Posts Tagged ‘Américaine’

Près de 6000 expatriés américains ont renoncé à leur citoyenneté depuis janvier

août 10, 2020
Un peu plus de 5800 Américains basés à l’étranger ont abandonné leur nationalité en 2020. Un nombre record qui s’explique en partie par un rejet de Donald Trump.

Plus de 5800 expatriés américains ont renoncé à leur citoyenneté, au premier semestre 2020.

© JOE RAEDLE Plus de 5800 expatriés américains ont renoncé à leur citoyenneté, au premier semestre 2020.
C’est un nombre trois fois plus important qu’en 2019. 5816 Américains expatriés ont renoncé à leur nationalité dans les six premiers mois de 2020, selon une étude relayée par CNN.

Cette dernière a été menée par l’organisme Bambridge Accountants, spécialisé dans les impôts des expatriés américains et anglais. Elle s’est basée sur les données publiques communiquées par le gouvernement fédéral tous les trimestres.

Trump pointé du doigt

Si des Américains abandonnent leur citoyenneté chaque année, l’augmentation constatée ces derniers mois s’expliquerait en partie, d’après Bambridge Accountants, par un ras-le-bol des expatriés envers Donald Trump et son exercice du pouvoir. Dans le détail, sont citées sa gestion contestée du coronavirus ou encore la politique climatique menée par la présidence, impliquant notamment le retrait des accords de Paris et plus récemment la révision des lois environnementales.

« Il s’agit surtout de personnes qui ont déjà quitté les Etats-Unis et qui en ont eu assez de tout », résume Alistair Bambridge, membre de l’organisme, auprès de CNN.

Une procédure à 2350 dollars

L’action du 45e président des États-Unis n’explique pas à elle seule ce phénomène. La législation américaine impose en effet aux expatriés de déclarer chaque année leurs impôts, leurs comptes bancaires, leurs investissements ainsi que les retraites perçues à l’étranger. Une fiscalité jugée peu avantageuse pour beaucoup.

Afin de s’affranchir de la citoyenneté américaine, chaque expatrié doit se présenter à l’ambassade américaine dans son pays de résidence, où il doit débourser 2350 dollars.

Selon l’organisme, la tendance pourrait s’accentuer dans les prochains mois, selon le résultat du scrutin en novembre prochain.

Avec BFM.TV

Zimbabwe: une Américaine arrêtée pour avoir comparé Mugabe à un « lutin »

novembre 3, 2017

Harare – Une citoyenne américaine a été arrêtée vendredi au Zimbabwe pour avoir apparemment comparé sur les réseaux sociaux le président du pays, Robert Mugabe, à un « lutin dont la femme et le fils ont acheté une Rolls-Royce », a rapporté un groupe d’avocats.

Cette Américaine travaillant pour la télévision privée Magamba TV a été interpellée vendredi matin à son domicile de Harare et placée en garde à vue au commissariat central de la capitale, a affirmé l’Association des avocats du Zimbabwe pour les droits de l’Homme (ZLHR), dans un communiqué.

Selon l’ONG, elle a été arrêtée pour avoir « publié un tweet sur son compte lors du récent festival Shoko qui fait référence à un certain lutin dont la femme et le fils ont acheté une Rolls-Royce ».

« Ce tweet soi-disant insultant ne fait même pas mention du nom du président », a relevé la ZLHR.

La police n’était pas joignable dans l’immédiat pour commenter cette information.

Les autorités américaines ont confirmé l’arrestation de l’un de ses ressortissants. L’ambassade des Etats-Unis à Harare « est en contact avec la personne de nationalité américaine qui a été arrêtée, ainsi que son avocat. Nous continuons à surveiller la situation », a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’ambassade, David McGuire.

Selon la presse indépendante locale, l’épouse du chef de l’Etat zimbabwéen, Grace Mugabe, et un de ses fils, Russell Goreraza, ont récemment fait chacun l’acquisition d’une Rolls-Royce Ghost d’une valeur estimé à 220.000 dollars (190.000 euros) l’unité.

Le fils de la Première dame aurait également deux Range Rover, deux Mercedes et une Aston Martin, selon la même source.

Plusieurs personnes ont été arrêtées ces dernières années pour avoir posté des commentaires jugés insultants contre M. Mugabe mais aucune n’a été jusque-là condamnée.

Le chef de l’Etat a récemment nommé dans son gouvernement un ministre de la Cybersécurité, spécialement chargé de la surveillance des réseaux sociaux.

M. Mugabe dirige d’une main de fer le Zimbabwe depuis son indépendance en 1980.

Agé de 93 ans, il a annoncé qu’il briguerait en 2018 un nouveau mandat à la tête de son pays, traversé par une grave crise économique et financière.

