Posts Tagged ‘académie des sciences’

Le Nobel de médecine Jules Hoffmann intronisé à l’Académie française

mai 30, 2013

PARIS – Le Nobel de médecine français d’origine luxembourgeoise Jules Hoffmann a été solennellement reçu jeudi à l’Académie française, paré du traditionnel habit vert et de sa nouvelle épée d’Immortel, devant ses pairs et sous les ors de la Coupole.

Elu le 1er mars 2012, le Pr Hoffmann, 71 ans, qui a consacré sa carrière à l’endocrinologie et à l’immunologie, a prononcé l’éloge de Jacqueline de Romilly, disparue en décembre 2010, à laquelle il succède au 7e fauteuil.

Rendant hommage à l’illustre helléniste, née Jacqueline David en 1913, il a décrit avec émotion les travaux et la personnalité lumineuse de Mme de Romilly dont le nom est indissociablement lié à celui de Thucydide (460-395 avant notre ère). Pour lui emprunter une des expressions qu’elle utilise souvent en parlant des Grecs, je dirais de l’oeuvre de Jacqueline de Romilly qu’elle rejoint l’Universel, a-t-il conclu.

Dans son discours de réception, le grand ophtalmologiste Yves Pouliquen a salué pour sa part l’étonnant palmarès du nouvel Immortel, prix Nobel, médaille d’or du CNRS en 2011, membre depuis 1992 de l’Académie des sciences et de plusieurs académies des sciences étrangères (Allemagne, Russie, Etats-Unis…). Mme de Romilly, aussi éloignée des sciences qu’elle le fût, aurait été fière de partager votre savoir et de vous dire avec passion le sien, a-t-il ajouté.

Les parrains académiciens du Pr Hoffmann sont les écrivains Jean-Marie Rouart et Amin Maalouf.

L’Académie française a toujours accueilli de grands savants dans ses rangs, depuis sa fondation par Richelieu en 1635, tels Buffon, d’Alembert, Georges Cuvier, Claude Bernard, Pasteur, Maurice de Broglie et son frère Louis, Louis Leprince-Ringuet, Jean Bernard ou Jean Hamburger. Elle a compté plusieurs prix Nobel de littérature, de physique ou de médecine.

Né au Luxembourg, dans la petite ville d’Echternach, le 2 août 1941, entré au CNRS en 1964, Jules Hoffmann a obtenu la nationalité française en 1970, ce qu’il dit n’avoir jamais regretté.

Son père, enseignant de sciences naturelles à Luxembourg et collectionneur d’insectes, lui avait communiqué sa passion dès l’enfance. Mais j’ai toujours beaucoup aimé les lettres, dit-il.

Couronné le 3 octobre 2011 par le Nobel de médecine, avec l’Américain Bruce Beutler et le Canadien Ralph Steinman, le Pr Hoffmann a aidé à la compréhension du rôle de l’immunité innée chez l’homme, en étudiant le système immunitaire de la mouche du vinaigre.

Pourtant, lorsqu’il s’était lancé dans des travaux sur l’immunité des drosophiles à la fin des années 1980, personne ne faisait ce type d’études dans le monde.

Jules Hoffmann va désormais contribuer à la mission première de l’Académie française: élaborer le Dictionnaire, auquel il apportera ses lumières pour prendre en compte les profonds bouleversements entraînés par la science dans la langue française.

Romandie.com avec (©AFP / 30 mai 2013 15h22)

Russie : de nombreux blessés après la chute de la météorite

février 15, 2013
La météorite, un «bolide» qui se serait désintégré au-dessus de l'Oural, faisait «des dizaines de tonnes».
La météorite, un «bolide» qui se serait désintégré au-dessus de l’Oural, faisait «des dizaines de tonnes». Crédits photo : HANDOUT/REUTERS

Ce phénomène, causé par la destruction d’une météorite au-dessus de l’Oural, a soufflé les fenêtres dans plusieurs localités. Les autorités recensent 950 blessés dont 112 hospitalisations.

La chute d’une importante météorite a semé la panique dans la région russe de l’Oural vendredi, à 9h20 locales (4h20 en France). Son passage a provoqué de violentes explosions et a blessé 950 personnes, dont 84 enfants, et 112 personnes ont été hospitalisées. Sur des vidéos publiées en ligne par des témoins, on peut observer la fragmentation de cette météorite incandescente traversant le ciel, ainsi que les bruits d’explosions qui ont suivi son passage.

Sur cette  vidéo, des habitants, sortis de chez eux pour certains torse nu, observent le phénomène au-dessus de leur immeuble, alors que des explosions se font entendre:

http://www.youtube.com/watch?v=6M1xupIY7XE&feature=player_embedded

«Une météorite s’est désintégrée au-dessus de l’Oural, brûlant partiellement dans les couches basses de l’atmosphère. Des fragments de la météorite ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk», a expliqué l’antenne locale du ministère russe des Situations d’urgence. L’onde de choc a soufflé les vitres «des étages supérieurs des immeubles», a-t-elle ajouté.

