Archive for the ‘Transport’ Category

Canada/Train à grande fréquence : une annonce attendue avec impatience à Trois-Rivières

juillet 6, 2021

Après un premier arrêt à Québec ce matin pour parler du projet de train à grande fréquence (TGF), le ministre des Transports du Canada sera de passage à Trois-Rivières, venant ainsi concrétiser la possibilité que ce nouveau train effectue un arrêt dans la ville.

Archives

© Shaun Best/Reuters Archives

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, tiendra une conférence de presse à 14 h à la gare patrimoniale de Trois-Rivières, sur la rue Champflour, pour parler de ce TGF qui effectuerait le trajet entre Québec et Toronto.

Il sera accompagné du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne, du maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, ainsi que de la présidente et chef de la direction de VIA Rail Canada, Cynthia Garneau.

La présidente de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, Me Cassy Bernier, espère que l’annonce d’aujourd’hui permettra d’avoir plus de détails sur l’échéancier du projet et sur les étapes à venir.

On veut des nouvelles plus concrètes», a-t-elle déclaré en entrevue à l’émission Toujours le matin. Pour la chambre, c’est une priorité depuis plusieurs années», rappelle-t-elle.

Selon elle, le train à grande fréquence entraînerait des retombées économiques à Trois-Rivières. Elle croit aussi que la présence d’un arrêt dans la ville aura un bon impact sur l’industrie touristique.

On va être très attentif [à cette annonce]», a déclaré le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, Jean Boulet, qui est aussi le député caquiste dans la circonscription de Trois-Rivières.

Ça fait tellement longtemps qu’on en parle», souligne-t-il. Il espère, lui aussi, que du concret » sera annoncé aujourd’hui.

Dans le dernier budget fédéral, le Parti libéral du Canada avait annoncé une enveloppe de près de 500 millions de dollars pour aider VIA Rail à adapter ses infrastructures au projet de TGF.

Avec CBC/Radio-Canada 

Canada: Le bateau Théodore Too s’arrête au port de Trois-Rivières

juillet 4, 2021

Le célèbre bateau-remorque Théodore Too a fait escale à Trois-Rivières, samedi, et a attiré des curieux et des nostalgiques.

Le bateau Théodore Too est de passage à Trois-Rivières.

© Marc-Antoine Bélanger/Radio-Canada Le bateau Théodore Too est de passage à Trois-Rivières.

Le bateau, issu de la série pour enfants Theodore Tugboat, s’est arrêté en ville, alors qu’il navigue les eaux canadiennes dans le but de promouvoir l’industrie maritime du pays.

Parti d’Halifax le 10 juin, le bateau va terminer sa route à Hamilton, en Ontario, vers la fin du mois de juillet.

Diffusée de 1993 à 2003, la série a connu un tel succès qu’une réplique réelle du populaire bateau a été créée en 2000.

Ils ont fait le bateau en 2000 pour faire la promotion de l’émission. L’émission a arrêté en 2003, il y a une compagnie à Halifax qui a acheté ça, une compagnie de croisière. Ils l’ont gardé jusqu’à cette année et là, il a été vendu à Blair McKeil et il va faire la promotion de l’industrie marine et des Grands Lacs», a raconté Peter Richardson, premier officier du remorqueur.

Un bateau qui attire les nostalgiques

M. Richardson avoue aussi avoir décelé la nostalgie dans le visage de nombreux adultes depuis le début du périple de Théodore Too. Si bien qu’à Trois-Rivières, il a rencontré une dame qui a fait le voyage d’Ottawa, simplement pour faire la rencontre du remorqueur.

C’est aussi le cas de Chantal Turgeon, qui s’est déplacée depuis Sherbrooke.

Quand j’étais jeune, j’ai habité Halifax. Donc, le bateau, je l’ai vu, mais je n’étais jamais embarqué dessus donc pour moi, c’est un souvenir d’enfance. C’est des beaux souvenirs», a-t-elle dit.