Romandie.com avec(©AFP / 03 novembre 2017 14h32)                                            

Italie : un Sénégalais condamné à 30 ans de prison pour le meurtre d’une jeune Américaine

décembre 23, 2016

Cheik Tidiane Diaw a été condamné pour le meurtre de Ashley Olsen par la justice italienne, à Florence le 22 décembre 2016. © Maurizio Degl’Innocenti/AP/SIPA

Tidiane Cheik Diaw, un Sénégalais de 27 ans, a été condamné jeudi par la justice italienne à 30 ans de prison pour le meurtre d’Ashley Olsen, une Américaine de 35 ans retrouvée en janvier, étranglée dans son appartement du centre historique de Florence.

Tidiane Cheik Diaw a été reconnu coupable d’homicide volontaire, cependant la cour d’assise de Florence n’a pas retenu la circonstance aggravante de la cruauté avancée par l’accusation. La famille de la victime était présente jeudi au tribunal pour l’annonce du verdict.

Arrêté le 14 janvier 2016, cinq jours après la découverte du corps, Tidiane Cheik Diaw a été identifié grâce aux caméras de surveillance qui l’ont filmé entrant au domicile de sa victime puis par les traces ADN sur un préservatif et sur un mégot de cigarette retrouvés dans l’appartement.

L’enquête a permis de déterminer que le condamné avait rencontré la jeune femme dans une discothèque le soir du drame avant de passer la nuit chez elle. Selon les conclusions de l’enquêtes, tous deux avaient consommé de l’alcool et de la drogue ce soir-là et se sont battus après avoir eu un rapport sexuel consenti.

Le « roi de la discothèque »

Le Sénégalais de 27 ans a reconnu que la jeune femme s’était cognée après qu’il l’a poussée, mais a assuré qu’elle était encore en vie et qu’ils étaient réconciliés quand il a quitté l’appartement. D’après les résultats de l’autopsie, la victime a trouvé la mort par strangulation et présentait une double fracture du crâne. Le parquet a toutefois exclu le scénario d’un jeu érotique ayant mal tourné.

En situation irrégulière, Tidiane Cheik Diaw était considéré comme un « roi de discothèque ». Selon l’accusation, qui avait requis la réclusion à perpétuité, c’est lui qui a d’ailleurs fourni la drogue de la soirée. Native de Floride, Ashley Olsen travaillait comme organisatrice d’événements. Décrite par ses proches comme une jeune fille « créative » et « généreuse », elle s’était installée en Toscane il y a plusieurs années pour se rapprocher de son père, un professeur d’art.

Jeuneafrique.com avec AFP

France/Paris: une étudiante américaine violée en plein jour dans une station de métro

mars 4, 2016

L'individu suspecté d'avoir violé une étudiante américaine de 19 ans est toujours recherché par la police. Photo d'illustration.

L’individu suspecté d’avoir violé une étudiante américaine de 19 ans est toujours recherché par la police. Photo d’illustration.afp.com/LOIC VENANCE

Âgée de 19 ans, la jeune femme a été agressée à la station Dupleix, vers 10h30 du matin. Un homme lui aurait baissé le pantalon avant de lui imposer une pénétration digitale. Une enquête a été ouverte.

Mardi 1er mars vers 10h30 du matin, une étudiante américaine de 19 ans a été violée dans la station de métro Dupleix, sur la ligne 6 du réseau de la capitale, en plein coeur du 15e arrondissement de Paris. L’information, rapportée par Métronews, est confirmée par une source judicaire contactée par L’Express, qui indique qu’un « enquête est en cours » pour tenter de retrouver la trace de l’agresseur.

Selon Métronews, la jeune femme se trouvait sur un escalator au moment des faits. Un homme s’est positionné derrière elle, avant de lui baisser le pantalon et de lui imposer une pénétration digitale -avec les doigts. Face aux cris de la jeune femme, l’individu a pris la fuite. Il est actuellement activement recherché. Une passante serait ensuite venue en aide à la jeune femme, qui a été conduite à l’hôpital Saint-Joseph.
« Il n’y a aucun élément qui va dans le sens d’une affabulation, nous faisons donc confiance à la victime », précise la source judiciaire contactée par L’Express. L’étudiante américaine a déposé plainte à la sous-direction régionale de la police des transports (SRPT) de la préfecture de police. L’enquête est menée sous la conduite de la brigade des réseaux ferrés (BRF), qui s’appuie notamment sur les images de vidéo-surveillance.
Lexpress.fr

Espagne: le cadavre d’une pèlerine américaine découvert après l’arrestation du meurtrier présumé

septembre 12, 2015

Madrid – La police espagnole a découvert un cadavre qui pourrait être celui d’une pèlerine américaine ayant disparu en avril sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle après avoir interpellé vendredi l’auteur présumé du crime, a annoncé samedi le ministre de l’Intérieur.

Les restes découverts semblent correspondre à ceux de Denise, et l’homme arrêté hier (vendredi) pourrait être l’auteur, de son meurtre, a déclaré samedi à des journalistes le ministre Jorge Fernández Díaz, qui s’est rendu sur place près d’Astorga en Galice (nord de l’Espagne).

