Posts Tagged ‘admiration’

À la sortie du salon

juillet 29, 2020

 

À la sortie du salon de coiffure

Tu avais une si belle chevelure

Comme une fée émergée de l’eau

Maquillée jusqu’à la moelle des os

 

Quand mon regard heurta ton visage

Je m’arrêtais au bord du rivage

Pour contempler ta silhouette

Qui traversait cette belle route

 

Me précipitant pour rattraper tes pas

Je faillis me renverser en contrebas

Lorsqu’un klaxon attira mon attention

Dans la vive folie de mon admiration

 

À grande jambée j’accélérais ma vitesse

Tout en me délectant de ton élégance

J’étais finalement ivre de ton parfum

Qui inondait mes narines à leur faim

 

Bernard NKOUNKOU

 

Mali: Hollande intraitable pour des élections en juillet, retrait français programmé

mars 28, 2013

PARIS – Le président François Hollande a assuré jeudi qu’il serait intraitable pour la tenue d’élections au Mali fin juillet, tout en précisant le calendrier de retrait des forces françaises dans ce pays, qui devraient diminuer de 4.000 actuellement à un millier d’hommes d’ici la fin de l’année.

Nous voulons qu’il y ait des élections au Mali à la fin du mois de juillet. Et ça, nous serons intraitables là dessus. Deuxièmement, il faut qu’il y ait ce dialogue avec toutes les composantes de la société malienne, a assuré François Hollande, lors d’un entretien à la chaîne de télévision publique France 2.

Le président a démenti que la France cherchait des candidats pour la prochaine élection présidentielle malienne. Le temps où la France désignait des chefs d’Etat en Afrique est révolu, a-t-il dit.

Le président français, qui est aussi le chef des armées, a précisé le calendrier de retrait des soldats français déployés au Mali, qui sont aujourd’hui plus de 4.000.

A la fin du mois d’avril, nous allons nous retirer. En juillet, il n’y aura plus que 2.000 soldats au Mali. A la fin de l’année, un millier de soldats seront présents, a déclaré M. Hollande.

Nous avons atteint nos objectifs au Mali, a aussi affirmé M. Hollande, à l’exception de la libération des 15 otages français (dont l’un est présumé mort) en Afrique, notamment au Mali.

Il a rendu hommage aux soldats exemplaires, auxquels il a fait part de son admiration.

Dans un premier temps, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait évoqué un début de retrait en mars du contingent français. Puis le président François Hollande avait promis une diminution du nombre des soldats à partir du mois d’avril sans donner de chiffres.

L’armée française a perdu cinq soldats depuis le début de la guerre le 11 janvier pour empêcher une avancée vers le sud du Mali des groupes islamistes armés qui occupaient le nord de ce pays depuis neuf mois, y commettant de nombreuses exactions.

L’opération a permis la reprise des villes du nord du Mali, mais les jihadistes résistent encore dans le nord-est du pays, dans le massif des Ifoghas et dans la région de Gao, la plus grande agglomération du Nord.

L’avenir politique du Mali, dirigé par un pouvoir de transition depuis près d’un an, reste incertain malgré la promesse d’élections en juillet, un objectif qui semble difficile à atteindre, le nord du pays occupé en 2012 par des islamistes restant encore en partie à sécuriser.

Le président par intérim Dioncounda Traoré et son Premier ministre Diango Cissoko, sous la pression de leurs partenaires internationaux, expriment désormais à l’envi leur intention d’organiser des élections présidentielle et législatives en juillet.

Les députés maliens ont voté fin janvier une feuille de route pour l’après-guerre qui, en plus d’appeler à des élections rapides, prône une discussion avec certains groupes armés du Nord dans le cadre de la réconciliation nationale.

Romandie. com avec (©AFP / 28 mars 2013 21h52)

Sur le tabouret de Sandy

octobre 30, 2012

Debout sur le tabouret à quatre pieds

L’œil collé sur le petit trou de curiosité

Quand Sandy souffle de toute sa nervosité

L’eau inonde déjà le pauvre vieux plancher

Criant au secours du maître ivre et indolent

Plongé dans une folle admiration de l’ouragan

Le chat peureux a gagné la chambre à l’étage

Oubliant que son maître va bientôt être à la nage

Les pieds qui ne parlent pas sentent l’humidité

D’un salon saoul jusqu’à la dernière gorgée

Le bal dansant mortel des arbres déracinés

Triste sort des invalides de la terre exposée

Aux multiples caprices des baisers de Sandy

Qui noient et tuent les humains jusqu’à la lie

Mes ancêtres disaient quand il fait très chaud

C’est un signe de malheur qui frappera le drapeau

La nature nous prévient de sa colère à venir

Prenant donc des dispositions pour nous prémunir

Des catastrophes qui pointent à l’horizon de la terre

Car trop d’astres sont visibles dans l’atmosphère.

Bernard NKOUNKOU

Au pied du monument

octobre 22, 2012

 

Les tulipes et les sauges au pied du monument

Elles prenaient le plaisir de danser au vent

Sous l’admiration discrète du premier citoyen

Quand elles avaient faim et sans moyens

 

Pleurant devant l’œil de marbre du bon maire

Elles subissaient une ingratitude tortionnaire

Pour ne bénéficier d’une quantité d’eau d’arrosage

Alors qu’elles étaient arrivées à la fleur de l’âge.

 

Bernard NKOUNKOU

Beyoncé: sa lettre d’amour à Michèle Obama

avril 14, 2012

Deux grandes dames : l’une règne sur le showbiz, l’autre sur le cœur du président des États-Unis. Beyoncé vient d’écrire une lettre ouverte à Michelle Obama.

Ce matin, Beyoncé s’est levée avec une terrible envie de crier son admiration à une femme qu’elle estime beaucoup : la première dame des États-Unis.

Elle a donc pris sa plus belle plume et d’une jolie calligraphie ronde a couché sur le papier sa joie d’avoir Michelle Obama comme modèle : « Michelle est l’exemple ultime de ce qu’est une vraie femme afro-américaine forte ! C’est une mère attentive, une épouse aimante et dans le même temps, c’est la PREMIÈRE DAME DES ÉTATS-UNIS !!! Peu importe la pression, et le stress d’être placée sous un microscope, elle reste humble, aimante et sincère. Elle construit et nourrit sa famille, tout en s’occupant de millions d‘autres gens de tellement de façons différentes. Michelle, merci du fond du cœur pour chacune des choses que vous faites pour nous. Je suis TELLEMENT fière que ma fille grandisse dans un monde où il existe des gens comme vous pour lui servir de modèle. Avec amour, Beyoncé. »

Voici.fr par P.S.B