Posts Tagged ‘Admission’

Canada/Le CHU de Québec prêt à recevoir des patients de l’extérieur

janvier 11, 2021

Alors que certains hôpitaux du Grand Montréal commencent à manquer de lits de soins intensifs et à transférer des patients ailleurs, le CHU de Québec assure qu’il pourrait répondre à la demande s’il était appelé à soigner des patients atteints de la COVID-19 en provenance d’autres régions.

Un patient séjourne dans une unité de soins intensifs.

© JONATHAN HAYWARD/La Presse canadienne Un patient séjourne dans une unité de soins intensifs.

Pour l’instant, des patients de l’ouest de la Montérégie ont été transférés à Sherbrooke, de Laval vers les Laurentides et de Longueuil vers Saint-Hyacinthe.

«On n’a pas reçu à date d’appel en ce sens-là, mais il est évident que si on avait un appel, on répondrait présent et on accueillerait ces patients-là sans problème», assure le Dr Stéphane Bergeron, directeur des services professionnels au CHU de Québec.

Tant que les hôpitaux à proximité de Montréal auront des lits disponibles, il serait toutefois surprenant de voir des patients de la métropole transférer à Québec. «On essaie d’aller le moins loin possible, donc de faire appel aux régions limitrophes», explique le gestionnaire.

Dr Stéphane Bergeron, directeur des services professionnels au CHU de Québec

© /Radio-Canada Dr Stéphane Bergeron, directeur des services professionnels au CHU de Québec

Stéphane Bergeron rappelle aussi que ce ne serait pas la première fois que des cas complexes de COVID-19 seraient transférés à Québec.

«On l’a fait pour supporter la région de Chaudière-Appalaches, on l’a fait pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean lorsqu’ils avaient des besoins et que leur système était en difficulté. Est-ce que ça pourrait se réaliser pour Montréal? C’est une possibilité».

Les hôpitaux désignés pour soigner les personnes atteintes de la COVID-19 dans la Capitale-Nationale accueillent présentement 118 patients, dont 15 aux soins intensifs. La situation s’est améliorée comparativement au début de mois décembre, mais «on voit qu’il y a une dégradation toute récente dans les derniers jours», observe le Dr Bergeron.

Triage des patients et délestage

Il invite la population à respecter au maximum les mesures sanitaires et le couvre-feu, notamment pour éviter que la situation ne se dégrade davantage, comme c’est le cas dans certains pays.

«On voit à l’échelle internationale comment les situations deviennent en dérapage rapidement. On peut regarder présentement ce qu’il y a en Grande-Bretagne, ce qui se passe en Californie.»

Les équipes médicales du Québec n’ont pas encore eu à refuser des traitements à certains patients en raison de la surcharge des hôpitaux, mais des formations sur le protocole de triage ont été lancées récemment pour se préparer au pire. Le ministère de la Santé indique que ce protocole n’aura pas à être appliqué avant au moins plusieurs semaines.

Les conséquences de la COVID-19 sont néanmoins déjà bien réelles pour les quelque 140 000 personnes en attente d’une chirurgie alors que le délestage doit s’intensifier dans les prochains jours face au manque de lits en soins intensifs.

Avec Radio-Canada et La Presse canadienne par Jonathan Lavoie 

États-Unis/Blocage du décret Trump: les ressortissants des 7 pays de nouveau admis dans les avions

février 4, 2017

Doha – La compagnie Qatar Airways a annoncé samedi, après le blocage par un juge fédéral américain du décret anti-immigration de Donald Trump, qu’elle transporterait vers les Etats-Unis les ressortissants des sept pays interdits ces derniers jours d’entrée aux Etats-Unis.

En Egypte, un responsable à l’aéroport du Caire a indiqué que les compagnies aériennes avaient reçu un avis de l’aéroport JFK à New York sur l’arrêt de l’application du décret du président américain qui interdit l’entrée des Etats-Unis aux ressortissants d’Irak, d’Iran, de Libye, de Somalie, du Soudan, de Syrie et du Yémen, ainsi qu’à tous les réfugiés.

L’avis concerne tous les passagers en possession d’un visa d’immigration ou de tourisme, qu’ils prennent un vol direct vers les Etats-Unis ou transitent par un autre aéroport, a ajouté ce responsable à l’aéroport du Caire sous le couvert de l’anonymat.

Sur son site, Qatar Airways indique qu’elle va se conformer aux nouvelles directives, du moment que les passagers possèdent un visa en règle.

« Les ressortissants des sept pays, ainsi que tous les réfugiés en possession d’un visa en règle ou d’une résidence permanente (green card) seront autorisés à se rendre aux Etats-Unis », ajoute la compagnie.

Le juge fédéral de Seattle a bloqué vendredi le décret de M. Trump qui avait suscité de vives protestations internationales et la condamnation des organisations de défense des droits de l’Homme. De nombreux ressortissants des sept pays visés ont été retenus ces derniers jours dans les aéroports américains à leur arrivée ou empêchés d’embarquer au départ d’autres pays.

Qatar Airways qui dessert au moins 15 villes américaines dont New York, Atlanta et Chicago, s’était dans un premier temps conformé à l’interdiction.

A Téhéran, une agence de voyage a conseillé aux Iraniens qui souhaitaient se rendre aux Etats-Unis de le faire le plus vite possible.

« A tous ceux qui ont un visa, d’immigration ou autre, (…) prenez un avion pour n’importe quelle ville (des Etats-Unis) ce soir », a affirmé le conseiller de cette agence sous le couvert de l’anonymat. La décision du juge fédéral peut « être rejetée en appel », a-t-il prévenu, conseillant aux Iraniens de ne signer aucun document s’ils étaient empêchés d’entrer sur le sol américain à leur arrivée à l’aéroport.

La Maison Blanche a promis de répliquer au blocage en affirmant que le ministre de la Justice entendait « déposer une injonction d’urgence pour » faire appliquer le décret et annuler la décision du juge fédéral.

Romandie.com avec(©AFP / 04 février 2017 13h06)