ennuis judiciaires, est mort dimanche à 78 ans d’un cancer dont il souffrait depuis 2017.

« Dominique Tapie et ses enfants ont l’infinie douleur de faire part du décès de son mari et de leur père, Bernard Tapie, ce dimanche 3 octobre à 8H40, des suites d’un cancer », ont écrit ses proches dans un communiqué envoyé à la Provence.

Tour à tour entrepreneur, chanteur, président de l’Olympique de Marseille, ministre, acteur ou encore patron de presse, il est décédé à son domicile parisien.

Sa famille a annoncé qu’il serait inhumé à Marseille, « sa ville de coeur ».

Marseille où des dizaines de supporters commençaient à se recueillir pour un hommage spontané devant le portrait en noir et blanc que l’OM a posé devant le Vélodrome à l’annonce du décès.

Un « combattant »

Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont souligné « l’ambition, l’énergie et l’enthousiasme (qui) furent une source d’inspiration pour des générations de Français ».

Pour Didier Deschamps, champion d’Europe avec l’OM en 1993, Bernard Tapie était « un battant (…) dont le mental de fer déteignait sur ses joueurs ».

Outre sa « faconde légendaire », son côté « gouailleur mais tellement vrai », Jack Lang, retient la « générosité même » de ce « combattant permanent, inflexible, et intransigeant face au Front national ».

« Ses défauts étaient sans doute à la mesure de ses qualités », a témoigné sur franceinfo Eric de Montgolfier, procureur de Valenciennes lors de l’affaire VA-OM, qui s’est soldée par de la prison ferme. « Il avait quand même un sens du réel un peu particulier. Le réel, c’était ce qu’il avait décidé, ce qu’il voyait, ce qu’il voulait nous faire voir le plus souvent ».

Rue des Saint-Pères, au coeur de Paris, devant son hôtel particulier où il est décédé, des Parisiens, Marseillais viennent rendre hommage. Catherine, supportrice de l’OM, a déposé quelques fleurs. « J’avais besoin de venir ce matin, on s’y attendait mais ça fait quelque chose ».

Au sommet de la gloire et du succès dans les années 1980, la fin de sa vie a été rythmée par la maladie et des soucis judiciaires.

Né le 26 janvier 1943 à Paris dans une famille d’origine modeste, celui qui était connu pour ses coups de gueule et sa gouaille a d’abord été un patron flamboyant et admiré, spécialisé dans le rachat d’entreprises en difficulté, avant de rétrograder au rang d’entrepreneur sulfureux aux pratiques douteuses.

L’homme a aussi fait de la politique : élu député des Bouches-du-Rhône en 1989 sous la bannière de la majorité présidentielle de François Mitterrand, il a été conseiller régional, député européen et, pendant moins de deux mois, ministre de la Ville dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy (avril-mai 1992).

Grand amateur de sports, celui qui est parfois surnommé « Nanard » ou le le « boss », a créé en 1983 une équipe cycliste qui recrutera Bernard Hinault, avant de reprendre trois ans plus tard l’OM, qui devient en 1993 le premier – et toujours seul – club français à remporter la prestigieuse Coupe d’Europe des clubs champions.

165 jours de prison

C’est aussi à l’OM qu’éclate la première grande affaire qui le met en cause, celle du match truqué entre Marseille et Valenciennes, dite « VA-OM », pour laquelle il est condamné pour complicité de corruption et subornation de témoins et passe 165 jours en prison en 1997.

Il sera ensuite condamné dans d’autres dossiers qui aboutissent à sa mise en liquidation judiciaire et la perte de tous ses mandats.

Celui qui a eu sa marionnette aux Guignols de Canal + a également été animateur de télévision et fait l’acteur, au cinéma ou au théâtre.

Père de quatre enfants, il est devenu patron de presse en acquérant, en 2012, les derniers titres du groupe Hersant et en dirigeant depuis le groupe « La Provence ».

L’affaire Adidas

Très affaibli mais toujours combatif, Bernard Tapie comparaissait encore en mai dernier devant ses juges dans un des volets de « l’affaire de sa vie », son conflit financier de près de trente ans avec le Crédit Lyonnais autour de la revente de l’équipementier sportif Adidas.

La cour d’appel, saisie de l’arbitrage controversé rendu en 2008, depuis annulé au civil, qui lui avait octroyé 408 millions d’euros dans son litige avec le Crédit Lyonnais, devait se prononcer mercredi.

