Posts Tagged ‘AUSTRALIE’

Australie: masque obligatoire à Melbourne contre le coronavirus

juillet 19, 2020

 

Le port du masque sera obligatoire à compter de jeudi prochain dans les lieux publics à Melbourne, ont annoncé ce dimanche 19 juillet les autorités locales à l’heure où la deuxième ville d’Australie tente de freiner la propagation du virus.

L’Etat de Victoria (sud-est), dont Melbourne est la capitale, compte plus de 3000 cas actifs de Covid-19, dont 363 nouvelles contaminations recensées au cours des dernières 24 heures, et ce en dépit du confinement en vigueur depuis 10 jours.

Pour tenter d’endiguer la progression du virus apparu en Chine en décembre avant de se propager dans le reste du monde, le premier ministre de l’Etat Daniel Andrews a annoncé que le port du masque deviendrait obligatoire dans les lieux publics – une première dans le pays.

Cette mesure, qui entrera en vigueur dans la nuit de mercredi à jeudi, concernera au total plus de cinq millions de personnes à Melbourne et dans la localité voisine de Mitchell Shire, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse.

L’absence du port de masque sera passible d’une amende de 200 dollars australiens (122 euros), et les bandanas et écharpes seront autorisés le temps que l’Etat soit en mesure de répondre à la demande de masques, a ajouté Daniel Andrews.

Depuis le début de l’épidémie, près de 12.000 cas de contamination au coronavirus et 122 décès ont été recensés en Australie sur les 25 millions d’habitants de l’île-continent.

Au niveau national, le taux de reproduction effectif du virus (ou «R effectif», basé sur les tests virologiques positifs) est repassé légèrement au-dessus de 1 depuis la première semaine de juillet, et se situe actuellement à environ 1,20, selon Santé publique France. Cela signifie que chaque malade du Covid-19 contamine en moyenne 1,2 autre personne, ce qui va dans le sens d’une tendance à l’augmentation de la circulation du virus.

Par Le Figaro avec AFP

Australie: un homme tué par un requin

juillet 4, 2020

Un homme est décédé ce samedi 4 juillet après avoir été attaqué par un requin pendant qu’il pêchait au harpon au large de la côte est de l’Australie, a indiqué la police. La victime, âgée de 36 ans, a été mordue à une jambe dans les eaux proches de la destination touristique prisée Fraser Island, une île située à environ 400 kilomètres au nord de Brisbane.

Une infirmière et un médecin ont soigné l’homme sur la terre ferme avant l’arrivée des secours, mais il est décédé des suites de ses blessures, selon la police. C’est la quatrième attaque fatale d’un requin en Australie depuis le début de l’année. «C’est une journée très triste pour notre communauté», s’est lamenté sur Facebook le maire de Fraser Island George Seymour. «Nos plus sincères condoléances vont à la famille et aux amis de ce jeune homme», a-t-il poursuivi. Les forces de l’ordre n’ont pas identifié l’espèce de squale impliquée. L’Australie reste un des pays où les attaques de squales sont les plus fréquentes, mais elles sont rarement mortelles.

Fraser Island est «un lieu clé de procréation pour les poissons migrateurs» qui attirent les requins, a expliqué au quotidien Courier Mail Daryl McPhee, professeur associé en science environnementale à l’université Bond. «Ce n’est pas surprenant qu’il y ait une attaque de requin non provoquée là-bas; c’est peut-être plus surprenant que des gens aillent y faire de la plongée», a-t-il souligné.

Le mois dernier, un surfeur âgée de 60 ans est décédé après avoir été attaqué par un requin de trois mètres à une centaine de kilomètres au sud de Brisbane.

Par Le Figaro avec AFP

Australie: la pluie tombe enfin sur les incendies

janvier 15, 2020

La pluie est tombée jeudi sur les régions d’Australie affectées par les gigantesques incendies qui font rage depuis septembre, offrant notamment une amélioration de la qualité de l’air. «De bonnes chutes» de pluie ont eu lieu jeudi matin dans l’Etat de Nouvelle-Galles-du-Sud (sud-est de l’Australie), où sont localisés les brasiers les plus importants, a indiqué le bureau local de météorologie.

Dans l’Etat voisin de Victoria, les orages qui ont éclaté mercredi soir ont contribué à dissiper le nuage de fumées toxiques dégagées par les incendies sous lequel suffoquait Melbourne depuis le début de la semaine et qui a perturbé l’Open de tennis. «Les orages ont amélioré la qualité de l’air dans la majeure partie de l’Etat», a annoncé l’Agence pour la protection de l’environnement de l’Etat de Victoria (EPA).

Les services de météo prévoient d’autres précipitations d’ici le week-end. Si elles se confirment, il s’agirait de la période de temps pluvieux la plus longue depuis le début de la crise des incendies en septembre dernier. Ces pluies seront «nos cadeaux de Noël, d’anniversaire, de fiançailles, d’anniversaire, de mariage, de remise de diplômes réunis. On croise les doigts», avait déclaré plus tôt dans la semaine le service rural de lutte contre les incendies de Nouvelle-Galles-du-Sud.