Jeudi, la police espagnole avait annoncé que des fouilles à grande échelle étaient menées. Puis, vendredi un juge d’instruction a ordonné l’arrestation de l’homme dont l’identité n’a pas été révélée, a annoncé le tribunal supérieur de la région de Castille-et-Léon dans un communiqué.

Le suspect, âgé de 39 ans selon la presse, a été amené dès vendredi dans une propriété non loin d’Astorga.

Il a indiqué à la police l’endroit où se trouvait le cadavre, entre des branchages et dont l’état de décomposition est avancé, indique le texte.

Dans l’attente des examens indiqués, il semble que ce corps sans vie soit celui de la pèlerine américaine, précise la justice, ajoutant qu’une autopsie sera pratiquée dans une ville voisine.

Denise Pikka Thiem, âgée de 40 ans, avait entrepris de marcher seule sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle était portée disparue depuis le 4 avril, date d’un dernier message à une amie lui disant qu’elle se trouvait à Astorga.

Sa disparition avait même amené le sénateur républicain américain John McCain à écrire au Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, en lui demandant de tout faire pour la retrouver et d’autoriser la police fédérale américaine (FBI) à enquêter.

Samedi, le chef du gouvernement a adressé au sénateur une lettre pour l’informer de ces développements, diffusée par ses services.

Dans l’attente des examens de légistes définitifs, tout porte à croire qu’il s’agit du corps de mademoiselle Denise Pikka Thiem, écrit-il dans cette missive où il présente les condoléances de tous les Espagnols.

Les autorités travailleront sans relâche pour éclaircir tous les détails de cet horrible crime, a-t-il ajouté.

La police espagnole avait jusque-là passé au peigne fin les contacts en Espagne de la pèlerine, quelque 200 personnes de 20 nationalités différentes rencontrées au cours de son voyage, a expliqué le ministre.

Le chemin de Saint-Jacques est fréquenté chaque année par des centaines de milliers de personnes venues des cinq continents. Le suspect sera déféré devant la justice dans les prochaines heures.

Romandie.com avec(©AFP / 12 septembre 2015 18h26)

Une Américaine cachait un pistolet de calibre .22 dans son vagin

septembre 9, 2015

Des policiers américains ont découvert lundi soir lors d’un contrôle de routine qu’une femme cachait une arme dans son vagin et des méthamphétamines dans son portefeuille. Le pistolet était chargé et « rempli de munitions », a précisé la police de Waco, au Texas.

L’arme de calibre .22 de Smith & Wesson mesurait près de 12 cm et pesait 170 g, soit environ l’équivalant d’un iPhone 6 Plus. La femme 31 ans a avoué à la police la porter dans son bas-ventre alors que les policiers l’emmenaient au poste après avoir découvert près de 30 grammes de méthamphétamines.

Quand les policiers « lui ont demandé où se trouvait l’arme, la femme a répondu: « Elle est entre mes jambes' », a rapporté un agent à la chaîne de télévision locale KWTX. « Cela aurait pu être extrêmement dangereux », a-t-il souligné.

Mais ce genre d’incident n’est pas si rare, selon le policier. « Les gens ne croient pas que cela puisse arriver dans la vie réelle. Mais cela arrive beaucoup plus souvent qu’on ne le pense ».

Romandie.com

Espagne disparition d’une Américaine sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

avril 27, 2015

Madrid – La police espagnole a annoncé lundi avoir lancé un avis de recherche d’une Américaine de 40 ans, disparue depuis le début du mois d’avril alors qu’elle était en pèlerinage sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Denise Pikka Thiem, d’origine indo-asiatique, était en contact permanent par e-mail avec son frère, qui après plusieurs jours sans nouvelle, s’est rendu en Espagne pour déposer plainte pour sa disparition, a précisé la police dans un communiqué.

Le dernier signe de vie remonte au 4 avril, lorsqu’elle a écrit un message à une amie, lui disant qu’elle était à Astorga, dans le nord de l’Espagne, selon cette source.

Elle a passé la nuit du 3 au 4 avril dans le village de Hospital de Orbigo. Et nous savons qu’elle était à Astorga car elle a envoyé un courrier électronique à une personne de sa connaissance pour dire qu’elle se trouvait à Astorga et qu’elle pensait dormir le jour suivant à El Ganso, un autre village, avait expliqué auparavant à l’AFP une porte-parole de la préfecture de Leon, dans le nord du pays.

Ensuite, on a perdu sa piste. Une plainte a été déposée par son frère le 20 avril, a-t-elle poursuivi.

La police a lancé lundi un avis de recherche sur Twitter, avec deux photos de la disparue. Avez-vous vu Denise? Une Américaine disparue à Astorga, sur le chemin de Saint-Jacques il y a 20 jours, a-t-elle tweeté, demandant l’aide du public pour la retrouver.

Romandie.com avec(©AFP / 27 avril 2015 21h44)