Posts Tagged ‘Activités’

Congo/Port autonome de Pointe-Noire : maintenir le rythme normal des activités portuaires

mai 19, 2020

 

Le port joue un rôle d’entraînement des échanges commerciaux, puisqu’il assure plus de 80% des exportations et importations du pays. Il a poursuivi ses activités à quai en dépit de la crise sanitaire du coronavirus (Covid-19) et la fermeture des frontières.

 

Les installations du port de Pointe-Noire/Adiac

Le port de Pointe-Noire représente une des composantes d’un système multimodal de transport comprenant les voies maritimes, ferroviaires, routières et fluviales. La situation économique nationale dépend en partie de la dynamique des activités portuaires, dans un contexte de crise sanitaire mondiale.

Le concessionnaire du port Congo Terminal, filiale de Bolloré ports, rassure sur le maintien de ses activités. « Congo Terminal a instauré un plan de rotation de service pour un personnel restreint pour assurer la continuité des opérations au terminal à conteneurs. Les navires sont ainsi traités au quotidien 24h sur 24 et les conteneurs livrés en journée continue de 8h00 – 15h00. Les commerces de première nécessité peuvent ainsi continuer à s’approvisionner et répondre aux besoins de la population », précise le groupe.

Pour l’essentiel, le port assure la fluidité des entrées ou sorties de navires et le chargement ou déchargement de conteneurs. L’entreprise concessionnaire qui a investi plus de 300 milliards de francs CFA ces dix dernières années, pour l’aménagement des quais et autres équipements, ne veut baisser les bras face à la crise. En moins de dix ans, la capacité de mouvements au quai a augmenté de 15 mvts/h à une moyenne supérieure à 60 mvts/h.

Le port de Pointe-Noire peut accueillir des navires de 400 mètres de long, transportant jusqu’à 14 000 conteneurs. Sur 1 840 mètres linéaires de quais bien aménagés se dressent d’imposants portiques qui chargent et déchargent, à longueur de journée, des bateaux de grands tonnages dans un périmètre hautement sécurisé. Depuis 2018, le port a dépassé le seuil de soixante-dix mille conteneurs manipulés par mois, atteignant parfois quatre-vingt-deux mille conteneurs.

En juillet 2019, l’infrastructure portuaire a été distinguée « Prix de meilleure productivité à quai des ports d’Afrique centrale et de l’ouest » par la Fondation african ports awards. Le jury de la fondation a salué les progrès réalisés par le port et surtout la fluidité remarquable des entrées ou sorties  de navires, ainsi que l’excellence des cadences à quai. À partir de cette année, l’entreprise aspire au titre de « hub de transbordement en eaux profondes de référence sur la côte ouest-africaine » et ambitionne de devenir également le meilleur port de transit de la sous-région, grâce à tous les efforts consacrés au développement des corridors qui desservent les pays du bassin du Congo.

 

Avec Adiac-Congo par Fiacre Kombo

Journées et Fête de la culture – Portes ouvertes à Radio-Canada

octobre 1, 2011

Dans le cadre des Journées de la culture et de la Fête de la culture, Radio-Canada ouvre ses portes et organise plusieurs événements publics aux quatre coins du pays.

À Montréal, la Maison de Radio-Canada a ouvert ses portes samedi à des milliers de visiteurs, et le fera de nouveau dimanche, de 10 h à 16 h.

Le public peut notamment découvrir le Centre de l’information, où travaillent les journalistes. Samedi, des visiteurs ont pu assister à l’émission RDI en direct week-end, animée par Louis Lemieux.

Les curieux peuvent aussi découvrir les ateliers des décors et costumes, ainsi que les plateaux des dramatiques 30 vies et L’auberge du chien noir. De nombreux interprètes de ces téléromans sont présents sur place pour rencontrer le public.

Un salon est consacré à la plateforme Internet et Services numériques, dans lequel les visiteurs peuvent aussi vivre une expérience interactive et assister à une démonstration technique en studio. En outre, de nombreuses émissions de la Première Chaîne radio et d’Espace musique sont présentées devant public.

Plusieurs vedettes de Radio-Canada tiendront ou ont tenu des séances de signatures d’autographes, dont Michel Barrette, France Beaudoin, Renée-Claude Brazeau, Annie Brocoli, Véronique Cloutier, Michel Desautels, Boucar Diouf, Anne-Marie Dussault, Simon-Olivier Fecteau, Liza Frulla, Céline Galipeau, Alain Gravel, René Homier-Roy, Patrick Labbé, Julie Le Breton, Patrice L’Écuyer, Joël Legendre, Luc Langevin, Pénélope McQuade, Patrice Roy, Joey Scarpellino et Charles Tisseyre.

Des activités partout au pays

Les stations de Radio-Canada de partout au pays organisaient samedi des activités permettant au public de découvrir leurs installations et de rencontrer les artisans dans plus de 30 villes, dont Moncton, Sept-Îles, Rimouski, Chicoutimi, Québec, Trois-Rivières, Sherbrooke, Ottawa, Toronto, Winnipeg, Regina et Vancouver. Une carte interactive permet de connaître l’ensemble des activités offertes.

Fête et Journées de la culture

De nombreuses autres institutions culturelles ouvrent leurs portes d’un océan à l’autre jusqu’à dimanche dans le cadre de la Fête et des Journées de la culture.

Au Québec, la 15e édition des Journées de la culture se déroule jusqu’à dimanche sous le thème « Culture à volonté ».

Plus de 2500 organismes et près de 10 000 artistes, artisans et travailleurs culturels présentent cette année encore des milliers d’activités culturelles gratuites dans 345 municipalités québécoises.Dans les villes et villages de la province, ces petites et grandes activités permettent aux citoyens de participer ou d’assister à des performances artistiques tous azimuts, de la danse aux arts visuels, de la joaillerie au chant.

Pour une deuxième année consécutive, la Fête de la culture, inspirée du modèle des Journées de la culture créé au Québec en 1997, a lieu aux mêmes dates, dans les autres provinces.

Sur le site web des Journées de la culture, vous pouvez rechercher l’activité qui vous convient selon vos champs d’intérêt, votre région ou encore votre âge. Sur celui de la Fête de la culture, vous pouvez créer votre horaire personnalisé.

Par Radio-Canada