Depuis le début des feux dévastateurs en septembre, au moins 28 personnes sont mortes, environ 1 milliard d’animaux pourraient avoir péri, plus de 2.000 habitations ont été détruites et une zone de 100.000 kilomètres carrés (10 millions d’hectares) – plus grande que la superficie de la Corée du Sud – est partie en fumée.

Quelque 30 incendies restaient cependant hors de contrôle jeudi en Nouvelle-Galles-du-Sud, selon le service rural de lutte contre les incendies. Liés à une sécheresse particulièrement grave en Australie, ces incendies sont aggravés par le réchauffement climatique, alors que les scientifiques prédisent de longue date que la récurrence de ces événements météorologiques extrêmes ne fera que s’aggraver.

Par Le Figaro.fr avec AFP

Australie : les incendies ont causé la mort de près de 500 millions d’animaux depuis septembre

janvier 2, 2020

Les gigantesques incendies qui ravagent le sud-est de l’Australie depuis septembre auraient entraîné la mort de 480 millions d’animaux (mammifères, oiseaux et reptiles), selon une étude de l’Université de Sydney.

«Sur le long terme, la reconstruction des populations de nombreuses espèces locales va être un défi. Un grand nombre d’entre elles ont été indéniablement affectées par ces feux», a estimé le chercheur Chris Dickman, sur 7 News.

Au moins 18 personnes sont décédées depuis le début de la saison des feux en septembre. Ce bilan humain pourrait encore s’alourdir, les autorités de l’Etat de Victoria ayant affirmé jeudi que 17 personnes sont portées disparues sur son territoire.

Depuis le début de la saison des incendies, plus de 1 300 maisons ont été réduites en cendres et 5,5 millions d’hectares sont partis en fumée, soit une zone plus vaste qu’un pays comme le Danemark ou les Pays-Bas.

Par Le Figaro.fr

Sanctuaire de bestiaire

décembre 23, 2019

 

Terre rouge et ciel bleu d’Australie

Désert aux escarpements sans pluie

De ton souffle méridional tu gémis

Dans la chaleur suffocante des incendies

 

Sol poussiéreux aux espèces fantastiques

Berceau de kangourous et de varans uniques

Paradis des folies tropicales de bestiaire

Ta biodiversité est un précieux sanctuaire

 

Ô Australie, géant vert du pays des Koalas

Longtemps immense territoire du Gondwana

Aux peluches fétiches et aux émeus curieux

Tes incendies récurrents sont très monstrueux

 

Bernard NKOUNKOU

 

Températures record, incendies hors de contrôle… L’Australie confrontée à un enfer climatique

décembre 20, 2019

Le mercure a grimpé à 49,8°C jeudi en Australie occidentale. Une vague de chaleur qui attise les centaines d’incendies dévastateurs qui échappent à tout contrôle sur l’île-continent.

Un pompier australien à une centaine de kilomètres de Sydney.
Un pompier australien à une centaine de kilomètres de Sydney. Saeed KHAN / AFP

L’Australie fait face à des températures records, flirtant avec les 50°C dans certaines zones, qui attisent les incendies dévastateurs qui ont détruit plus de 800 habitations et trois million d’hectares de brousse. Les deux derniers jours ont été les plus chauds jamais enregistrés dans le pays, et le mercure pourrait encore grimper dans les prochains jours. Dépassé, le gouvernement est accusé de ne pas mesurer la gravité de la situation alors que plus de 200 feux sont actuellement recensés dans le pays, dont 70 sont hors de contrôle, majoritairement dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud.

Le premier ministre australien, Scott Morrison, a dû présenter ce vendredi 20 décembre des excuses publiques et interrompre des vacances à Hawaï après la mort dans la nuit de deux pompiers dans la nuit de jeudi à vendredi. Ils ont été tués par la chute d’un arbre sur leur véhicule d’intervention, portant à huit le nombre de décès dus aux incendies en Nouvelle-Galles du Sud depuis le début du mois d’octobre. Dix autres pompiers ont été gravement blessés jeudi par les flammes ou les fumées.

Capture d'écran des feux en Australie, selon la Fire Map de la NASA.
Capture d’écran des feux en Australie, selon la Fire Map de la NASA. NASA

Peu après le décès des deux pompiers, Scott Morrison a diffusé un communiqué annonçant son retour d’Hawaï, où il passait ses vacances en famille. «Je regrette profondément toute offense que j’aurais pu commettre à l’égard des nombreux Australiens affectés par ces terribles incendies en prenant des congés avec ma famille», a déclaré le premier ministre. La coalition conservatrice au pouvoir est critiquée pour son attitude face au changement climatique et sa volonté de minimiser tout lien entre le réchauffement et l’arrivée des incendies très tôt dans la saison estivale, ainsi que leur gravité.

État d’urgence

Des milliers de pompiers luttent contre les flammes.

