Posts Tagged ‘Angelina Jolie’

L’actrice américaine Angelina Jolie soutient des réfugiés maliens au Burkina

juin 20, 2021
L'actrice americaine Angelina Jolie soutient des refugies maliens au Burkina
L’actrice américaine Angelina Jolie soutient des réfugiés maliens au Burkina© AFP/OLYMPIA DE MAISMONT

L’actrice américaine Angelina Jolie, envoyée spéciale du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), est venue soutenir dimanche des milliers de réfugiés maliens ayant fui la violence jihadiste, dans le camp de Goudebou, dans le nord-est du Burkina Faso, a constaté l’AFP.

La star américaine est arrivée au camp de réfugiés de Goudebou à bord d’un hélicoptère, accompagnée du ministre burkinabè des Affaires étrangères Alpha Barry, pour la commémoration de la journée mondiale des réfugiés, célébrée chaque 20 juin.

« Je célèbre cette journée chaque année depuis 40 ans avec des réfugiés dans différents pays, et je n’ai jamais été aussi préoccupée par l’état des déplacements dans le monde qu’aujourd’hui », a déclaré Angelina Jolie, après la visite du vaste camp, situé à une centaine de kilomètres de la frontière malienne.

« La vérité est que nous ne faisons pas la moitié de ce que nous pourrions et devrions faire pour trouver des solutions pour permettre aux réfugiés de rentrer chez eux ou pour soutenir les pays d’accueil », a-t-elle ajouté, appelant à soutenir les pays qui accueillent les réfugiés comme le Burkina Faso.

En mars 2020, après une nouvelle attaque contre le poste de sécurité de ce camp, situé près de Dori, et qui abritait jusqu’à 9.000 réfugiés, ceux qui étaient restés après de précédentes attaques avaient dû fuir à leur tour, occasionnant la fermeture de fait de Goudebou.

Depuis décembre, les autorités burkinabè et le HCR ramènent les réfugiés dans ce camp, après avoir renforcé le dispositif sécuritaire, avec davantage de personnels militaires, plus de patrouilles et à terme la construction d’une caserne.

Entre décembre et juin, près de 11.000 personnes venant de villes du nord du Burkina sont revenues à Goudebou, selon le HCR.

« Les réfugiés sont meurtris car le contexte sécuritaire se dégrade au jour le jour malgré les efforts consentis par les autorités burkinabè, leurs partenaires et les forces de défense et de sécurité dans la région du Sahel », a déclaré le représentant des réfugiés de Goudebou, Wanadine ag Mohamed.

Il a rappelé le drame de Solhan (nord-est du Burkina), au cours duquel 132 personnes selon les autorités et 160 selon des sources locales, ont été tuées dans une attaque menée par des jihadistes présumés dans la nuit du 4 au 5 juin.

Depuis 2012, quelque 22.000 réfugiés de diverses nationalités ont trouvé refuge au Burkina Faso, dont de nombreux Maliens fuyant les exactions des groupes jihadistes dans le nord et le centre de leur pays.

Mais le Burkina est devenu à son tour la cible d’attaques jihadistes depuis 2015, qui ont fait plus de 1.400 morts et contraint un million de personnes à fuir leurs foyers, en raison d’attaques de groupes jiadistes liés à Al-Qaida ou à l’Etat islamique.

Par Le Point avec AFP

Allemagne/Migrants: Merkel dénonce des « chasses » à l’étranger de l’extrême droite

août 27, 2018

Véhicules de la police allemande stationnés dans une rue de Chmenitz le 26 août 2018, dans l’ex-RDA, après la mort d’un Allemand de 35 ans lors d’une bagarre / © dpa/AFP / Sebastian Willnow

Angela Merkel a dénoncé lundi des « chasses collectives » contre les étrangers menées par des sympathisants d’extrême droite en Allemagne en réaction au décès d’un homme lors d’une bagarre, qui a ravivé les tensions nationales autour des migrants.

Ces événements « n’ont pas leur place dans notre Etat de droit », a affirmé le porte-parole de la chancelière allemand, Steffen Seibert, lors d’un point de presse à Berlin, en les « condamnant avec la plus grande fermeté ».