Installé à Québec depuis cinq ans, le Néo-Brunswickois d’origine Marcel Bourque n’a pas hésité à faire la centaine de kilomètres qui séparent les deux villes pour saluer Théodore Too.

Quand on a entendu la nouvelle que Théodore faisait sa route vers Hamilton, on [s’est dit] qu’on va aller le voir. Ça m’a donné des souvenirs d’enfance, quand je regardais ça à la télé.»

Théodore Too quitte Trois-Rivières, dimanche matin, pour rejoindre Montréal.

Par CBC/Radio-Canada avec les informations de Marc-Antoine Bélanger

Mesures assouplies lundi pour les voyageurs pleinement vaccinés qui entrent au Canada

juillet 2, 2021

OTTAWA — L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) rappelle aux voyageurs que s’ils ne sont pas admissibles actuellement à entrer au pays, ils ne le seront pas davantage lundi, lorsque certaines règles seront assouplies.

© Coica, Getty

À compter de 0h01 lundi, les citoyens canadiens et les résidents permanents entièrement vaccinés seront simplement exemptés de la quarantaine obligatoire et du test de dépistage de la COVID-19 au huitième jour suivant leur arrivée. De plus, les voyageurs entièrement vaccinés qui arrivent par avion ne seront pas tenus de séjourner dans un hôtel autorisé par le gouvernement, en attendant le résultat de leur test de dépistage à l’arrivée.

Cette nouvelle exemption ne s’applique toutefois qu’aux voyageurs déjà admissibles qui ont reçu au moins 14 jours avant leur arrivée la deuxième dose de l’un des quatre vaccins approuvés au Canada. Ces voyageurs devront aussi soumettre à compter du 5 juillet une preuve de vaccination numérique, en français ou en anglais, sur le site internet ou l’application ArriveCAN.

Denis Vinette, vice-président à la Direction générale des voyageurs au sein de l’ASFC, précise par ailleurs que les exigences de quarantaine ne seront pas levées pour les voyageurs qui arriveront au Canada en fin de semaine, avant l’assouplissement des règles dans la nuit de lundi. Même à 23 h 45 dimanche soir, prévient l’ASFC. Cela signifie aussi que les voyageurs qui sont récemment rentrés au Canada doivent poursuivre et terminer leur quarantaine de 14 jours et passer un test de dépistage au huitième jour.

Le premier ministre Justin Trudeau a précisé que le gouvernement évaluera ces assouplissements avant d’annoncer d’éventuelles mesures pour les voyageurs qui ne sont pas pleinement vaccinés. 

Les restrictions de voyages entre le Canada et les États-Unis interdisent tous les voyages non essentiels entre les deux pays, mais autorisent la circulation du commerce, des travailleurs essentiels et des étudiants internationaux. Ces restrictions doivent expirer le 21 juillet, comme à tous les mois depuis mars 2020. 

M. Trudeau a prévenu qu’il était trop tôt pour dire comment ces restrictions pourraient évoluer d’ici là. «Cela dépendra de la façon dont ça se passera lorsque nous commencerons à rouvrir pour que les Américains et les autres personnes entièrement vaccinées puissent entrer au Canada», a-t-il dit. Mais ce n’est pas le moment d’être téméraire, a-t-il ajouté: le Yukon fait face à son plus important bilan de nouveaux cas depuis le début de la pandémie, même si plus de 70 % de sa population est entièrement vacciné.

Avec La Presse canadienne

Canada: Un menu glacé et très sucré pour l’avion-restaurant de Québec

juin 29, 2021

«Capitaine Gagnon speaking!» On connaît quelques détails concernant ce fameux avion déplacé de Trois-Rivières à Québec. Dany Gagnon a révélé qu’il restera bien cloué au sol, et que de la crème glacée y sera bientôt vendue.

 Le mystère de la nouvelle vocation de l’avion transporté par voie terrestre de Trois-Rivières à Québec, vendredi soir, se dissipe.