Son décès entraîne la fin des poursuites pénales contre lui, mais pas contre ses coprévenus, ni la fin des procédures civiles.

« Nous continuerons son combat avec son épouse et ses enfants », a prévenu son avocat, Me Maurice Lantourne.

En juin, Bernard Tapie a publié avec le journaliste Franz-Olivier Giesbert un livre en forme de testament, titré « Bernard Tapie. Leçons de vie, de mort et d’amour », où il revenait notamment sur la vente d’Adidas, la « plus grosse » des « conneries » de sa carrière.

Il y racontait son rapport à Dieu, son statut de quasi « ennemi public numéro 1 », après sa chute et la dépossession de ses biens, la privation de ses droits civiques ou son agression en avril dernier, à son domicile, lors d’un violent cambriolage nocturne.

Dimanche soir, les joueurs de l’OM ont arboré un brassard noir pour le match de championnat à Lille. Une photo de l’ancien dirigeant phocéen a été affichée durant quelques secondes sur les écrans géants, provoquant une salve d’applaudissements de la part des nombreux spectateurs marseillais.

« Un hommage spécifique » lui sera rendu cette semaine au stade Vélodrome, berceau de l’équipe de l’OM dont il fut président, avant des obsèques à la cathédrale de la Major, ont indiqué le maire de Marseille, Benoit Payant, et le club.

Par Le Point avec AFP

Congo-Disparition : Casimir Molongo a tiré sa révérence

septembre 28, 2021

L’ancien entraîneur, vainqueur de la Coupe d’Afrique avec l’Etoile du Congo et les Diables rouges, est décédé le 24 septembre à Brazzaville des suites d’un malaise, laissant des traces impérissables dans l’histoire du handball féminin congolais.

Casimir Molongo

L’histoire, il y a ceux qui la font et ceux qui la racontent. Casimir Molongo « Mon cher » fait partie de ceux qui ont écrit les plus belles pages de l’histoire du handball congolais dans sa version féminine. L’ancien international d’athlétisme avait trouvé du plaisir dans le handball dont il ne pouvait pas s’en séparer. Selon les témoignages, il respirait, mangeait et buvait le handball à telle enseigne que les résultats lui collaient à la peau lorsqu’il a raccroché ses crampons pour lancer sa carrière d’entraîneur.  

Sous sa direction, les Diables rouges seniors dames ont collectionné quatre titres continentaux, notamment en 1979, 1981, 1983 et 1985. L’ancienne génération des joueuses   qu’il avaient façonnées  pour accomplir de tels exploits comme Yvonne Makouala, Micheline Okemba, Eugenie Atipo, Hortense Avounou, Solange Koulenka…attendent depuis lors leurs successeures.

Comme tout ce qu’il touchait brillait, il a connu ce même bonheur avec l’ Etoile du Congo. Quand la page de l’Etoile du Congo a été tournée, Casimir Molongo a continué à transmettre son savoir à Asel dont il était co-fondateur puis  Ekembongo et As Otohô, la dernière équipe qu’il a conduite à la troisième édition de la Coupe du Congo.

Avec Adiac-Congo par James Golden Eloué

Marie-Pier Houle a été dévastée par la mort de Jeanette Zacarias Zapata

septembre 26, 2021

Pour la première fois depuis le décès de la boxeuse mexicaine Jeanette Zacarias Zapata, la Trifluvienne Marie-Pier Houle, qui l’affrontait dans la cadre du gala présenté par GYM le 28 août, a accepté de revenir sur ces événements9 à la populaire émission de Radio-Canada, Tout le monde en parle, dimanche soir.

Marie-Pier Houle

© Crédit photo: Stéphane Lessard Marie-Pier Houle

Au cours des dernières semaines, la boxeuse de 31 ans a avoué avoir vécu des moments fort difficiles étant donné que c’est malheureusement à la suite de ses coups que la combattante mexicaine est tombée dans le coma pour finalement rendre l’âme quelques jours plus tard. 

«Je dirais que je vais mieux. Je vis un jour à la fois présentement, parce que c’est un événement auquel je ne m’attendais pas du tout. Le lendemain du combat, quand on m’a annoncé qu’elle était dans le coma, ça a été un gros choc pour moi. C’était un mauvais rêve. Lorsque j’ai appris sa mort, j’ai été dévastée. Ce n’est vraiment pas la raison pour laquelle je fais ce sport», a-t-elle expliqué. 

