Posts Tagged ‘Académie’

RDC/Union Africaine : lancement d’une académie temporaire pour encadrer la jeunesse

juillet 29, 2021

L’Académie des jeunes agents de changement a été lancée, le 29 juillet, à Kinshasa par le panel chargé d’accompagner le mandat de la République démocratique du Congo à la présidence de l’Union Africaine(UA). Mission : encadrer les jeunes Congolais en vue de les préparer à postuler à des postes au sein de l’UA et d’autres institutions internationales, indique le communiqué de presse du panel.

L’affiche annonçant la formation en faveur des jeunes

La cérémonie de lancement de cette académie s’est déroulée en présence du ministre de la Jeunesse, de l’Initiation à la nouvelle citoyenneté et de la Cohésion nationale, Dr Yves Bunkulu Zola, du coordonnateur du panel, le Pr Ntumba Luaba et de la commissaire chargée des Ressources humaines, des Sciences, Techniques et Innovations à l’UA, Pre Sarah Anyang Agbor.

Pour sa première session de formation, annonce le communiqué, l’Académie des jeunes agents de changement accueille cent cinquante jeunes Congolais âgés de 25 à 35 ans, dont cent onze hommes et trente-neuf femmes. Ces jeunes ont été retenus à l’issue d’un appel à candidatures qui a été diffusé au courant du mois de juin 2021 sur plusieurs plateformes numériques. A la clôture de l’appel à candidatures, indique-t-on, 1891 jeunes ont répondu sur le formulaire en ligne. Après vérification des critères d’éligibilité, c’est-à-dire l’âge, le contenu des dossiers, y compris les pièces complémentaires demandées, le comité de pré-sélection a mis de côté les candidatures ne répondant pas aux critères de base. Ce premier tri a abouti à un vivier d’environ trois cents dossiers que le comité de sélection a minutieusement examinés, pour retenir finalement cent cinquante candidats, souligne le communiqué.

Cursus et parcours variés

Les candidats retenus, explique-t-on, ont des cursus académiques et des parcours professionnels très variés, mais ils possèdent tous au moins un diplôme de graduat. Les candidats, précise-t-on, ont été retenus uniquement sur la base de leurs qualifications et expériences professionnelles, sans égard à leurs provinces d’origine. La plupart des candidats retenus résident à Kinshasa, mais 30% d’entre eux résident en provinces. Quinze Congolais de la diaspora font également partie de la liste des candidats retenus.

Formation en ligne

Du 29 juillet au 5 août, indique-t-on, ces cent cinquante jeunes et le comité organisateur vont participer à une formation en ligne organisée par la division jeunesse de la commission de l’UA. Les thèmes abordés sont : l’Union africaine et la Commission de l’Union africaine, le Panafricanisme ; Cadre de développement du rôle des jeunes (Agenda 2063, AYC, APAYE, MOCAAP, 4As) ; rôle des jeunes : cadre de développement  des jeunes (Intégration des jeunes) ; responsabilité des jeunes : AUC Programmes (AUYVC, YPP, Programme de stage et d’échange), développement de CV et technique d’entretien ; nouvelle plateforme de carrière de l’UA et exigences de recrutement.

Jeunesse, une opportunité pour le présent et une garantie pour le futur

L’Académie des jeunes agents de changement, explique-t-on, est mise en place grâce à l’appui de la division jeunesse de la commission de l’UA, en collaboration avec le ministère de la Jeunesse, l’équipe du panel chargé de l’éducation, jeunesse, science, technologie et innovation, des jeunes défenseurs de la Charte africaine de la jeunesse, du Conseil national de la jeunesse ainsi que du réseau africain des adolescents et jeunes en population et développement (AfriYAN). « Cette première initiative à l’Union africaine marque la présidence qu’assure son Excellence Monsieur le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo  avec comme thème « Arts, culture et patrimoine : leviers pour l’édification de l’Afrique que nous voulons », qui se base sur une vision stratégique d’« une union africaine au service des peuples africains », se déclinant en neuf piliers prioritaires, dont le pilier 6 qui vise à promouvoir le développement du capital humain africain pour une Afrique émergente. Investir dans le capital humain, c’est investir dans la jeunesse qui est mis au centre des actions du chef de l’Etat et président en exercice de l’UA. Dans sa vision, la jeunesse est une opportunité pour le présent et une garantie pour le futur », dit le panel.P

Avec Adiac-Congo par Patrick Ndungidi

France: L’artiste et académicien Jean-Loup Dabadie est décédé à l’âge de 81 ans

mai 24, 2020

Jean-Loup Dabadie en décembre 2016. (Photo by Eric FEFERBERG / AFP)

Jean-Loup Dabadie en décembre 2016. (Photo by Eric FEFERBERG / AFP)

L’académicien Jean-Loup Dabadie est mort ce dimanche à l’âge de 81. Il occupait, depuis 2008, le fauteuil 19 à l’Institut de France.

