Posts Tagged ‘Agresseurs’

Braquage de Kim Karda­shian: on en sait plus sur ses agres­seurs

octobre 7, 2016

 

Braquage de Kim Karda­shian: on en sait plus sur ses agres­seurs

 

Près de cinq jours après les faits, l’enquête progresse et on en sait un peu plus sur le profil des cinq malfrats qui ont agressé Kim Karda­shian.

 

Victime d’un vol à main armée dans la nuit de dimanche à lundi, à Paris, au cours duquel elle s’est fait déro­ber pour 9 millions d’eu­ros de bijoux, Kim Karda­shian est depuis retour­née chez elle à Los Angeles où sa préoc­cu­pa­tion première est de proté­ger ses enfants.

Quant aux malfai­teurs, ils courent toujours mais de nouveaux indices viennent d’éclai­rer un peu plus les enquê­teurs sur le profil des personnes qu’ils recherchent.

Comme le rapporte BFM TV, selon les témoi­gnages de la victime et du récep­tion­niste de l’hôtel parti­cu­lier auprès des enquê­teurs, les cinq malfrats parlaient « français sans accent », avaient « entre 40 et 50 ans« , et étaient de  »type euro­péen ».

Au-delà du fait qu’ils sont arri­vés et repar­tis en vélo, qu’ils se sont présen­tés comme des poli­ciers, on apprend notam­ment qu’ils ont braqué le récep­tion­niste en lui deman­dant « où est la femme du rappeur? ».

Etrange ques­tion qui pousse à penser que les hommes ne connais­saient peut-être même pas le nom de Kim Karda­shian, mais savaient qu’elle était seule cette nuit là, et qu’elle était en posses­sion de nombreux bijoux.

De plus, toujours avec les éléments rappor­tés par la chaîne d’in­for­ma­tion, on en apprend davan­tage sur le déroulé du braquage. Deux des malfrats sont montés avec le récep­tion­niste au premier étage de l’hôtel parti­cu­lier, où se trouve le duplex loué par Kim Karda­shian.

La star­lette a été de suite ligo­tée pendant que le second braqueur s’est emparé des bijoux, lais­sés en évidence sur une table. Une opéra­tion très rapi­de­ment menée se concluant du côté des voleurs par un départ en vélo.

De son côté Kim Karda­shian, après être parve­nue à déta­cher ses liens, a appelé son garde du corps qui se trou­vait en boîte de nuit avec sa sœur Kourt­ney. Ce n’est qu’a­près son arri­vée sur les lieux du braquage qu’ils ont décidé d’ap­pe­ler les secours.

Compte tenu de la pres­sion autour de cette affaire et de l’ex­trême profes­sion­na­lisme des braqueurs, l’enquête mobi­lise actuel­le­ment presque toute la Brigade de répres­sion du bandi­tisme, soit une centaine de poli­ciers envi­ron.

Gala.fr par Mathieu Bonis