Posts Tagged ‘Albert II de Monaco’

Monaco: naissance des jumeaux princiers Gabriella et Jacques

décembre 10, 2014

Le prince Albert II de Monaco et son épouse Charlène, scintillants de bonheur

Le prince Albert II de Monaco et son épouse Charlène, scintillants de bonheur!

Le prince Albert II de Monaco et son épouse Charlène ont annoncé mercredi la naissance de jumeaux. La princesse Gabriella et le prince héréditaire Jacques ont vu le jour au Centre hospitalier Princesse-Grace.

Gabriella Thérèse Marie est née à 17h04 et Jacques Honoré Rainier deux minutes plus tard. La mère et les deux enfants « se portent bien », selon un communiqué du palais princier. Né après sa sœur, Jacques est prioritaire dans l’ordre de succession en tant que garçon.

« Selon l’usage historique établi par le traité de Péronne (1641), (le prince Jacques) reçoit le titre de Marquis des Baux (en Provence) », précise le communiqué. « La Princesse Gabriella, Thérèse, Marie, deuxième enfant dans la ligne de succession, reçoit le titre de Comtesse de Carladès (en Auvergne). »

Le prince Albert II de Monaco est âgé de 56 ans. Ce descendant de la dynastie des Grimaldi, qui règne sur le rocher depuis 700 ans, est marié depuis trois ans à l’ancienne nageuse olympique, qui est âgée de 36 ans.

42 coups de canon
Les naissances ont été proclamées à la population par 42 coups de canon (21 pour chaque bébé). Le couple princier avait annoncé qu’il dérogerait à la coutume de tirer 101 coups de canon pour la naissance d’un garçon et 21 coups pour celle d’une fille.

Après les 42 coups de canon tirés de l’emplacement d’un ancien fort qui surplombe la mer, les cloches des églises devaient retentir pendant quinze minutes, puis les sirènes des bateaux de la ville-Etat. La tradition veut aussi qu’une proclamation signée par le souverain Albert II de Monaco soit affichée à une entrée du Palais, où des registres de signature seront ouverts.

La population a été invitée à pavoiser les bâtiments du drapeau rouge et blanc, jusqu’au jour de la présentation par le couple princier de ses enfants depuis un balcon du Palais, qui sera aussi férié. Pour éviter une avalanche de cadeaux, le couple souhaite privilégier les dons qui seront redistribués aux associations de leur choix.

Le prince Albert est déjà père d’une fille et d’un garçon nés hors mariage, qu’il a reconnus officiellement après son avènement. Jazmin Grace, 22 ans, dont la mère est une ex-serveuse américaine, et Alexandre, 11 ans, né d’une liaison avec une ancienne hôtesse de l’air française d’origine togolaise. Tous deux ne pourront néanmoins pas lui succéder.

Romandie.com

Charlène refuse la présence d’une ex d’Albert à un gala

août 12, 2011

Mais oui, elle décide !

Charlène refuse la présence d’une ex d’Albert à un gala Charlène a refusé que Nicole Coste, celle avec qui Albert II de Monaco a eu un fils qu’il a reconnu, soit présente au dernier bal de la Croix-Rouge.

Voilà qui contrebalance l’image d’une Charlène effacée et soumise aux décisions de son prince de mari. Le 5 août dernier, le 63ème gala de la Croix-Rouge de Monte-Carlo s’est tenu au Sporting Club de Monaco. En présence de la crème de la crème du Rocher, Albert et Charlène ont ouvert le bal à la fin du dîner en s’offrant la première danse. Si, sur la piste, Charlène a calqué ses pas sur ceux de son époux, en coulisses c’est elle qui a mené la danse.

D’après Paris Match, une absence a été particulièrement remarquée lors du gala : celle de Nicole Coste. La mère d’Alexandre, le fils qu’Albert a reconnu en 2005, n’était pas là. Avec l’autorisation du prince, l’ex-hôtesse de l’air d’origine togolaise avait pourtant assisté au gala l’année dernière. « La future épouse du prince et la mère de son fils illégitime en même temps au bal de la Croix-Rouge, ça aurait été impensable du temps de Rainier !, s’amusait à l’époque un convive dans Paris Match. Albert est comme ça : il préfère apaiser, dédramatiser. »

Lors du gala 2010, Charlène n’était encore « que » la fiancée du prince, sans doute n’avait-elle pas eu son mot à dire. Mais cette année, auréolée de son titre de princesse de Monaco, elle s’est affirmée. Si Nicole Coste n’était pas présente cette fois-ci, c’est parce que, selon Paris Match, Charlène « s’est formellement opposée à sa venue ». Jalouse la princesse ? Peut-être simplement soucieuse de marquer son territoire.

Voici.fr par C.G.