Posts Tagged ‘accident de voiture’

Mort de la princesse Diana: la thèse de l’assassinat relancée

août 18, 2013

De nouvelles informations sur la mort de la princesse d’Angleterre Diana et de Dodi Al-Fayed sont actuellement étudiées par Scotland Yard. Elles révéleraient, selon les médias anglais, que le couple pourrait avoir été assassiné par les troupes d’élite de l’armée britannique.

La police britannique a indiqué samedi « examiner des informations qui lui ont été récemment communiquées concernant ces décès et évaluer leur pertinence et leur crédibilité ». « L’évaluation sera effectuée par des enquêteurs spécialisés de la police criminelle », a ajouté Scotland Yard.

Selon le « Daily Telegraph », ces informations auraient fait surface à l’occasion du récent procès d’un tireur des SAS (Special Air Services), les troupes d’élite de l’armée britannique, reconnu coupable de possession illégale d’armes. L’une d’elles affirmerait, selon le journal, que cette unité d’élite de l’armée « est responsable de la mort de la princesse Diana ».

Enquête pas réouverte

Ces informations ont été fournies par les beaux-parents d’un soldat du SAS, baptisé « soldat N », qui a été un témoin-clé dans le procès de son camarade.

Ses beaux-parents ont écrit au commandant du SAS en affirmant que le militaire avait confié à son ex-femme que son unité avait « organisé » la mort de la princesse, affirme le quotidien. L’opération aurait ensuite été « dissimulée », aurait-il dit. La police a insisté sur le fait qu’il n’y avait pas pour l’heure « de réouverture de l’enquête ».

Ce rebondissement intervient à quelques jours du 16e anniversaire de la mort de la princesse, de Dodi Al-Fayed et de leur chauffeur Henri Paul, tués le 31 août 1997, dans un accident de voiture dans le tunnel, sous le pont de l’Alma à Paris.

Les enquêtes menées par les polices française et britannique avaient conclu que l’accident de voiture était dû à l’état d’ivresse du chauffeur, Henri Paul, qui conduisait trop vite, afin d’échapper à des paparazzi.

Romandie.com

Un New-Yorkais innocenté d’un meurtre libéré après 23 ans de prison

mars 21, 2013

 

Un New-Yorkais condamné en 1991 pour le meurtre d’un rabbin, a été libéré jeudi après 23 ans passés derrière les barreaux, après que de nouvelles preuves l’ont disculpé. Il a toujours clamé son innocence.

L’homme avait écopé de 37 ans de prison après avoir été déclaré coupable du meurtre d’un rabbin juif orthodoxe lors d’un cambriolage raté en février 1990.

Le bureau du procureur de Brooklyn a expliqué qu’une enquête interne avait amené à découvrir une preuve qui n’avait pas été examinée au moment du procès. Celle-ci a permis d’innocenter le condamné.

« Bouleversé »

Après avoir été remis en liberté formellement par une juge, l’homme, aujourd’hui âgé de 58 ans, a déclaré aux journalistes qu’il était bouleversé. « Comme je l’ai toujours dit depuis le début, je n’ai rien à voir avec cette affaire », a-t-il ajouté.

Selon le « New York Times », un homme mort dans un accident de voiture alors qu’il était poursuivi par la police en avril 1990, cocaïnomane et habitué des braquages, était probablement le réel meurtrier.

Romandie.com

Lindsay Lohan appelle la police pour arrêter son propre père

octobre 22, 2012

 

Encore des problèmes !

 
  • Lindsay Lohan appelle la police pour arrêter son propre pèreLindsay Lohan appelle la police pour arrêter son propre pèreLindsay Lohan appelle la police pour arrêter son propre père

Nooon… Lindsay Lohan n’est pas du tout une fille à problèmes. Sa vie est un long fleuve tranquille. Elle va biiiien.

Les frasques de Lindsay Lohan font couler de plus en plus d’encre. Vol, accident de voiture, procès, plainte, violences familiales, alcool… il devient désormais difficile de toutes les rappeler à chaque fois.

