Posts Tagged ‘Acadie’

Canada: L’ancienne ministre fédérale Claudette Bradshaw est décédée

mars 27, 2022

Claudette Bradshaw. Photo : Radio-Canada

La femme politique et militante communautaire Claudette Bradshaw est décédée samedi à l’âge de 72 ans. Elle souffrait d’un cancer du poumon.

Claudette Bradshaw a été pendant quatre décennies la voix des démunis de sa région natale, Moncton. Elle n’a jamais oublié les enfants défavorisés pour qui elle s’est dévouée.

Unique en son genre, elle était une Acadienne engagée, une politicienne et une ex-ministre fédérale pas comme les autres.

Headstart

Claudette Bradshaw a changé la vie de centaines d’enfants. C’est en 1974 qu’elle met sur pied le programme Headstart, à Moncton.

Elle a fait du centre d’intervention précoce Headstart un havre de paix et d’amour pour des enfants défavorisés et leurs familles.

En 1996, les subventions sont amputées de 75 %

Mais la cause lui tient toujours à cœur. Elle tente alors de venir en aide à la population, en empruntant la route de la politique.

Politique active

En 1997, Claudette Bradshaw se lance en politique, avec la même fougue. Elle remporte l’investiture libérale, même si l’establishment du parti appuie son adversaire.

Élue le 2 juin, elle se retrouve du côté des décideurs. La première députée acadienne de Moncton connaît une ascension rapide. Deux ans et demi après son arrivée à Ottawa, Claudette Bradshaw devient ministre du Travail et ministre responsable des sans-abri.

« J’aimerais d’assurer tous les enfants pauvres à travers le Canada qu’ici, il y a une voix pour eux autres… et je continuerai à travailler pour m’assurer que les enfants auront un lit chaud à coucher tous les soirs. »— Une citation de  Claudette Bradshaw

Durant son passage en politique, elle occupera plusieurs portefeuilles ministériels.

La Colline parlementaire s’habitue peu à peu aux étreintes et aux marques d’affection de la députée de Moncton.

En 2006, la députée de Moncton-Riverview-Dieppe aux Communes quitte la vie politique pour se consacrer à sa famille.

Ma décision était prise en 1997, j’ai décidé que si je m’en allais en politique, je ne resterais pas plus que 10 ans, disait Claudette Bradshaw.

Claudette Bradshaw Photo : Radio-Canada/Patrick Lacelle

Claudette Bradshaw part avec le sentiment du devoir accompli, notamment en matière de sans-abri et d’alphabétisation, en plus d’avoir attiré de nombreux investissements dans sa région.

En octobre 2009, elle est admise à l’Ordre du Nouveau-Brunswick. On l’honore pour sa passion et son désir de défendre et de promouvoir les causes sociales au Canada et pour son travail auprès des jeunes du Nouveau-Brunswick. En 2020, elle reçoit le Prix des droits de la personne du Nouveau-Brunswick.

Celle qui se disait la petite fille de Parkton avait une force de caractère sans pareille, l’Acadie gravée sur le cœur.

Avec Radio-Canada

Canada: Le comédien acadien Bertrand Dugas est décédé

février 18, 2016

 

Le comédien acadien Bertrand Dugas est décédé
© Radio-Canada ICI Radio-
 
La communauté artistique du Nouveau-Brunswick rend hommage à l’homme de théâtre Bertrand Dugas, qui vient de perdre son combat contre le cancer.

Bertrand Dugas est mort jeudi vers 2 h 30. Il était l’un des fondateurs du Théâtre populaire d’Acadie, à Caraquet, dans les années 70. Il a été un comédien, un artisan du théâtre et un auteur.

La comédienne Denise Bouchard l’a bien connu. Durant une entrevue à l’émission Le réveil Nouveau-Brunswick, d’ICI Acadie, elle parle d’un artiste polyvalent et très généreux.

« Il pouvait faire de la charpenterie, de l’éclairage, de la technique, du jeu. Bertrand aussi, c’était un homme qui était de premier front dans toutes les causes. Au tout début de créer l’Association des artistes, Bertrand était là. Toutes les causes qu’on a pu avoir pour les artistes au Nouveau-Brunswick, Bertrand était toujours dans le paysage. C’était un homme de première ligne », souligne Denise Bouchard.

Dans une déclaration envoyée aux médias, Maurice Arsenault, directeur artistique du Théâtre populaire d’Acadie, rend hommage à un grand artiste.

« Bertrand Dugas a marqué l’imaginaire de plus d’une génération par la grande diversité des personnages qu’il a campés avec un naturel désarmant, que ce soit auprès du grand public ou encore de la jeunesse. Sa passion pour le métier, la générosité dont il a fait preuve auprès de ses pairs, son sens de l’humour et sa rigueur sont autant de qualité que nous n’oublierons pas de sitôt », souligne Maurice Arsenault.

L’Acadie vient de perdre un artiste qui a grandement contribué au développement du théâtre contemporain, écrit l’homme de théâtre René Cormier sur sa page Facebook. « Ses talents de comédien, d’artisan et d’auteur auront contribué au développement d’un théâtre authentique et ancré dans son milieu. Nous venons de perdre un ami cher qui nous quitte trop tôt », affirme René Cormier.

Radio-canada.ca