Questionnée par l’animateur de l’émission, Guy A. Lepage, afin de savoir si elle se sentait coupable de ce qui est arrivé, Houle a concédé avoir éprouvé ce sentiment dans les premiers jours qui ont suivi cette tragique nouvelle. 

«Ma culpabilité était assez importante. Malheureusement, nous vivons dans un monde où les médias sociaux nous apportent la pression pour nous sentir coupables. Je me suis détachée de tout ça et j’ai pris du temps pour moi. J’ai fait une coupure avec les médias et j’ai réfléchi. La culpabilité diminue tranquillement. Ça va de mieux en mieux par rapport à ça. J’ai un psychologue qui me suit pour travailler là-dessus», a noté la thérapeute en réadaptation physique. 

La famille de la défunte ne lui en veut pas

Désireuse de s’adresser aux proches de la Mexicaine, Houle a eu l’occasion de discuter avec Giovanni Martinez, qui était présent à Montréal et qui était considéré comme son conjoint. Il était primordial pour elle d’exprimer toute la douleur qu’elle ressentait par rapport à tout ça. Elle a ainsi pu apprendre que les membres de la famille de Zapata ne lui en voulaient pas pour ce qui était arrivé à leur fille. 

«C’était important pour moi de le (Giovanni) rencontrer et de lui transmettre ce que je ressentais. Je désirais créer un lien avec lui. Ça aurait pu être l’inverse, que ce soit mon copain qui soit à mes côtés à l’hôpital. […] L’équipe de GYM a fait vraiment un très beau travail en organisant une cérémonie dans une église de la communauté hispanophone de Montréal. Quand je suis arrivée dans l’église, Giovanni m’a serré dans ses bras et nous avons pleuré pendant une dizaine de minutes. Il m’a dit qu’il ne m’en voulait pas, tout comme le père et le grand-père de Jeanette. Ils savent comment la boxe est.»

Il a notamment été révélé que la boxeuse de 18 ans avait subi un hématome cérébral en mai dernier à la suite de son plus avant-dernier affrontement. Son père avait refusé qu’elle soit opérée après cet affrontement ainsi qu’après celui contre Houle. 

«Nous avons été étonnés d’apprendre ces informations. Si nous avions su ça avant, jamais nous n’aurions accepté de faire ce combat contre elle. Ça nous a pris par surprise.»

Houle a également fait valoir que, sur papier, ce combat était valable étant donné son parcours (4-0-1) et celui de son adversaire (2-4-0) jusqu’à ce moment. 

Au cours des prochains mois, Houle et son entourage prendront le temps d’analyser de quoi sera faite la suite de sa carrière. Elle ne se sent toutefois pas prête à remonter dans le ring dès demain.

«Ça va prendre un cheminement. J’ai une superbe équipe avec moi. Je sais que si elle sent une hésitation de ma part, elle va repousser mon retour jusqu’à ce que je sois prête à remonter dans le ring. C’est un peu comme un accident de conduite. Quand c’est le temps de recommencer, il y a une certaine crainte. Je crois que nous ferons les bonnes étapes pour en revenir ce que j’étais.»

Par  Matthew Vachon – Le Nouvelliste 

Côte d’Ivoire : le stade d’Ebimpé, gazon maudit

septembre 26, 2021
Devant le stade olympique de 60 000 places récemment inauguré en Côte d’Ivoire, construit avec l’aide de la Chine, à Ebimpé, près d’Abidjan, le 3 octobre 2020.

Il a été inauguré il y a moins d’un an et pourtant, le stade olympique Alassane Ouattara est déjà fermé, à cause de l’état de la pelouse. Que s’est-il passé ?

C’est avec une certaine ironie que le sélectionneur portugais des Lions indomptables du Cameroun, Toni Conceiçao, a résumé le 5 septembre les deux défis auxquels serait confrontée son équipe dès le lendemain : « on va devoir s’adapter à notre adversaire, mais aussi à la pelouse. » Finalement, les Camerounais n’auront réussi à relever ni l’un ni l’autre, puisqu’ils se sont inclinés (1-2) face à la Côte d’Ivoire en match qualificatif pour la Coupe du Monde 2022. Les coaches du Malawi et du Mozambique, les deux prochains adversaires des Éléphants initialement attendus à Abidjan, n’auront pas à se tourmenter avec ce type d’interrogation.