« Il est important pour le gouvernement, pour tous les élus démocrates et, je pense, pour une large majorité de la population de dire clairement que de tels attroupements illégaux et chasses collectives visant des gens d’apparence ou d’origine différente, ou encore les tentatives de semer la haine dans les rues, n’ont pas leur place dans notre pays », a-t-il ajouté.

En cause: des incidents survenus la veille dans la ville de Chemnitz, dans l’ex-RDA, et qui menacent de se reproduire lundi soir.

Près d’un millier de personnes y ont défilé sans autorisation à l’appel de divers mouvements d’extrême droite à la suite du décès par arme blanche d’un Allemand de 35 ans lors d’une altercation impliquant une dizaines de personnes dans cette ville.

– ‘Etrangers dehors’ –

La police a fait état de violences des protestataires, dont certains ont jeté des bouteilles sur les forces de l’ordre. Surtout, selon plusieurs témoignages et enregistrements vidéo circulant sur les réseaux sociaux, des manifestants s’en sont pris physiquement le long du parcours à des étrangers en les pourchassant.

Selon les médias locaux, les protestataires ont défilé en criant des slogans tels que « Les étrangers dehors », « Ceci est notre ville » ou encore « Nous sommes le peuple ». La police a aussi indiqué avoir reçu deux plaintes pour coups et blessures.

La maire de la ville de Chemnitz, Barbara Ludwig a exprimé son « indignation ». « Il est grave que des gens puissent ainsi se rassembler (…) courir dans la ville en menaçant des gens », a-t-elle dit à la chaîne de télévision locale MDR.

« Ceux qui se sont ainsi réunis sans autorisation voulaient provoquer le chaos et semer la peur dans la population », a-t-elle critiqué.

Les circonstances du drame lui-même, survenu dans la nuit de samedi à dimanche en marge d’une fête locale, restent pourtant encore très floues.

La police anti-émeute dans les rues de Chemnitz, ex-RDA, le 26 août 2018 après la mort d’un Allemand de 35 ans lors d’une bagarre ayant impliqué des gens de « diverses nationalités », selon la police / © dpa/AFP / Andreas SEIDEL

La police a seulement indiqué que la victime était allemande et que la bagarre avait impliqué des gens « de diverses nationalités », sans pouvoir à ce stade établir clairement si un étranger est ou non à l’origine des coups mortels.

Deux autres personnes âgées d’une trentaine d’années ont aussi été blessées dans l’altercation. Et deux jeunes d’une vingtaine d’années ont été interpellés sans qu’il soit établi s’ils sont ou non impliqués, selon la police.

– Contexte politique tendu –

L’extrême droite locale organise lundi pour le deuxième jour consécutif une manifestation à Chemnitz en début de soirée.

Le mouvement anti-immigrés et anti-islam Pegida ainsi que le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) appellent à un rassemblement près du lieu où l’altercation s’est déroulée.

Pegida a appelé le gouvernement à « renforcer la sécurité » des citoyens et « à changer » de politique. Le mouvement affirme que la victime de 35 ans a été mortellement poignardée « en voulant protéger sa femme ».

Cette affaire survient dans un contexte politique tendu en Allemagne autour de la question des étrangers. La chancelière Angela Merkel est régulièrement accusée par ses détracteurs d’avoir contribué à la hausse de la criminalité dans le pays en ouvrant les portes du pays en 2015 et 2016 à plus d’un million de demandeurs d’asile.

Les critiques proviennent notamment de l’extrême droite, très bien implantée dans l’ex-RDA. A Chemnitz même, l’AfD a attiré autant d’électeurs que le parti de centre-droit d’Angela Merkel lors des plus récents scrutins.

Romandie.com avec(©AFP / (27 août 2018 12h54)

Angelina Jolie en Birmanie à l’invitation d’Aung San Suu Kyi

juillet 29, 2015

L’actrice américaine Angelina Jolie, critique du traitement de la minorité musulmane des Rohingyas par les autorités birmanes, est arrivée en Birmanie mercredi pour un voyage humanitaire. Elle répond à l’invitation de l’opposante Aung San Suu Kyi.