L’homme de lettres Jean-Loup Dabadie est décédé, ce dimanche, en début d’après-midi, à l’âge de 81 ans. C’est l’académicien Frédéric Vitoux qui a annoncé la nouvelle au Figaro. L’artiste est mort à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, d’une maladie autre que le Covid-19, a précisé son agent Bertrand de Labbey à l’AFP.

Jean-Loup Dabadie occupait depuis plus de dix ans le fauteuil 19 de l’Académie française, autrefois attribué à l’écrivain Pierre Moinot. Connu pour ses romans (Les Yeux secs), ses sketchs, notamment pour Guy Bedos, et ses pièces de théâtre, Jean-Loup Dabadie doit surtout sa réputation à ses talents de parolier. Julien Clerc (Femmes je vous aime), Barbara (Marie-Chenevance) ou encore Michel Polnareff (On ira tous au paradis) lui doivent de nombreux succès entre les années 60 à 80. « C’était un artiste complet, il avait réussi dans tous les arts », a confié son agent. Jean-Loup Dabadie a, en effet, également signé de très nombreux scénarios et dialogues pour le 7e art, comme La Gifle, de Claude Pinoteau, avec Lino Ventura et Isabelle Adjani (1974), ou encore celui de la célèbre comédie d’Yves Robert avec Jean Rochefort, Un éléphant ça trompe énormément (1976).

Votre soutien est indispensable. Abonnez-vous pour 1€
Nous soutenir

Pour L’Express, à la veille de prendre possession de son siège à l’Académie, en 2009, il s’était prêté au jeu du « Je me souviens », évoquant divers souvenirs de sa riche carrière d’artiste.

« Je me souviens de Julien Clerc jouant au piano l’air de Ma préférence (1978). Il semblait dérouler sa mélodie à l’infini, comme une pelote de laine, et ça me charmait. Mais j’ai peiné sur le thème et sur les paroles. Trouver ces deux mots – ma préférence – m’a pris un nombre de mois incalculable. Entre-temps, Serge Reggiani m’avait demandé des textes, mais j’étais débordé. Je lui ai envoyé une lettre : « Bien sûr, cher Serge, si je trouve le temps, il sera pour toi, tu es ma préférence à moi… » Plus tard, ces mots me sont revenus… Par pudeur, jusqu’à très récemment, nous n’avons jamais évoqué avec Julien la « clef » de cette chanson : Miou-Miou. »

Jean-Loup Dabadie a reçu, en 2009, une Victoire de la musique d’honneur pour l’ensemble de sa carrière musicale. Commandeur des Arts et des Lettres, il avait aussi été auréolé du Grand prix du cinéma de l’Académie française pour son œuvre à l’écran, en 1983.

S’il a profondément marqué la culture populaire des années 1970-1990, son inspiration s’est ensuite essoufflée. Il venait cependant de terminer l’adaptation pour le cinéma d’un roman de Georges Simenon, « Les volets verts », dont le premier rôle devait être tenu par Gérard Depardieu.

Avec Lexpress

Visite coquine à Londres

août 28, 2011

Deux ans après Londres, Johan Rizki, un Français résidant à New York, ouvre à Berlin “Amora, l’académie du sexe et des relations”

L’Académie promet de faire sortir de leur coquille ses visiteurs les plus discrets et d’étonner les plus extravertis. “Nous nous différencions consciencieusement d’un musée : nous parlons du sexe aujourd’hui et demain, pas dans le passé”, affirme le fondateur et président d’Amora, Johan Rizki, un Français résidant à New York.

Tout y passe

Amora privilégie les effets visuels et sonores, l’interactif, pour explorer les comportements sexuels. Ecrans tactiles, objets à manipuler – godemichés, imitations de vagin, fausses poitrines montrant comment détecter de possibles tumeurs –, écrans vidéo, audioguides, modèles à taille humaine, animations par ordinateurs, expositions murales sous des éclairages évocateurs : la panoplie est riche.

L’espace est divisé en sept zones, mêlant connaissances scientifiques et divertissements et couvrant tous les aspects des relations sexuelles, de l’art de la séduction aux techniques sexuelles, en passant par les zones érogènes, les fantasmes ou la santé sexuelle.

“Mon idée était de créer un endroit où parler de sexe, mais d’une manière amusante, intéressante, moderne”, explique Johan Rizki. “Nous avons des thérapeutes du sexe que les gens peuvent consulter, des ateliers, des universitaires qui tiennent des débats”, ajoute-t-il. Diplômé de la Harvard business school, Rizki a investi plus de 10 millions d’euros dans l’entreprise, et ça marche bien.