Posts Tagged ‘Anne Ouloto’

Opération de déguerpissementL les bulldozers bientôt dans les quartiers

août 12, 2011

Ils n’ont pas terminé avec les grandes artères. Mais déjà, les bulldozers de la ministre Anne Ouloto comptent bientôt entrer dans les quartiers.

Face à la presse hier au cabinet du ministère de la Salubrité urbaine, la ministre a expliqué que l’opération de déguerpissement se fait conformément à l’arrêté n°002 Mvsu/cab du 16 janvier 2008 portant la propreté des voies publiques et de leurs emprises. «Ce programme ne concerne pour le moment que les voies principales sur le district d’Abidjan. Progressivement, elle s’étendra à tous les quartiers, au reste du pays», a-t-elle dit.

Expliquant le bien-fondé de cette opération débutée depuis le 29 juillet, la première responsable de la salubrité a révélé que c’est une opération du gouvernement de Côte d’Ivoire, endossée par le chef de l’Etat qui, dans son discours à la Nation du 7 août, est revenu sur la portée de cette action qui n’est pas dirigée contre les populations. «Bien au contraire, cette opération permettra de leur créer un cadre de vie propre, sain et agréable. (…)», a-t-elle dit.

La ministre a expliqué que les populations construisent sur les servitudes publiques, bouchant les voies de canalisation. «Quand il pleut, la ville enregistre des drames. Des familles sont endeuillées. Le pays est privé de bras valides. Malheureusement, les mairies, elles, ont du mal à faire le curage des caniveaux. Les commerçants de véhicules d’occasion, les transporteurs, les artisans ont transformé nos rues en de vastes marchés à ciel ouvert. Ces marchés sont plutôt des dépotoirs qui nuisent à la santé des populations. Certaines de nos rues sont devenues des lieux mondialement connus de prostitution ou de tourisme sexuel», a-t-elle fait remarquer.

Face à cette situation, faut-il croiser les bras et laisser faire ? Non, la ministre a décidé de réagir, parce que, a-t-elle dit, «le commerce doit se faire dans les normes et non dans l’anarchie. Mieux, l’Etat a un devoir de protection civile. L’Etat de Côte d’Ivoire a l’obligation de créer les conditions de sécurité et de santé en offrant d’abord aux Ivoiriens un cadre de vie agréable, propre et sain. Nous sommes dans une ère où l’Etat pourrait être attaqué en justice parce qu’il a failli. L’Etat ne veut pas faillir », a-t-elle dit. Cette opération, selon la ministre, est irréversible. «Nous allons nous donner les moyens de suivi et de contrôle et demander aux maires de mettre en valeur les espaces déguerpis. Ils peuvent les transformer en jardins et parcs. Nous allons les aider dans cette voie », a-t-elle dit avant d’ajouter que l’amélioration de notre cadre de vie va attirer chaque jour de nombreux investisseurs dans tous les secteurs d’activités. «Des villes propres, belles et agréables boosteront la croissance économique. Elles attireront inéluctablement des milliers de touristes. Des emplois pour les jeunes et les femmes seront alors disponibles pour la reconstruction du pays», a-t-elle promis.

L’expression par T.Yelly