© Le Soleil, Patrice Laroche Le mystère de la nouvelle vocation de l’avion transporté par voie terrestre de Trois-Rivières à Québec, vendredi soir, se dissipe.

«Je suis derrière ce magnifique projet qui est le 737 à l’aéroport de Québec. Depuis qu’on a bougé ce monstre des airs, le Boeing 737, vous êtes des milliers à venir vous inscrire sur le site Web», a indiqué le propriétaire Dany Gagnon dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.  

Au cours de la prochaine semaine, il fera cinq grandes annonces. La première s’est faite mardi.   

«Il y aura un Chocolat Favoris sur le site du 737. Dans l’avion, autour? Je ne réponds pas à ça aujourd’hui. Si vous restez connectés sur le site Web, vous serez les premiers informés», dit le Capitaine.  

Pour l’instant, l’avion est en cours de reconstruction à l’aéroport de Québec. Pour le bouger, l’équipe a dû notamment lui enlever les ailes. Une structure est installée pour le réassemblage. Il s’agit d’un «travail colossal», supervisé par plusieurs ingénieurs.  

«L’avion sera remis intact, comme un avion prêt à décoller. Mais cet avion-là ne revolera jamais», précise Dany Gagnon.

Avec  Judith Desmeules – Le Soleil   

Trois-Rivières: Des travaux d’urgence pour prévenir les inondations sur le boulevard des Récollets

juin 28, 2021

La Ville de Trois-Rivières effectuera des travaux d’urgence au barrage de la rivière Millette. L’objectif est d’empêcher qu’il y ait à nouveau des inondations sur le boulevard des Récollets.

Le barrage de la rivière Millette a subi d'importants dommages.

© Ville de Trois-Rivières Le barrage de la rivière Millette a subi d’importants dommages.

Dimanche, le boulevard a dû être complètement fermé à la circulation à la suite des précipitations de pluie. Une des bretelles pour embarquer sur l’autoroute 40 était aussi inaccessible.

La Ville affirme que le barrage de la rivière Millette a d’abord été endommagé lors de l’orage du 8 juin. La Ville travaillait depuis sur une solution permanente pour sécuriser la structure, expliquent les autorités municipales, par voie de communiqué. Or, voilà que les installations n’ont pas résisté aux pluies des derniers jours.»

En raison des dommages aux structures de rétention, la rivière Millette se déverse plus rapidement et engorge les canalisations souterraines du secteur du boulevard des Récollets», selon la Ville. 

Le problème des inondations sur ce boulevard date de plusieurs mois. Des situations similaires s’étaient produites en août 2020.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a des installations sur le boulevard des Récollets, près du viaduc de l'autoroute 40, à Trois-Rivières.

© /Radio-Canada Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a des installations sur le boulevard des Récollets, près du viaduc de l’autoroute 40, à Trois-Rivières.

Les travaux d’urgence seront effectués dans les prochains jours au barrage situé près de l’intersection du boulevard des Récollets et du chemin Sainte-Marguerite.

La Ville souligne que le barrage est situé sur un terrain qui ne lui appartient pas et qu’elle a besoin de l’autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour faire les travaux.

Elle espère obtenir le feu vert du Ministère rapidement, dans le but de commencer les travaux mardi.

Si tout va bien, les installations temporaires pourraient être fonctionnelles au cours de la semaine prochaine», indique la Ville.

De fortes précipitations sont attendues dans les prochains jours à Trois-Rivières. La Ville s’attend donc à ce qu’il y ait d’autres accumulations d’eau dans ce secteur et invite la population à éviter ces voies. Le sentier de la rivière Millette est aussi fermé au public.

La pluie a causé une inondation sur le boulevard des Récollets, dimanche.

© /Radio-Canada La pluie a causé une inondation sur le boulevard des Récollets, dimanche.

