Posts Tagged ‘ami’

A la dernière heure du destin

juillet 28, 2020

 

A la dernière heure de ton destin

Quand le souffle vital de ta fin

Annonça la mort de ta personne

Des sanglots déchirèrent les montagnes

 

Devant la présence de ta chère fille

Quand on te ferma les yeux en éveil

Les pleurs solidaires de ses amies

L’accompagnaient à la ronde sur ton lit

 

Aux premières minutes de la triste nouvelle

Lorsque les réseaux se mirent en branle

Ta disparition portée à dos du vent

Traversa les cieux mais aussi les océans

 

Ô mon cher ami, ô mon cher papa

Tu es parti dans la beauté de ton visage

Au pays sans retour du paradis sans âge

Où un jour tu nous accueilleras dans tes bras

 

Bernard NKOUNKOU

 

France: Fillon confirme qu’un « ami » lui a offert des costumes de luxe

mars 12, 2017

Paris – Le candidat de droite à la présidentielle en France François Fillon, au coeur d’une affaire d’emplois présumés fictifs ayant bénéficié à ses proches, a confirmé dimanche qu’il s’était fait offrir par « un ami » pour plusieurs milliers d’euros de costumes de luxe.

« Un ami m’a offert des costumes en février. Et alors? », a déclaré M. Fillon, dans un entretien au journal Les Echos à paraître lundi. « J’observe que ma vie privée fait l’objet d’enquêtes en tous sens et que ce traitement m’est réservé », a-t-il ajouté. « Qui cherche à me nuire, je ne le sais pas ».

Dans son édition de dimanche, l’hebdomadaire Le Journal du dimanche (JDD), révélait qu’un mécène avait signé le 20 février un chèque de 13.000 euros pour le règlement de deux costumes achetés chez Arnys, un tailleur parisien des quartiers chics. « J’ai payé à la demande de François Fillon », a affirmé cet « ami généreux » au JDD.

Le journal assurait avoir obtenu confirmation de l’entourage du candidat de la droite à la présidentielle, pour qui « il est exact qu’un de ses amis lui a offert des costumes en février », mais « ça n’a rien de répréhensible ».

A cela s’ajouteraient selon l’hebdomadaire près de 35.500 euros « réglés en liquide » chez ce tailleur, pour un montant de près de 48.500 euros au total depuis 2012.

Sur ce point, l’entourage de François Fillon sollicité par le JDD a jugé « totalement extravagant » d’affirmer « que certains costumes auraient été payés en espèces ».

Des députés socialistes se demandent si M. Fillon, député de Paris, a bien déclaré ces dons. Une décision du bureau de l’Assemblée remontant à 2011 rend en effet « obligatoire la déclaration de tout don ou avantage d’une valeur supérieure à 150 euros ». Les dons de proches « dans un cadre strictement privés » sont exemptés de cette obligation, fait valoir la déontologue de l’Assemblée dans une lettre de juillet 2013.

François Fillon est convoqué mercredi par les juges d’instruction en vue d’une possible mise en examen (inculpation) dans l’enquête sur les emplois fictifs présumés de son épouse et de deux de ses enfants, dont la révélation fin janvier a plombé sa campagne.

Ancien favori des sondages, François Fillon a chuté dans les intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle du 22 avril. Derrière la candidate d’extrême-droite Marine Le Pen et le centriste Emmanuel Macron, il ne se qualifierait pas pour le second tour du 6 mai, selon les dernières enquêtes.

Romandie.com avec(©AFP / 12 mars 2017 21h33)             

La cupidité d’un État

mars 25, 2013

 

L’équateur crépite et pète le feu des armes

Quand la brise de la forêt prête son oreille

Sur le soldat étranger disparu sans âme

Dans ce pays ami lors du secours présidentiel

Car le prix de la coopération avide est la mort

Dans des contrats avec des politiciens retors

Pour soutirer à la pelle mécanique des minerais

Sans crier à porte-voix au voleur des marais

Qui patauge mains et pieds dans la gadoue étrangère

Pour dérober au grand silence le poisson de misère

D’un peuple souffrant encore de gestion calamiteuse

Qui refuse de s’exposer à la coopération infructueuse

Car l’intervention guerrière loin d’être profitable

Se solde parfois par une ration au relent détestable.

 

Bernard NKOUNKOU

Six arrestations après le viol collectif d’une Suissesse en Inde

mars 18, 2013
 

BHOPAL, Inde (Reuters) – La police indienne a procédé à l’arrestation de six hommes accusés d’avoir participé au viol collectif d’une touriste suisse qui campait avec son mari dans une forêt de l’Etat de Madhya Pradesh vendredi soir.

Les six accusés seront présentés à la justice lundi, a indiqué l’inspecteur général adjoint de la police indienne, précisant que les biens qui avaient été dérobés au couple ont été retrouvés.