Le météorite, un «bolide» qui se serait désintégré à 5.000 mètres au-dessus de l’Oural, faisait «des dizaines de tonnes», a précisé un astronome russe, Sergueï Smirnov, cité sur la chaîne Rossia 24. Il se déplaçait du nord-est vers le sud-ouest. Selon la chaîne publique, des fragments de la météorite sont tombés dans différents endroits de la région. L’Académie des sciences russe a de son côté estimé que le météorite faisait quelques mètres de diamètre, pesait environ 10 tonnes, et s’était désintégré à une altitude de 30 à 50 kilomètres.

Des témoins ont déclaré au site de Russia Today que leurs maisons avaient tremblé pendant le phénomène et que leurs téléphones portables étaient hors service.

Oural Tchebialinsk

«Ne pas céder à la panique»

«Le nombre de victimes augmente au fur et à mesure», selon l’antenne locale du ministère de l’Intérieur, citée par Interfax. Le ministère a d’abord fait état de 50, puis de plus de 150, plus de 250 et plus de 950 blessés, dont au moins trois graves. Les blessés ont pour l’essentiel été touchés par des éclats de verre.

D’après Interfax, l’administration de la ville de Tcheliabinsk a, pour sa part, fait état de nombreux blessés, sans communiquer de chiffres. «À 11 heures (6 heures en France), nous avons de nombreux appels pour des traumatismes, des coupures et des contusions», ont déclaré les autorités locales.

L’onde de choc a soufflé les vitres du bureau de l’agence de presse Itar-Tass dans le centre de Tcheliabinsk. Un mur s’est également effondré dans une usine de cette ville, selon un employé à l’agence, qui fait état de trois ou quatre blessés sans gravité. Les écoles ont été fermées dans toute la région, de nombreux établissements ayant eu leurs vitres soufflées par l’onde de choc, alors qu’il faisait -18 degrés vendredi dans l’Oural.

Le ministère des Situations d’urgence a indiqué avoir mobilisé 20.000 hommes, placés en état d’alerte, et trois avions ou hélicoptères pour inspecter les territoires. Le ministère a appelé la population à rester calme. «Il n’y a pas d’évacuation de la population, le niveau de radioactivité est dans la norme. Nous vous demandons instamment de ne pas céder à la panique», a indiqué l’antenne locale du ministère sur son site. Un représentant de Rosatom, l’Agence russe de l’énergie atomique, a souligné que les installations nucléaires de la région n’avaient pas été touchées.

Le phénomène a également été observé dans plusieurs régions voisines et au Kazakhstan.

Lefigaro.fr

Décès et programme modifié des obsèques du professeur Jean-Pierre Makouta-Mboukou

octobre 10, 2012

Le Professeur Jean-Pierre Makouta-Mboukou est décédé, à l’hôpital de Pontoise, en France, à l’âge de 83 ans.

Professeur Jean-Pierre Makouta-Mboukou 1929-2012

Professeur Jean-Pierre Makouta-Mboukou 1929 – 2012

BREVE BIOGRAPHIE 

du Professeur Jean-Pierre MAKOUTA-MBOUKOU
proposée par Jean-Claude Mayima-Mbemba

Notre compatriote, le Professeur Jean-Pierre MAKOUTA-MBOUKOU, qui vient de nous quitter fut :

–        Deuxième Vice-Président du Sénat congolais ;

–        Ecrivain,

–        Chercheur,

–        Lauréat du Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire et du Prix Littéraire Aimé Césaire ; Membre de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer de France ;

–        Membre de l’Académie Italienne des Lettres, des Arts et des Sciences, Académie Internationale «GRECI MARINO» dans la Section : LITTERATURE ET POESIE. La lettre de nomination précise : «Nous vous avons attribué le titre supérieur d’Académicien Honoraire pour le haut professionnalisme montré dans le domaine littéraire». Cette nomination fut une véritable consécration de l’homme de Lettres, du Chercheur, du Professeur d’Université et de son oeuvre grandiose.

Précisons que l’Académicien est un chercheur de haut niveau, un Savant qui se distingue dans un domaine donné, ou dans plusieurs. Il arrive qu’il soit aussi un professeur d’université, et est, dans ce cas, comme le Professeur Jean-Pierre MAKOUTA-MBOUKOU, titulaire de diplômes universitaires classiques.

Outre le Baccalauréat, le Professeur Jean-Pierre MAKOUTA-MBOUKOU était titulaire des diplômes suivants :

1- Licence ès-Lettres (Littérature Française);

2- Licence en Théologie;

3- Diplôme d’Etudes Supérieures de Lettres;

4- C.A.P.E.S. (Certificat d’Aptitude Professionnelle à l’Enseignement Secondaire);

5- Doctorat de Spécialité (Linguistique Comparée);

6- Doctorat d’Etat ès-Lettres (Linguistique descriptive);

7- Doctorat d’Etat ès-Lettres (Littérature Française et Comparée);

8- Doctorat ès-Sciences Religieuses (Théologie Protestante);

9- Plusieurs listes d’Enseignement dans les Universités et les Grands Etablissements.