Ces deux matches auront en effet lieu sur terrain neutre : à Cotonou, au Bénin, pour le premier, et dans un lieu qui reste à déterminer pour le second. « Nous avions proposé de jouer à Yamoussoukro, dans un stade qui sera utilisé lors de la CAN 2023, mais la CAF ne l’a pas homologué pour accueillir des matches internationaux », précise Patrice Beaumelle, le sélectionneur français des éléphants. La Fédération ivoirienne de football (FIF) avait étudié plusieurs possibilités (Ghana, Sénégal, Maroc, Togo) pour « recevoir » les Malawites, avant d’obtenir l’accord du Bénin.

« Un risque de blessure évident »

La raison de cette double délocalisation n’est ni la conséquence d’une suspension de terrain ni d’une situation politique tendue interdisant la tenue d’évènements sportifs. Elle est d’ordre purement structurel, puisque le pourtant flambant neuf stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé (60 000 places), inauguré le 4 octobre 2020, est déjà fermé pour travaux. Si des problèmes ont été constatés dans les vestiaires des joueurs et au niveau de l’électricité, c’est bien la pelouse de l’enceinte qui pose problème.

Dans un état déjà catastrophique avant le match Côte d’Ivoire-Cameroun, elle ne ressemblait plus à grand-chose quelques minutes après le coup d’envoi. « Plus le match avançait, et plus elle se détériorait, c’était très difficile pour les deux sélections, avec un risque de blessure évident pour les joueurs », se souvient Patrice Beaumelle. Face à l’urgence de la situation, le stade a été fermé pour que soient effectués les travaux nécessaires. Et notamment le remplacement de la pelouse, avec l’installation d’une surface hybride.

UNE FOIS QUE LES TRAVAUX SERONT ACHEVÉS, LA CÔTE D’IVOIRE POSSÈDERA UN STADE ULTRA- MODERNE, UN DES PLUS BEAUX D’AFRIQUE

C’est une entreprise française, Sparfel, qui a entamé les travaux de réhabilitation. « Le coût sera à la charge de l’État ivoirien, ainsi que ceux concernant les vestiaires et l’électricité, qui seront mis aux normes européennes », explique Mariam Yoda, directrice de l’Office national des Sports (ONS). « Je peux comprendre la déception des supporters et des joueurs de la sélection nationale, laquelle ne pourra pas jouer dans son stade avant l’année prochaine, le temps que les travaux soient terminés. Mais une fois que ceux-ci seront achevés, la Côte d’Ivoire possèdera un stade ultra-moderne, fonctionnel et en parfait état, un de plus beaux d’Afrique. »

Déception et colère

Le stade olympique, d’un coût total de 133 millions d’euros, avait été offert par la Chine, dans le cadre de la coopération sino-ivoirienne. « Rapidement est apparu un problème de drainage de la pelouse, qui provoque une trop longue stagnation de l’eau quand il pleut. D’où la détérioration de la surface de jeu et les fréquentes glissades des joueurs, explique une source au ministère des Sports. C’est évidemment un fâcheux contretemps, qui pénalise la sélection nationale pour les deux matches importants face au Malawi et au Mozambique. » Mais en Côte d’Ivoire, cette situation est jugée anormale, et pas seulement par les nombreux amateurs de football et supporters de la sélection nationale.

CERTAINS ESTIMENT QUE LE CHEF DE L’ÉTAT DEVRAIT « TAPER DU POING SUR LA TABLE »

« Personne ne comprend comment un stade flambant neuf, inauguré il y a moins d’un an, peut être déjà fermé à cause de travaux mal faits, relate le  journaliste sportif Clément Diakité. Il y a de la déception et un peu de colère. Les Ivoiriens estiment qu’un pays comme le leur ne devrait pas être dans cette situation. » Et d’exiger, pour certains, que le chef de l’État « tape du poing sur la table, qu’il prenne des sanctions contre ceux qui ont une part de responsabilité dans cette affaire, c’est-à-dire les entreprises qui ont fait certains travaux défectueux, le ministère des Sports et l’Office national de Sports », poursuit le journaliste. Pour l’instant, Alassane Ouattara n’a pas publiquement réagi à la fermeture provisoire du stade qui porte son nom.

Par Jeune Afrique par Alexis Billebault