« J’ai hâte de rencontrer des gens, dont des groupes de femmes, la société civile, des déplacés et des jeunes, pour apprendre directement d’eux leurs inquiétudes et leurs espoirs pour leur avenir dans le pays », a-t-elle déclaré. Son itinéraire n’est pas connu pour des raisons de sécurité, mais il est très probable que l’Etat Rakhine, où vivent les Rohingyas, en fera partie.

L’actrice est envoyée spéciale pour l’agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). Cette première visite a lieu suite à l’invitation de l’opposante Aung San Suu Kyi, dont le parti est grand favori des législatives du 8 novembre.

Critiques
L’actrice a déjà effectué des dizaines de visites dans des camps de réfugiés en Asie. Particulièrement touchée par la situation des Rohingyas, une minorité birmane musulmane persécutée, elle avait critiqué ouvertement le gouvernement thaïlandais en 2009, en suggérant qu’il ne faisait pas assez pour les aider. Elle était alors en visite dans un camp de réfugiés à la frontière entre la Birmanie et la Thaïlande.

Un nombre croissant de célébrités américaines ont dernièrement voyagé en Birmanie comme le couple Beyoncé et Jay-Z en décembre dernier. Ces visites contrastent avec les années d’isolement sous le gouvernement de la junte militaire, autodissoute en 2011.

Romandie.com

Sommet de l’UA : Angelina Jolie en guest star pour défendre les droits des femmes

juin 12, 2015

 

L’actrice américaine Angelina Jolie a participé vendredi, dans le cadre du sommet de l’UA à Johannesburg, à un panel consacré aux violences sexuelles infligées aux femmes.

C’était l’événement de ce vendredi 12 juin au 25e sommet de l’Union africaine (UA), à Johannesburg, officiellement consacré à l’émancipation des femmes sur le continent. L’actrice américaine Angelina Jolie, également représentante spéciale du Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU, était invitée à un panel consacré aux violences sexuelles infligées aux femmes.

La présence de la star d’Hollywood a attiré plusieurs centaines de journalistes et membres de délégation dans la vaste salle du centre de conférence où se tenait l’évènement. À ses côtés, à la tribune, Nkosazana Dlamini-Zuma, la présidente de la commission de l’UA, Bineta Diop, envoyée spéciale de l’UA pour la défense des droits des femmes, ou encore William Hague, ex-ministre britannique des Affaires étrangères et seul intervenant masculin du panel.

Angelina Jolie, Catherine Samba-Panza et Louise Mushikiwabo

« Il y a une épidémie globale de violences sexuelles contre les femmes. De plus en plus de groupes armés utilisent désormais le viol comme une arme de guerre », a souligné Angelina Jolie, ajoutant qu’il ne s’agissait pas d’un fléau uniquement africain mais mondial. « Le droit des femmes n’est pas un enjeu secondaire », a-t-elle martelé, appelant également les responsables africains à faire de la défense des femmes une de leur priorité.

Dans la salle figuraient d’ailleurs plusieurs dirigeantes du continent. Catherine Samba-Panza, la présidente de la transition centrafricaine, et Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, étaient ainsi assises à la même table, face à la tribune.

Jeuneafrique.com par – envoyé spécial à Johannesburg

Angelina Jolie se dit disposée à entrer en politique

novembre 5, 2014

L’actrice américaine Angelina Jolie se dit mardi « ouverte » à une entrée en politique ou en diplomatie dans un entretien au magazine américain « Vanity Fair », créant l’émoi sur Twitter. La star de 39 ans est déjà très active sur le plan humanitaire.

« Quand vous travaillez dans l’humanitaire, vous êtes conscients qu’il faut prendre en compte la politique, parce que si vous voulez vraiment provoquer un changement extrême, alors il faut prendre des responsabilités », a-t-elle expliqué Angelina Jolie à « Vanity Fair ».

