Posts Tagged ‘Agenda’

Canada: agenda musical de Joyce N’Sana

novembre 8, 2021

La révélation Radio-Canada 2021-2022 en « musique métissée » au style d’Afrobluehop déroule la scène d’un mois de novembre bien chargé.

Visuel agenda novembre 2021 Joyce N'Sana

Photo : Visuel agenda novembre 2021 Joyce N’Sana

En plus de participer à une résidence artistique dans le cadre de Vue Sur la Relève et de présenter son spectacle à la vitrine Mundial Montréal, l’artiste congolaise en résidence au Canada donnera des prestations avec quelques dates de concert à noter sur l’agenda.

Le 6 novembre dernier, dans le cadre du Gala Opalescence, les mélomanes ont vécu le premier spectacle à Laval. Juste après, le Centre national des arts à Ottawa vibrera aux sons de Joyce N’Sana.

Elle poursuivra à Montréal avec deux dates : mardi 16 novembre, « les mardis Métissés »au théâtre Outremont et, une semaine plus tard, le 24 novembre, à la Maison de la Culture Claude-Léveillée.

Joyce N’sana est la voix du Afrobluehop. La petite femme à grande voix, connue entre autres pour son reggae, présente une musique qui est un unique et savoureux mélange d’Afro-blues et de Hip-hop. La nouvelle révélation Radio-Canada 2021-2022, qui a grandi dans le contexte des guerres congolaises, livre un message clair et déterminé ; elle propage un art de paix.

On la remarque pour son « intensité incroyable » (Éric Barette, Radio-Canada), pour sa « fougue d’une survivante » (Stéphane Laporte, La Voix) et on dit de son nouvel EP Obosso que c’est « du grand calibre » (Jean-François Côté, Radio-Canada).

Le mini-album, « EP », intitulé « Obosso », de Joyce N’sana est disponible sur toutes les grandes plateformes.

Bandcamp -Spotify – Apple Music -Amazon Music – You TubeMusic

Gérance : holyhills@live.com

Booking : lesproductionszion@gmail.com

Avec Adiac-Congo par Marie Alfred Ngoma

Congo-France: l’agenda officiel de la semaine d’Emmanuel Macron

mai 28, 2018

 

 Lundi 28 mai :
– Entretien avec M. Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur.
– Entretien avec le Premier ministre, Édouard Philippe.
– Déjeuner suivi d’une déclaration à la presse avec M. João LOURENÇO, Président de la République d’Angola.
– Entretien avec M. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances.

Mardi 29 mai :
– Conférence internationale sur la Libye, suivie d’une conférence de presse.
– Entretien avec M. Didier MIGAUD, Président de la Cour des comptes.
– Entretien avec M. Bechara RAHI, Patriarche maronite.
– Réception à l’occasion de la semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes.

Mercredi 30 mai :
– Entretien avec le Premier ministre, Édouard Philippe.
– Conseil restreint de défense.
– Séminaire gouvernemental.
–  Ouverture de la session ministérielle présidée par la France, OCDE.
– Entretien avec M. Stéphane TRAVERT, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Jeudi 31 mai :
– Inauguration du château de Voltaire, après sa restauration, à l’occasion du 240ème anniversaire de la mort de Voltaire, Ferney-Voltaire (Ain).
– Réception en l’honneur des personnalités engagées pour le patrimoine.

Vendredi 1 juin :
– Remise de son rapport annuel par M. Jacques TOUBON, défenseur des droits.
– Entretien avec M. Gérald DARMANIN, ministre de l’Action et des Comptes publics.
– Entretien avec Mme Frédérique VIDAL, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

http://www.elysee.fr

Dette: 8 Français sur 10 sont inquiets

août 14, 2011

Dans le contexte de la crise de la dette de la zone euro, 82% des Français disent se sentir « inquiets » à l’égard du déficit public et de la dette, dont un quart « très inquiets ».

D’autre part, un Français sur deux estime que la réduction de la dette publique devra figurer dans l’agenda politique de la rentrée, selon un sondage réalisé par l’Ifop et publié samedi par Sudouest.fr. Le gouvernement doit annoncer de nouvelles mesures le 24 août pour lutter contre le déficit.

Concernant les solutions avancées pour enrayer l’augmentation du déficit public, une majorité de Français préconise de revenir sur la baisse de la TVA accordée aux restaurateurs (62%) et de supprimer la défiscalisation des heures supplémentaires (57%), deux mesures phares du mandat de Nicolas Sarkozy.

Les Français se montrent plus partagés sur la poursuite et l’accélération de la politique de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite (53%) ou la diminution de certaines prestations sociales (50%). Mais, moins du quart des personnes interrogées sont prêtes à accepter une augmentation des impôts pour résorber le déficit (24%).

En effet, si la lutte contre le chômage (59%), la santé (59%) et l’éducation (55%) sont placées en tête des priorités en matière d’action publique pour les mois à venir, l’étude indique que 50% des Français inscrivent la réduction de la dette publique dans l’agenda politique de la rentrée. Cette préoccupation est au coude à coude avec la lutte contre la délinquance (50%) et le relèvement des salaires et du pouvoir d’achat (51%).

Selon l’Ifop, seuls 36% des personnes interrogées considéraient la réduction de la dette publique comme prioritaire au début de l’année 2010.

Le sondage a été réalisé en ligne du 9 au 11 août 2011 auprès de 1.003 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lefigaro.fr avec AFP