Par Marilyn Marceau avec Radio-Canada

RDC : les « 500 Jeeps » de Tshisekedi aux députés ne passent pas

juin 28, 2021
Kash

La polémique autour des 500 véhicules offerts aux députés pour assurer leur fidélité à l’Union sacrée de Félix Tshisekedi continue de faire couler beaucoup d’encre à Kinshasa.

« L’affaire » a été révélée le 18 juin par Jeune Afrique. Pour apaiser les tensions naissantes au sein de l’Union sacrée et s’assurer de la fidélité des députés, Christophe Mboso N’kodia Pwanga, le président de l’Assemblée nationale, a réuni la majorité nouvellement constituée pour leur garantir que Félix Tshisekedi « va tenir ses promesses ».

Et parmi celles-ci, la remise prochaine de 500 véhicules : « 250 jeeps sont déjà là (…). Le 12 juillet, les 250 autres jeeps seront là. Fin juillet, elles seront remises à tous les députés, y compris à ceux de l’opposition », a assuré Christophe Mboso, dans un audio ayant par la suite fuité sur les réseaux sociaux.

Sans surprise, la polémique a été à la hauteur du – présumé – cadeau. Joseph Lembi Libula, le rapporteur de l’Assemblée nationale, a bien tenté d’éteindre le feu des commentaires, en parlant de « prêts » plutôt que de « cadeaux » et en insistant sur le fait que ce geste « participe à la prestation sociale des députés et procède de l’engagement pris par le bureau de l’Assemblée nationale de donner un sens élevé au mandat représentatif des parlementaires ». Mais son intervention n’a finalement fait que rajouter de l’huile sur le feu. Du côté de la société civile et de l’opposition, au sein desquelles les députés affichent leur refus d’accepter le supposé « cadeau » automobile, on ne manque évidemment pas de crier au scandale et de réclamer l’ouverture immédiate d’une enquête.

Par  Kash

Caricaturiste, bédéiste, peintre et designer publicitaire congolais installé à Kinshasa.

Bruxelles: Laurent Gbagbo dans l’avion avec Nady Bamba pour Abidjan

juin 17, 2021

Par Ivoir netTV avec France24

Canada-Québec: La navette fluviale entre Bécancour et Trois-Rivières encore annulée cet été

juin 16, 2021

Malgré les changements de couleur, les contraintes gouvernementales en matière de distanciation sociale restent trop importantes au plan logistique pour permettre le retour de la navette fluviale entre Bécancour et Trois-Rivières, après une première pause forcée à l’été 2020. C’est du moins l’avis du conseil municipal de Bécancour qui a tranché la question mardi.

undefined

© ARCHIVES undefined

Selon le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, le nombre de passagers serait encore limité sur le bateau, tout comme le nombre de personnes admises dans le trolley, une fois arrivées au quai de Sainte-Angèle.

Ce sera donc la deuxième fois depuis 2015 qu’on ne pourra se rendre sur l’une ou l’autre des rives par le fleuve durant l’été. Ce service débutait habituellement vers la fin juin pour se terminer au début septembre. Toujours à la hausse en terme d’achalandage année après année, la navette fluviale était bien ancrée dans les offres touristiques de Trois-Rivières et Bécancour.

Rappelons que la saison 2019 s’était clôturée avec un achalandage record de près de 2738 usagers répartis sur dix semaines d’opération, soit 13,25 % de plus que la saison précédente.

Avec  Marc Rochette – Le Nouvelliste 

Pologne: un voilier construit par des sans-abri pourra bientôt prendre le large

juin 14, 2021
Pologne: un voilier construit par des sans-abri pourra bientot prendre le large
Pologne: un voilier construit par des sans-abri pourra bientôt prendre le large© AFP/Wojtek RADWANSKI

Amarré dans le port fluvial de Varsovie, le voilier Ojciec Boguslaw qui vient d’être baptisé du nom d’un prêtre catholique, a permis à des sans-abri qui l’ont construit pendant quatorze ans de redonner un cap à leur vie.