« Mais je ne vois honnêtement pas dans quel rôle je serais la plus utile », a tempéré l’interprète de Lara Croft, qui a reçu l’Oscar du meilleur second rôle pour « Une vie volée » (1999).

La très populaire actrice a été tour à tour ambassadrice puis envoyée spéciale pour le Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU, ardente militante de la lutte contre les violences sexuelles dans les zones de guerre, mais aussi de la préservation des espèces animales menacées. Ce parcours avait été récompensé par un Oscar d’honneur l’an dernier.

« Présidente Jolie »
Après ces déclarations, les commentaires allaient bon train sur le réseau social Twitter. Le magazine de célébrités « People » s’est empressé de tweeter: « Présidente Jolie, cela sonne bien, non' »

Interrogée par ailleurs sur son récent mariage avec Brad Pitt, avec qui elle a six enfants, elle a assuré que « c’est agréable d’être mari et femme »; « c’est différent ».

La comédienne est à l’affiche de « Maléfique » cette année. Son prochain film en tant que réalisatrice, « Invincible », sortira le 25 décembre aux Etats-Unis et le 7 janvier en France.

Romandie.com

Brad Pitt frappé au visage à la première de Maléfique avec Angélina Jolie

mai 29, 2014

Washington – L’acteur Brad Pitt a reçu un coup de poing au visage mercredi soir alors qu’il signait des autographes avant la première à Hollywood de Maléfique, le dernier film de sa partenaire Angelina Jolie, ont rapporté les médias.

Un homme a sauté par-dessus une barrière devant le cinéma El Capitan et a attaqué l’acteur, a déclaré Leonard Calderon de la police de Los Angeles, cité par CNN.

Selon la chaîne américaine, ni Brad Pitt ni Angelina Jolie n’ont paru déconcertés par cette agression surprise.

La police a arrêté un suspect identifié comme Vitalii Sediuk, 25 ans, dont les motifs n’était pas immédiatement connus, rapporte le Los Angeles Times. Il a passé la nuit en cellule.

Connu comme enlaceur des stars, Sediuk, un journaliste ukrainien de télévision, est coutumier de ce genre de faits pour créer le buzz.

Au Festival de Cannes, il s’est jeté à terre sur le tapis rouge pour enlacer quelque secondes les chevilles de la star américaine America Ferrara.

Elle rejoint ainsi sur son tableau de chasse Will Smith, Madonna, la chanteuse Adèle ou encore Leonardo DiCaprio.

Maléfique, sorti mercredi en France et en Belgique, sera le 30 mai dans les salles en Amérique du Nord.

Inspiré du conte La Belle au bois dormant, le film apparaît comme un monument à la gloire d’Angelina Jolie — interprète, productrice et colonne vertébrale du film — qui offre une incarnation saisissante de la sorcière aux pouvoirs illimités, selon les critiques.

Romandie.com avec(©AFP / 29 mai 2014 12h40)

Jay-Z et Beyoncé, couple le plus riche de la planète

septembre 20, 2013

Les deux stars sont milliardaires

Pour la deuxième année consécutive, Jay-Z et Beyoncé arrivent en pole position du classement annuel du magazine Forbes des couples de stars les mieux payés. Les deux poids lourds du R’n’B ont gagné 70 millions d’euros entre juin 2012 et juin 2013 (contre 64 millions d’euros l’année dernière).

Un milliard de dollars. C’est la fortune estimée de Beyoncé et Jay-Z. Critiquées pour leurs vacances très bling bling sur un yacht en Italie (estimées à 350 000 dollars) début septembre, les deux stars peuvent se permettre toutes les excentricités. Forbes précise que la tournée de Jay-Z lui aurait rapporté 1,4 million de dollars par soirée contre 2 millions de dollars par prestation pour son épouse.

Tout comme l’an passé, sur la deuxième marche du podium, on retrouve Tom Brady et Gisele Bündchen. Avec près de 60 millions d’euros amassés, le couple augmente sa fortune puisque en 2012, il s’était contenté de 43 millions d’euros.

