Posts Tagged ‘attitude’

Visitant une mosquée, Obama fustige l’attitude de Donald Trump

février 3, 2016

Barack Obama, qui a visité pour la première fois une mosquée aux Etats-Unis depuis sa prise de fonction, a condamné mercredi les propos « inexcusables » de certains hommes politiques visant les musulmans. Sans le citer, il pointait notamment Donald Trump.

« Depuis le 11-Septembre, mais plus récemment depuis les attentats à Paris et San Bernardino, vous avez vu des gens faire des amalgames entre les actes horribles de terrorisme et une religion dans son ensemble », a déclaré le président américain lors de son discours devant les membres de la Société islamique de Baltimore.

« Récemment, nous avons entendu une rhétorique inexcusable contre les musulmans américains, des propos qui n’ont pas leur place dans notre pays. Il n’est pas surprenant que le harcèlement et les menaces contre les musulmans américains aient augmenté », a-t-il poursuivi.

Attaquer une religion, a-t-il dit, c’est attaquer « toutes les religions ».

Deux candidats républicains à la Maison Blanche ont tenu ces dernières semaines des propos contre les musulmans. Donald Trump et Ben Carson ont chacun affirmé en novembre avoir vu des images de musulmans célébrant aux Etats-Unis les attentats du 11 septembre 2001 à New York, une légende urbaine pourtant maintes fois démentie.

Donald Trump est allé jusqu’à demander d’interdire temporairement aux musulmans l’entrée aux Etats-Unis, de peur que des djihadistes ne puissent venir commettre des attentats sur le sol américain. Ben Carson s’était aussi illustré en septembre en lançant qu’aucun musulman ne devrait devenir président des Etats-Unis. L’islam n’est pas en adéquation avec la Constitution américaine, avait-il estimé.

Romandie.com

Berna­dette Chirac dénonce l’at­ti­tude de François Hollande avec son mari

mars 18, 2015
Berna­dette Chirac

Berna­dette Chirac

« Il quémande des rendez-vous »

Berna­dette Chirac est en mode kami­kaze. Ulcé­rée par la dispa­ri­tion de son canton, elle décoche aujourd’­hui ses flèches contre François Hollande.

Berna­dette Chirac est en pétard ! Elle en veut à mort à François Hollande qui, selon elle, l’a « humi­liée » et lui a « manqué de respect » en auto­ri­sant la dispa­ri­tion de son canton comme elle l’af­firme aujourd’­hui dans le Pari­sien. « C’est ce qu’on appelle un tripa­touillage poli­tique, fulmine-t-elle. Du char­cu­tage ! J’ai été chas­sée de chez moi, de mon canton de Corrèze ! »

Résul­tat, elle se lâche à présent contre le chef de l’Etat et n’hé­site plus à dire tout haut ce qu’elle pense du person­nage. Elle commente ainsi les visites annuelles que François Hollande leur fait au mois de juillet dans leur château de Bity (Sarran) : « Il quémande des rendez-vous à mon mari, explique-t-elle. Il s’as­sied à côté de lui et lui parle comme s’il était son cousin germain ! »

Berna­dette Chirac juge dure­ment l’at­ti­tude de François Hollande lors de ces rendez-vous infor­mels. « Moi, j’ai tout préparé, confie-t-elle, avec des argen­te­ries astiquées et des bois­sons sur un plateau. Il ne prend jamais rien, je ne l’in­té­resse pas. Cela lui permet ensuite de dire dans toute la Corrèze : « Vous savez, je suis dans les meilleurs termes avec Jacques Chirac, il me reçoit tous les étés. » Tout cela n’est que pure tactique et au fond, cela ne lui apporte rien. »

On ne serait pas étonné d’ap­prendre que Berna­dette Chirac compte soigneu­se­ment ses petites cuillères en argent après chaque départ de François Hollan­de…

Voici.fr

Congo: Le ministre Hellot Matson Mampouya pas bien accueilli dans sa tournée

mars 26, 2013

Lundi 25 mars 2013, le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Hellot Matson Mampouya, voulait se rendre compte de l’effectivité de la reprise des cours, suite à certaines déclarations des syndicats d’enseignants et des parents d’élèves, continuellement diffusées dans les médias audiovisuels, toute la semaine dernière. Il a ainsi visité quelques établissements scolaires de Brazzaville, notamment les lycées Chaminade et Pierre Savorgnan De Brazza, Nganga Edouard, les collèges Nganga Edouard et Angola Libre. Partout, le ministre a constaté l’absence de la majorité des enseignants. Pire, il n’a pas reçu un accueil digne de son rang. Des groupes d’élèves lui ont tenu une attitude hostile, comme pour exprimer leur colère d’avoir blousé par des communiqués qui n’ont pas été suivis d’effets.

Lasemaineafricaine.com