C’est à ce titre qu’il a enseigné aux Universités suivantes :

– INALCO (Paris III – Sorbonne Nouvelle);

– Dakar, Abidjan et Ouagadougou.

Jusqu’à présent, le Professeur Jean-Pierre MAKOUTA-MBOUKOU a été l’unique Congolais qui soit Membre de l’Académie Italienne alors qu’il était déjà seul Congolais Membre de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer de France.

Il a été l’auteur de plusieurs ouvrages littéraires : romans, poésies, récits, études, collections et dictionnaire dont «Mes 10.000 mots» (Dictionnaire français), coll. NEA-Bordas en 1981-1982-1983.

Le Professeur Jean-Pierre MAKOUTA-MBOUKOU a été aussi auteur de plus d’une cinquantaine d’articles publiés dans diverses revues étrangères.

Programme précédemment annoncé et modifié des obsèques du Professeur Jean-Makouta-Mboukou

1)    –  Levée du corps : Vendredi 12/10/2012 à 8h00 au lieu de 9h30 à la Morgue de l’Hôpital Henri DUBOS de Pontoise.

2) – Rendez-vous au Culte qui se tient au 19, rue Cortambert à Paris (16è), le vendredi 12 octobre 2012, à 10h00 (Métro Pompe ou Muette)

Le corps du défunt y sera exposé pour le dernier hommage du public (Métro : Pompe ou Muette).

3) – Samedi soir, 13 octobre 2012, à partir de 20h00, veillée jusqu’à l’aube, au 19, rue Cortambert – Paris (16è) – Métro : Pompe ou Muette.

4)    Départ du corps à Brazzaville : lundi 15 octobre 2012.

Pour toutes informations complémentaires, merci de contacter :

–        Mme Bantsimba née Elisabeth MAKOUTA : 06 25 71 36 71

–        Mme Akouala née Mireille MAKOUTA : 09 54 63 93 80

–        Gaston NITOU-SAMBA : 06 64 81 07 97

 

 

 

Les bénéfices inattendus des pères âgés

juin 16, 2012
Les pères qui sont âgés au moment où ils conçoivent leur enfant transmettent à leur descendance des caractères qui ont probablement des effets bénéfiques sur leur longévité.

 Des chercheurs américains de l’Illinois ont fait une découverte qui va faire plaisir à tous les hommes ayant des enfants à un âge déjà avancé. Leur étude montre que leur grand âge pourrait avoir un impact positif sur la longévité de leurs enfants, et même de leurs petits-enfants.

La raison de ce bénéfice inattendu est liée à la longueur des télomères, des fragments d’ADN qui protègent les extrémités des chromosomes et ont un rôle crucial pour protéger l’organisme contre les effets de certaines maladies liées au vieillissement. Avec l’âge, la longueur de ces télomères se réduit, jusqu’à un point où ils ne peuvent plus jouer leur rôle, empêchant les cellules de se diviser et entraînant leur mort.

Un bénéfice transmis aux petits-enfants

En revanche, des études ont montré que plus un père était âgé au moment de la procréation de ses enfants, plus ces derniers avaient de longs télomères. Car contrairement aux autres cellules, les télomères que l’on trouve dans les spermatozoïdes s’allongent avec l’âge. Dans leur étude publiée en ligne dans les comptes rendus de l’Académie des sciences américaines (PNAS), les chercheurs américains viennent de prouver que ce bénéfice de l’âge se transmet jusqu’aux petits-enfants, quel que soit l’âge de leur propre père.

L’étude a été réalisée à partir d’échantillons sanguins prélevés sur trois générations aux Philippines, avec des pères qui avaient entre 15 et 43 ans au moment de la naissance de leurs filles et de leurs fils. L’analyse n’a porté que sur la mesure de la longueur des télomères, et n’est donc pas en mesure de statuer sur les bénéfices possibles sur la santé des enfants et des petits-enfants.

La biologiste Carol Greider de la Johns Hopkins University, qui a reçu un prix Nobel en 2009 pour ses travaux sur les télomères, accepte les conclusions de l’étude, mais met en garde sur le fait qu’il n’est «pas évident du tout» qu’un père âgé soit bénéfique pour la santé de l’enfant. L’âge augmente en effet les risques de transmettre à ses enfants des mutations potentiellement dangereuses.

Un avantage lié à l’évolution

Pour les scientifiques, cette découverte est probablement liée à un effet de l’évolution. «Si votre père et votre grand-père ont pu vivre et se reproduire à un âge plus avancé, cela peut annoncer que vous vivez vous aussi dans un environnement assez similaire, avec moins de morts accidentelles ou dans lequel les hommes ne peuvent trouver de partenaires qu’à un âge plus tardif, explique Dan Eisenberg, chercheur en anthropologie à la Northwestern University dans l’Illinois (États-Unis) et principal auteur de l’étude. Dans un tel environnement, avoir un organisme capable d’atteindre ces âges avancés est peut-être une bonne stratégie d’adaptation du point de vue de l’évolution.»

Lefigaro.fr par Cyrille Vanlerberghe