Le premier changement intervient à la troisième place où Angelina Jolie et Brad Pitt délogent David et Victoria Beckham. Les Brangelina ont empoché près de 37 millions d’euros (contre 26, 6 millions d’euros en 2012) avec une mention spéciale pour Brad Pitt qui a raflé spet millions de dollars grâce à sa publicité pour le parfum Chanel N°5.

Quatrièmes lors du dernier classement Forbes, Brad et Angie sont remplacés à cette place par Ashton Kutcher et Mila Kunis et leurs près de 26 millions d’euros de recettes. À noter qu’Ashton est l’acteur le mieux payé de la télé américaine puisqu’il prend désormais un cachet de 750 000 dollars par épisode de Two and a Half Men.

Le Top 5 est complété par les très médiatiques Kanye West et Kim Kardashian, récents parents d’un petit North West. Forbes indique qu’ils ont touché 30 millions de dollars (plus de 22 millions d’euros) entre juin 2012 et juin 2013.

Gala.fr par A.M

Angelina Jolie: non mais, allô quoi!

juin 20, 2013

Sa liaison avec Brad Pitt aurait été dévoilée grâce à des écoutes téléphoniques

Eunice Huthart, une proche d’Angelina Jolie, porte plainte contre News Corp, le groupe de Rupert Murdoch, pour écoutes illégales de son téléphone. Un piratage qui aurait permis en 2004 de révéler la liaison que l’actrice démarrait avec Brad Pitt.

Angelina Jolie se retrouve une nouvelle fois au cœur de l’actualité, sur le terrain judiciaire cette fois. Son nom apparaît effectivement dans une plainte déposée par une de ses proches qui affirme avoir été victime d’écoutes téléphoniques illégales. Eunice Huthart, doublure de l’actrice sur les plateaux de tournage mais aussi marraine de Shiloh, vient en effet de porter plainte contre News Corp, le groupe de presse que détient le tycoon Rupert Murdoch. Elle l’accuse d’avoir piraté son téléphone en 2004 et 2005 et de se servir des informations récoltées pour révéler la liaison entre Brad Pitt et Angelina Jolie. Ce qui lui a mis la puce à l’oreille? Des «problèmes techniques fréquents avec son téléphone» et la perte de «divers messages laissés sur sa boîte vocale par Angelina Jolie».

La star, qui vient récemment de révéler sa double mastectomie, tournait alors Mr and Mrs Smith avec Brad Pitt. Celui-ci était l’époux de Jennifer Aniston à l’époque, mais les rumeurs d’infidélité de monsieur commençaient à éclore. Le texte de la plainte déposée au tribunal précise: «La plaignante pense qu’on a piraté son téléphone portable afin d’obtenir des informations sur Angelina Jolie». Eunice Huthart attaque News Corp pour «violation de sa vie privée, pour accès illégal à ses communications enregistrées, et pour intrusion, interception et/ou interférence avec les messages enregistrés sur son téléphone». L’AFP ajoute que la jeune femme réclame «le montant maximum de dédommagements possibles, ainsi qu’une somme supplémentaire à titre punitif et les remboursements de ses frais de justice».

Sans pour autant mettre en doute la crédibilité de la plainte, on peut cependant se poser la question du réveil tardif de Eunice Huthart, qui porte plainte huit ans après les faits. Besoin d’argent, volonté de porter un coup fatal à News Corp dont l’affaire des écoutes a fait grand bruit en 2011 (avec Hugh Grant, Jude Law et David Beckham pour victimes)? Difficile à dire. A moins que le groupe de Murdoch ait eu connaissance depuis de la date du mariage de Brad Pitt et Angelina Jolie.

Gala.fr par Jean-Christian Hay

Angelina Jolie se sent merveilleusement bien après son opération

juin 2, 2013

LONDRES – L’actrice oscarisée Angelina Jolie a déclaré dimanche se sentir merveilleusement bien et avoir été très touchée par le soutien du public, après avoir choisi de subir une double mastectomie pour écarter un risque élevé de cancer du sein.

