Posts Tagged ‘affichage’

Art : Baudoin Mouanda invente « la ligne 242 » du métro parisien !

juin 23, 2022

Ce serait dommage que le ministère de la Culture et des Arts rate le dernier métro car il faudra bien un jour qu’on élève Baudouin Mouanda au rang d’ambassadeur du 242, tant le photographe répand l’image de son pays natal aux quatre coins du globe. 

Baudoin Mouanda

Le Congo ainsi que la Société des ambianceurs et  des personnes élégantes (Sape) s’affichent en grand dans les couloirs du métropolitain parisien ! Dans les stations de métro  Hôtel de ville, La Chapelle, Saint Denis, Gare de Lyon, Pyramides, Madeleine  ou encore dans celles du RER A, à Nation et Nogent sur Marne,  Baudoin Mouanda « Rêve aller et retour », sur plusieurs dizaines de mètres,  en réponse d’un appel lancé en 2017 par les Ateliers Médicis,  le ministère français de la Culture  et le Centre national des arts plastiques, dans le cadre du projet « Regard du Grand Paris » et c’est grandiose !  Vraiment ! Fruit d’un travail, « Le sapeur de Bacongo », déjà amorcé à Brazzaville,  « Rêve aller et retour » met en lumière souterraine  la Sape du 242 hissant le drapeau vert, jaune, rouge au plus haut.  Ici c’est Paris, Ici c’est Brazza, ici c’est Mouanda !

«  Signe du destin, c’est justement à Paris, en 2007, en croisant quatre jeunes sapeurs qui faisaient le show dans le métro sous les applaudissements de toute la rame, que j’ai mesuré le fort impact de la sapologie à Paris. De là  est venu  mon concept  « Rêve aller retour « , parce que lorsque tu rentres au pays, il y a toujours cette même idée de paraître.   Je me suis imprégné bien plus tard de leur univers en y ajoutant une touche décalée dans la mise en scène de mes clichés »,  nous dit Baudoin qui aura donc sillonné l’Ile de France avec son objectif pour y saisir de somptueux clichés.

Coup gagnant, comme à son habitude, pourrait-on  dire!  Le photographe brazzavillois figure, en effet, parmi les trente-huit artistes retenus pour l’exposition « Regards du Grand Paris », du 24 juin au 23 octobre 2022, aux Magasins généraux. Une exposition unique en son genre qui se prolongera au Musée du Carnavalet – Histoire de Paris. Les photographies apparaîtront également  dans de très nombreux endroits franciliens – la liste est longue – allant du Centre Pompidou  au Centre national de la danse  en passant par les aéroports Charles-de-Gaulle-Paris et Orly.  Et, comme si cela ne suffisait pas, on notera que Baudouin Mouanda recevra, par ailleurs, le prix Roger-Pic, créé en 1993 par le grand reporter et militant du droit d’auteur Roger Pic, du concours national de photographie organisé par la Société civile des auteurs multimédia.  

Avec Adiac-Congo par Philippe Edouard

Les cheminots en grève jeudi, trafic des trains fortement perturbé

juin 12, 2013

Au lendemain de la forte mobilisation des contrôleurs aériens, les cheminots français sont en grève à leur tour jeudi. Ils s’opposent à la future réforme ferroviaire et le trafic s’annonce très perturbé avec en moyenne quatre TGV et TER sur dix en circulation. La Suisse sera affectée.

Ce mouvement, à l’appel de la CGT, la CFDT, SUD Rail et l’Unsa, devrait être « extrêmement bien suivi avec un cheminot en grève sur deux », a estimé Gilbert Garrel, secrétaire général de la CGT cheminots, premier syndicat de la SNCF.

Le mouvement a commencé mercredi à 19h00 et doit prendre fin vendredi à 08h00. Dans le Nord-Pas-de-Calais et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, les débrayages avaient débuté un peu plus tôt mercredi entraînant quelques perturbations dans les TER.

En moyenne, quatre TGV sur dix doivent circuler. Les lignes à grande vitesse les plus affectées, selon la SNCF, sont les TGV sud-est et province-province avec 1 train sur 3 en moyenne, contre 4 sur 10 pour le TGV nord, 1 sur 2 sur la ligne Atlantique et 2 sur 3 pour le TGV Est.

Suisse touchée

A l’international, le trafic sera réduit en direction de la Suisse (un sur deux) et de l’Italie (un sur trois) mais normal sur les lignes Eurostar (Londres), Thalys (Bruxelles, Amsterdam) et Alléo (Allemagne).

Sur les « Intercités », 3 trains sur 10 devraient circuler et au niveau régional, la SNCF annonce « plus de 4 services TER sur 10 ».

En Ile-de-France, la circulation des trains s’annonce également très perturbée: 1 train sur 3 sur les RER B et D; 1 sur 2 sur le RER C et E. Les interconnexions nord-sud Gare du Nord et Gare de Lyon ne seront pas assurées. Seul le RER A devrait être « proche de la normale ».

A l’international, le trafic sera réduit vers la Suisse (1 sur 2) et l’Italie (1 sur 3) mais normal sur les lignes Eurostar (Londres), Thalys (Bruxelles, Amsterdam) et Alléo (Allemagne).

La SNCF a mis en place un important système d’information : affichage, tracts distribués dans les gares, messages aux clients et présence de nombreux « gilets rouges » pour aider les voyageurs.

Réforme ferroviaire

A l’origine du mouvement, la réforme du ferroviaire. Les syndicats estiment qu’une « réforme est nécessaire » mais que celle du gouvernement est très loin de leurs attentes.

La réforme projetée est « plus faite pour répondre aux exigences libérales de Bruxelles que pour réunifier. On dit depuis des années que le système ferroviaire est plombé par une dette de 40 milliards d’euros, et il n’y a aucune proposition dans ce projet si ce n’est de dire cela va se +travailler+ sur la productivité des cheminots », a affirmé à l’AFP M. Garrel.

Les syndicats s’inquiètent aussi du projet de créer trois établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC), qui, selon eux, laisse la porte ouverte à un éclatement du système ferroviaire.

Romandie.com