Posts Tagged ‘Activités agropastorales’

Congo/Kinkala : les militaires s’adonnent aux activités agropastorales

octobre 31, 2020

Sur instruction du colonel Basile Boka, commandant de la zone militaire de défense n° 8, les officiers, sous officiers et hommes de rang développent, depuis quelque temps, à Kinkala dans le département du Pool, des activités agropastorales visant à contribuer à la sécurité alimentaire de la population.

L’élevage des moutons Crédit photo »DR

Les activités agropastorales ont repris dans la Pool grâce à la paix retrouvée et aussi à la fertilité du sol. A Kinkala comme  dans plusieurs autres districts de ce département, les activités agricoles se développent pour le bien de la population. La force publique, en dehors de ses missions régaliennes de défense et de sécurité, accompagne ces initiatives en participant activement aux activités agropastorales.

Sous la houlette du colonel Basile Boka, commandant de la zone militaire de défense n° 8, les activités agropastorales sont conduites par les officiers, sous officiers et hommes de rang à Kinkala, chef lieu du département du Pool prouvant ainsi que le militaire n’est pas seulement un bon défenseur de la patrie mais aussi un bon agent économique. L’élevage des moutons et porcins ainsi que  les cultures maraîchères (tomates, choux, poivron, épinard, oseille…) figurent au nombre des activités menées. Ces réalisations ont suscité l’admiration et l’encouragement des responsables hiérarchiques des Forces armées congolaises (FAC).

Ces actions salutaires rappellent  le souvenir des CMRC, le magasin économat qui existait à l’époque où on vendait à un prix raisonnable à la  populations les denrées alimentaires. La relance des activités agropastorales au sein des FAC dont le porte-étendard est la zone militaire de défense n°1 intègre bien le mot d’ordre du président de la République, à savoir « Un peuple qui ne consomme pas ce qu’il produit n’est pas un peuple libre ».

Signalons que c’est en 1974, lors d’un colloque de l’armée, que l’activité économique avait été décidée comme l’une des missions intégrantes du haut commandement. Elle consistait à pourvoir les garnisons et collectivités militaires en denrées de première nécessité et à moindre coût. Cela permet l’augmentation qualitative et quantitative de la production et aide le pays à la préparation de l’économie de défense.

Avec Adiac-Congo par Hervé Brice Mampouya