L’actrice qui s’exprimait à Londres lors de la première du film World War Z du réalisateur allemand Marc Forster avec son mari Brad Pitt, a déclaré qu’elle était fière que son choix ait amené un débat sur la place publique.

J’ai été très touchée d’en parler, a-t-elle déclaré aux médias lors de sa première apparition publique depuis l’annonce de son opération en mai.

Angelina Jolie, 37 ans, a ajouté qu’elle était très heureuse de constater que les questions concernant la santé des femmes prenaient une dimension mondiale.

Après avoir perdu ma mère de la même maladie, je suis très reconnaissante de cela et j’ai été très touchée par l’affectueux soutien des gens, a déclaré l’actrice.

La mère d’Angelina Jolie, Marcheline Bertrand, est décédée d’un cancer des ovaires à l’âge de 56 ans et sa tante, Debbie Martin, est également décédée la semaine passée d’un cancer du sein.

Brad Pitt a pour sa part estimé que la décision de son épouse avait resserré les liens dans la famille. Je veux dire que ce qui est beau, c’est que pour nous, la vie continue, a-t-il ajouté.

L’actrice a déclaré que son mari était un homme merveilleux et un merveilleux père, et j’ai beaucoup, beaucoup de chance.

Les soins qui ont duré trois se sont achevés en avril après une reconstruction mammaire. Angelina Jolie dont le père est l’acteur oscarisé Jon Voight, a déclaré que le risque pour elle de développer un cancer du sein est aujourd’hui de 5%.

Auparavant, en raison d’un gène défectueux, ses médecins estimaient qu’elle avait 87% de risque d’avoir un cancer du sein et 50% un cancer des ovaires, mais Angelina Jolie a dit qu’elle avait choisi l’opération pour ne pas priver ses six jeunes enfants, âgés de cinq à 12 ans, de leur mère.

Romandie.com avec (©AFP / 03 juin 2013 03h08)

Angelina Jolie est en deuil

mai 27, 2013

La comédienne a perdu sa tante d’un cancer du sein

Angelina Jolie est en deuil

 Angelina Jolie à CannesAngelina JolieAngelina Jolie
 
La tante d’Angelina Jolie vient de s’éteindre après une bataille contre un cancer du sein, à l’âge de 61 ans. Une nouvelle tragique, deux semaines après que la passionaria a annoncé avoir subi une double mastectomie du fait d’une lourde hérédité en matière de cancer.

Debbie Martin n’avait que 61 ans, elle était la soeur de sa mère adorée Marcheline Bertrand, elle-même décédée d’un cancer à 56 ans. La tante d’Angelina Jolie vient de perdre son combat contre un cancer du sein. Lourde hérédité, décidément, que celle de la comédienne engagée Angelina Jolie qui a décidé de ne pas prendre de risques. Il y a deux semaines, la célèbre maman de six enfants annonçait avoir subi en février une mastectomie préventive car elle se savait porteuse d’un gène défectueux qui lui donne 87% de chances de développer un cancer du sein et 50% un cancer des ovaires.

«Quand j’ai su quelle était ma situation, j’ai décidé de prendre les devants et de réduire les risques autant que possible. J’ai décidé de subir une double mastectomie préventive. J’ai commencé par les seins, le risque de cancer du sein étant plus élevé que le risque de cancer des ovaires, et l’opération est plus complexe» a-t-elle écrit dans un tribune publiée dans le New York Times.

Sa tante Debbie Martin avait été hospitalisée mercredi et elle est décédée dimanche matin, comme l’a précisé son époux Ronald Martin au magazine People. Il a également souligné à quel point Angie et son frère James Haven les avaient beaucoup soutenus. Angelina, elle, poursuit son combat entourée de ses enfants et de son compagnon Brad Pitt. Celui-ci lui aurait écrit, à son chevet lorsqu’elle était hospitalisée, une émouvante lettre affirmant son souhait de l’épouser au plus vite. En attendant, ils travailleraient tous deux à un projet de film sur Marcheline Bertrand, produit par Plan B, avec Angelina Jolie dans le rôle de sa mère.

 Gala.fr