Posts Tagged ‘Artisans de la paix’

Trois-Rivières: Les Artisans de la paix offriront plus que des fournitures scolaires à la rentrée

juillet 6, 2022
Mme Charline Vaugeois, coordonnatrice en intervention sociale des Artisans de la Paix, M. Jean-Denis Girard, Président du conseil d'administration, M. Robert Tardif, directeur général, M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, ministre responsable de la région de la Mauricie et député provincial de Trois-Rivières et M. Guillaume Morrissette, porte-parole, des Artisans de la Paix.

Les Artisans de la paix distribueront 500 paniers en prévision de la rentrée scolaire cette année Photo: Radio-Canada/Gracieuseté Les Artisans de la Paix

Cette année, les familles à revenus modestes pourront de nouveau compter sur les Artisans de la paix, pour un sac à dos neuf, rempli de fournitures scolaires. La nouveauté majeure de ce rendez-vous annuel, c’est la distribution d’une aide alimentaire et vestimentaire en faveur des écoliers.

La hausse de l’inflation fait grimper les demandes d’aide à Trois-Rivières. Les Artisans de la Paix emploient ainsi les grands moyens en amorçant une vaste campagne de financement en vue de réduire les impacts financiers de la rentrée. L’organisme de bienfaisance compte amasser 50 000 dollars pour remplir les Paniers de la rentrée. Il compte sur des âmes généreuses pour atteindre son objectif.

La coordonnatrice en intervention sociale de l’organisme, Charline Vaugeois souligne les conditions éprouvantes de nombreux parents, justifiant l’ajout de l’aide alimentaire et vestimentaire dans le projet. Il s’agit, selon elle, de rendre la rentrée scolaire moins difficile pour les parents, et de les soulager d’un fardeau financier, ainsi que de la peur de ne pas être capable de répondre aux besoins élémentaires de leurs enfants.

Le porte-parole des Artisans de la paix Guillaume Morrissette se dit touché par cette vaste campagne. Étant père de famille, il est conscient de l’importance d’un pareil geste pour les parents. Il lance un appel à la générosité de toute la population, ainsi que des entreprises qui souhaitent faire un don.

« Si on veut changer le monde, commençons par le nôtre. »— Une citation de  Guillaume Morrissette porte-parole des Artisans de la paix

Un soulagement pour des familles

Comme bien d’autres familles cette année, les Quenneville utiliseront pour la première fois les services des Artisans de la paix pour la rentrée scolaire. La hausse du coût de la vie étant trop importante, Guy Quenneville salue cette initiative qui lui enlève un poids sur les épaules. C’est un casse-tête à chaque année d’essayer d’avoir tout ce qu’il faut dans le temps voulu. Cette année, le stress est enlevé, confie le père de famille.

Son fils Dayloïc exprime sa reconnaissance, soulignant l’importance d’utiliser des outils neufs et qui fonctionnent. Sa concentration et son apprentissage en dépendent, soutient-il.

L’initiative des Artisans de la paix revêt d’une importance capitale, tant pour les parents, les écoliers, que pour les écoles de la région. L’intervenante école-famille au Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy à Trois-Rivières, Josiane Leblanc souligne l’apport d’un tel geste à l’apprentissage des élèves. Des outils neufs et durables amènent plus de fierté et plus de concentration chez l’écolier, admet-elle.

Mettre la main à la pâte

Plusieurs organismes et institutions adhèrent à ce vaste projet. Le magasin Costco à Trois-Rivières, la Maison des familles du Rivage, la Maison de la Famille Trois-Rivières, le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy et la Caisse Desjardins de Trois-Rivières, entre autres.

Le député de Trois-Rivières, ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, donne également une aide à partir de son budget discrétionnaire. Il alloue une enveloppe de 10 000 dollars à la cause.

Soulignant l’importance du milieu communautaire de Trois-Rivières, le ministre Jean Boulet salue le travail des Artisans de la paix qui, dit-il, ont su fédérer plusieurs acteurs autour de ce projet innovant.

« Tous les enfants méritent de disposer d’outils pour partir du bon pied pendant leur année scolaire. Il en va de la réussite éducative de nos jeunes. C’est tous ensemble que nous assurons un filet social solide pour les personnes en situation de vulnérabilité. »— Une citation de  Jean Boulet, député de Trois-Rivières, ministre responsable de la région de la Mauricie.

Les donateurs sont invités à déposer les matériels scolaires, les denrées non-périssables, ainsi que les enveloppes directement chez les Artisans de la paix à la rue Sainte-Cécile, à Trois-Rivières. Les paniers seront remis aux familles inscrites à la mi-août.

Radio-Canada par Anne Merline Eugène avec les informations de Magalie Masson