Il a été baptisé samedi du nom du père Boguslaw, de l’ordre des Camilliens, qui en 2006 avait lancé ce projet fou aux yeux de beaucoup. Lui-même était ouvrier naval de Szczecin, une ville portuaire du nord-ouest de la Pologne, avant d’entrer au séminaire. Sa vocation était d’aider les sans-abri à retourner à une vie normale. Le projet devait surtout avoir une fonction thérapeutique.

Le résultat est impressionnant. La goélette fait 17,8 mètres (57 pieds de long) sur 5,2 mètres.

En présence d’anciens sans-abri, de sponsors et de membres du gouvernement, le capitaine Waldemar Rzeznicki qui durant quatorze ans a dirigé sa construction, a hissé le pavillon sur le mât.

Tradition oblige, la marraine -l’épouse du capitaine, Anna Rzeznicka, a brisé une bouteille de prosecco à défaut de vrai champagne, trop cher. Elle s’est brisée seulement au quatrième coup. « On a été puni car au lieu de prendre une boisson sans alcool, on a pris une bouteille d’alcool, alors qu’on lutte contre l’alcoolisme », a déclaré M. Rzeznicki.

« Navigue sur les mers et les océans, vante le nom de ton initiateur et de ceux qui t’ont construit (…). Je te donne pour nom +Ojciec Boguslaw+(le père Boguslaw) », a déclaré la marraine, prononçant la formule traditionnelle.

Sa propre âme

« Enfin on sent vraiment l’eau sous nos pieds. Le bateau vit enfin », se réjouit le capitaine.

« Chaque bateau a sa propre âme, chaque bateau est différent, celui-ci est vraiment unique », ajoute-t-il.

« On n’avait pas les moyens techniques utilisés normalement dans des chantiers navals comme des grues ou des chariots élévateurs », se souvient Slawomir Michalski, 64 ans.

« On avait de simples outils de bricoleur: une torche de soudage pour couper l’acier, des marteaux, des cisailles à tôle ou des meuleuses », se souvient cet homme que l’AFP avait interrogé en 2017 lors des travaux.

Le capitaine Rzeznicki déplore que le constructeur Bogdan Malolepszy, qui a offert le projet du voilier, n’ait pas pu assister à la cérémonie. « Le Covid-19 l’a emporté en automne dernier. »

Une grande partie du matériel, comme le bois pour les mâts, la tôle ou les huit tonnes de plomb pour la quille, ont été offerts par des sponsors. Le moteur diesel provient d’un vieux bateau de pêche. Il faudra encore le réparer.

Après le décès du père Boguslaw Paleczny en 2009, le projet n’avait pas été abandonné. Quelque 300 personnes – des pensionnaires du centre pour sans-abri, mais aussi des scouts et des bénévoles, ont participé à sa construction.

« On a réalisé son testament, c’est comme si c’était son enfant », ajoute M. Michalski.

Rajeuni

« Le projet a changé ma vie de manière radicale, à 180 degrés, j’ai appris que quand je commence quelque chose, je termine ce travail. Avant, c’était tout le contraire », explique Marek Metrak, un des sans-abri qui a participé au projet.

« J’ai gagné une nouvelle vie, comme ce bateau qui a été mis à l’eau et peut naviguer, moi, je suis devenu indépendant. Il y a tout juste deux semaines j’ai reçu de la municipalité les clés de mon logement. J’écris des livres. Je ne bois plus, je ne fume plus. J’ai rajeuni », dit cet homme de 74 ans.

Avant de prendre le large, il reste encore du travail à faire. Trois jours avant la cérémonie du baptême, les voiles ont été livrées, achetées grâce à ses sponsors.

Le bateau doit encore être équipé en système de navigation électrique, gilets et radeaux de sauvetage, avant de mettre le cap sur Gdansk, en mer Baltique.

Par Le Point avec AFP

Côte d’ivoire: Valorisation de la Baie de Cocody et avancement des travaux des échangeurs de l’Indénié et de Cocody

juin 13, 2021

Avec SoutereTV