L’agression commise vendredi soir contre une Suissesse de 39 ans intervient trois mois après le tollé provoqué par l’agression sexuelle dont avait été victime une étudiante en médecine à New Delhi.

La jeune fille avait été violée et molestée dans un autobus où elle avait été attirée par six hommes alors qu’elle rentrait du cinéma avec un ami.

Les agresseurs avaient ensuite abandonné l’étudiante et son ami, couverts de sang, sur le bord d’une route. Soignée dans un premier temps à New Delhi, la jeune fille avait été transférée à Singapour où elle était décédée des suites de ses blessures 12 jours plus tard.

Les auteurs de l’agression commise contre la touriste suisse et son mari sont âgés de 20 à 25 ans et appartiennent à une tribu locale connue sous le nom de Kanjar. Ils se trouvaient en possession d’armes, a précisé la police.

La jeune femme et son mari ont quitté l’Etat où ils effectuaient du tourisme à bicyclette et se trouvent à l’ambassade de Suisse à New Delhi.

Un porte-parole du ministère suisse des Affaires étrangères a indiqué que les suites à donner à cette affaire seront décidées en accord avec les deux victimes.

Selon les chiffres du Bureau indien des statistiques criminelles, une femme est violée tous les 20 minutes en Inde et la police estime que seuls quatre cas sur dix sont portés à son attention principalement par crainte des victimes d’être rejetées par leur famille et leur communauté.

Reuters

Pistorius est « un homme brisé et au bord du suicide », selon un ami

mars 11, 2013
Pistorius est 'un homme brisé et au bord du suicide', selon un ami Pistorius est « un homme brisé et au bord du suicide », selon un ami © AFP

Oscar Pistorius est « un homme brisé » et « au bord du suicide », déclare dans un documentaire de la BBC un ami de l’athlète sud-africain, accusé d’avoir assassiné sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février.

« Après lui avoir parlé, je dirais que c’est un homme brisé et j’irais même jusqu’à dire qu’il est au bord du suicide. Cela m’inquiète vraiment », affirme Mike Azzie, dans « Pistorius: ce qui s’est vraiment passé », une émission qui doit être diffusée lundi à la télévision britannique.

« Il n’y a aucune confiance dans le ton de sa voix. Il fait penser à quelqu’un qui tourne en rond sans savoir où il va », ajoute l’ami de Pistorius.

Selon Azzie, le champion paralympique, âgé de 26 ans, « parle souvent de Reeva Steenkamp » et « demande qu’on prie pour elle et pour sa famille ».

Pistorius, six fois médaillé d’or aux jeux Paralympiques, est accusé d’avoir abattu Reeva Steenkamp à coup de pistolet. L’athlète, en liberté sous caution, plaide l’accident, affirmant qu’il a confondu sa petite amie avec un cambrioleur.

Jeuneafrique.com avec AFP

Au fond du ravin

décembre 11, 2012

 

Au fond du ravin

s’arrête mon destin

après collision d’un engin

 

Je n’ai pas eu le temps de crier

coincé comme un prisonnier

qui a été viscéralement sacrifié

 

Mon sang versé pendant la mission

apaisera sans nul doute les tensions

dans ce beau pays en évolution

 

Aux nombreux amis du pays ami

mes yeux fermés sont des défis

que vous devriez respecter à tout prix

 

Si vous rejetez la main de la réconciliation

le monde risque de vous refuser son attention

pour une grande, pénible et sévère punition.

 

Bernard NKOUNKOU

ATP Tour – Bubka Jr frôle la mort

novembre 1, 2012

Sergueï Bubka junior, 186e joueur mondial et fils du célèbre perchiste, a miraculeusement survécu à une chute du quatrième étage d’un immeuble, jeudi à Paris. Mais souffre de multiples fractures.

  • sergei bubka

Sergueï Bubka Junior a eu beaucoup de chance. Le joueur ukrainien, fils du célèbre perchiste et 186e à l’ATP, a été grièvement blessé jeudi matin lors d’une chute du quatrième étage d’un immeuble parisien, selon des sapeurs-pompiers de Paris. Confirmant une information de RMC-Sport, les pompiers ont précisé que le jeune homme, âgé de 25 ans, souffrait de multiples fractures. Son pronostic vital a été un temps engagé, mais il ne l’était plus en fin de journée.

Selon les sapeurs-pompiers, les faits se sont déroulés vers 06H45, avenue de Camoëns, dans le 16e arrondissement de Paris. Sergueï Bubka Junior est tombé par une fenêtre dans un puits de lumière et a continué sa chute dans une fosse d’ascenseur. Selon une source policière, qui a confirmé des précisions fournies par le site RMC-Sport, le fils du perchiste se trouvait dans l’appartement d’un ami, qu’il avait rejoint après une soirée. Il se serait retrouvé enfermé dans la salle de bains et aurait tenté de rejoindre la pièce voisine en passant par l’extérieur. Le site d’informations sportives évoquait une chute du troisième étage.

Yahoosport avec AFP