Revenons simplement sur la dernière en date, celle qui nous a bien attristés : une altercation vraiment violente avec sa mère il y a dix jours qui s’est soldée par une intervention de la police. Depuis, rien. Dix jours sans ennui. Nous étions presque en train de nous inquiéter !

>>> Lindsay Lohan : les vraies raisons de la dispute avec sa mère

Naïfs que nous avons été ! Lindsay s’est vite manifestée, et pas plus tard qu’hier. Hier après-midi, l’actrice a appelé la police pour qu’elle vienne arrêter Michael, son père. Ce dernier se serait introduit chez elle sans son accord, avec des renforts, et aurait tenté de l’emmener direct en rehab.

Sans vouloir porter de jugement sur Lindsay Lohan (oh que non, nous ne voudrions surtout pas la juger), nous avons trouvé l’initiative de son papa plutôt intéressante. Il n’en a manifestement pas été de même pour elle.

>>> Lindsay Lohan arrêtée après un accident de voiture

Lilo a donc décidé de le mettre son père dehors, avec l’aide de la police, expliquant qu’il avait vraiment fait une erreur en voulant intervenir dans sa vie comme ça et que maintenant avec lui, c’était fini.

« Il ne sait pas ce que ça veut dire d’être un père. Il ne veut pas être père. » a -t-elle conclu. Cette déclaration abrupte laisse un peu interdit (et un peu triste). Ce qu’on attend finalement, c’est un long livre qui reprendrait toute ces histoires depuis le début. Parce que là, on va avoir de plus en plus de mal à comprendre…

Voici.fr par

Cuba: décès du dissident Oswalda Paya, les proches demandent une enquête

juillet 23, 2012

Les proches du dissident cubain Oswaldo Paya ont demandé lundi l’ouverture d’une « enquête transparente » sur l’accident de voiture qui a coûté dimanche la vie du prix Sakharov 2002 des droits de l’homme du Parlement européen.

« Les circonstances de l’accident ne sont pas claires et toutes les hypothèses sont envisageables », affirme un courriel du Mouvement chrétien Libération (MLC), fondé par Oswaldo Paya en 1988, en demandant « à la junte militaire cubaine une enquête transparente ».

Une fille du dissident décédé a affirmé dans un enregistrement audio qu’il « ne s’agissait pas d’un accident ».

« Selon les informations que nous ont fait parvenir des gens qui voyageaient avec lui, il y avait une voiture qui a essayé de les faire sortir de la route, qui les a percutés à plusieurs reprises, nous pensons donc qu’il ne s’agit pas d’un accident, qu’on a essayé de lui faire du mal et qu’on l’a finalement tué », a affirmé Rosa Maria Paya, cité par le quotidien de Miami El Nuevo Herald.

« Ce qui s’est passé est de la responsabilité du gouvernement cubain », a pour sa part affirmé à l’AFP à Miami Omar Lopez Montenegro, de la Fondation nationale cubano-américaine (FNCA), en dénonçant « un accident provoqué ».

Le MCL, dans son message adressé à l’AFP et signé de son porte-parole Regis Iglesias, ancien prisonnier politique, appelle « tous les amis solidaires de la cause de la libération des Cubains à se tenir en alerte et à appuyer cette demande » d’une enquête sur les circonstances du décès d’Oswaldo Paya.

Selon les autorités cubaines, le dissident est décédé dans l’accident d’une voiture de location qui est sortie de la route et a heurté un arbre, dimanche en début d’après-midi à une vingtaine de kilomètres de Bayamo, dans le sud-est de l’île. Un militant du MCL a également trouvé la mort et deux autres occupants du véhicule, un Suédois et un Espagnol, ont été légèrement blessés.

La presse cubaine, qui n’évoque habituellement pas les activités des dissidents, a brièvement fait état lundi d’un « regrettable accident de la route » qui a causé la mort des « citoyens cubains Oswaldo Paya Sardiñas, habitant à La Havane, et Harold Cepero Escalante, originaire de Ciego de Avila », sans mentionner leurs actions politiques.

AFP