Des milliers de pompiers luttent contre les flammes. SAEED KHAN / AFP

En Nouvelle-Galles du Sud, l’Etat le plus peuplé du pays qui a Sydney pour capitale, une centaine de feux continuaient de faire rage ce vendredi. La première ministre de cet Etat, Gladys Berejiklian, a déclaré l’état d’urgence pour sept jours, une mesure prise pour la deuxième fois depuis le début de la saison des incendies, en septembre, et ce en raison des «conditions météorologiques catastrophiques». Une vingtaine de maisons ont encore été détruites jeudi en Nouvelle-Galles du Sud, selon la chaîne publique ABC.

De leur côté, les cinq millions d’habitants de Sydney continuaient de respirer un air pollué par les fumées émanant d’un méga-feu qui fait rage depuis des semaines à proximité. Les organisations professionnelles de médecins s’étaient alarmées lundi d’«une urgence de santé publique» pour la ville. Les hôpitaux ont constaté une importante augmentation du nombre de visites aux urgences de patients souffrant de problèmes respiratoires, notamment le 10 décembre avec une hausse de 80% des admissions alors que la qualité de l’air était la pire enregistrée ces derniers jours.

Records de chaleur

Un incendie près de Sydney.

Un incendie près de Sydney. SAEED KHAN / AFP

L’Australie a battu mercredi pour le deuxième jour d’affilée le record de la journée la plus chaude depuis le début des relevés, avec une moyenne nationale des températures maximales mesurée à 41,9°C, a annoncé jeudi le bureau de météorologie. C’est un degré de plus que le précédent record (40,9°C) établi mardi. Auparavant, la journée la plus chaude enregistrée dans le pays remontait à janvier 2013 (40,3°C).

Et la situation ne semble pas s’arranger, puisque le record absolu de température pour un mois de décembre en Australie a été battu jeudi: le mercure a grimpé à 49,8°C dans la localité d’Eucla, en Australie occidentale. Le précédent record absolu pour un mois de décembre avait été établi à Birdsville, dans l’État du Queensland, en 1972 (49,5°C). Dean Narramore, du bureau de météorologie, a dit s’attendre à ce que de nouveaux records soient prochainement battus en raison de cette canicule «dangereuse et désastreuse».

Les incendies ont suscité de multiples manifestations d’Australiens en colère envers l’inaction en matière de climat du gouvernement de centre-droit, accusé de sacrifier la politique environnementale pour soutenir l’industrie du charbon. Les scientifiques ont noté que les incendies ont été plus précoces et plus violents que d’habitude cette année en raison d’une sécheresse record, due au réchauffement climatique. D’immenses zones de végétation sont de ce fait extrêmement sèches et offrent des conditions idéales pour la propagation des feux. Certaines villes sont en outre à court d’eau potable.

Le Figaro.fr par Yohan Blavignat avec AFP agence

Mondial féminin 2019 : les matchs des huitièmes de finale

juin 22, 2019

La Norvège s’impose aux tirs au but et va en quarts

La Norvège obtient son billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde grâce à sa victoire aux tirs au but face à l’Australie (1-1, 4-1 tab). Dominatrices, les Norvégiennes ont ouvert la marque, grâce à la réalisation d’Isabell Herlovsen (31e). Mais à l’envie et au courage, les Australiennes n’ont jamais lâché. Leur résilience a payé grâce à l’égalisation d’Elise Kellond-Knight (83e).

Sans pouvoir se départager à l’issue du temps réglementaire puis des prolongations, les Norvégiennes ont été plus solides lors de la séance des tirs au but, en inscrivant leur quatre tentatives. A la différence de Samantha Kerr, qui a manqué le cadre, avant de voir Hjelmseth s’interposer sur la deuxième tentative australienne.

En quarts de finale, la Norvège affrontera le gagnant du 8e de finale entre l’Angleterre et le Cameroun jeudi 27 juin, au Havre. Le duel entre Anglaises et Camerounaises se tiendra demain, à 17h30 à Valenciennes, avant le 8e de finale de l’équipe de France face au Brésil, au Havre (21h).

Tranquille face au Nigéria, l’Allemagne file en quarts

Efficaces, les Allemandes seront au rendez-vous des quarts de finale du Mondial 2019, en France. Elles se sont sereinement imposées face à un trop faible Nigéria ce samedi, à Grenoble (3-0), et se sont rendues le match facile en ouvrant le score par Popp en milieu de première période (20e). Les Allemandes ont ensuite profité des erreurs de la défense nigériane pour aggraver la marque. Däbritz a doublé la mise sur penalty (27e) avant que Schüller ne clôt le score en fin de rencontre (82e). Premières qualifiées pour les quarts de finale, les filles de l’équipe d’Allemagne, deuxième nation mondiale, affronteront la Suède ou le Canada le 29 juin prochain, à Rennes (18h30).

Le Figaro.fr par La Rédaction

Australie: quatre personnes tuées par un homme armé

juin 4, 2019

 

Quatre personnes ont été tuées et deux blessées après qu’un homme armé a ouvert le feu mardi soir dans le centre-ville de Darwin, dans le nord de l’Australie, a annoncé la police, précisant qu’un homme de 45 ans a été arrêté. «La menace posée par un tireur en action a disparu», a déclaré à l’AFP le commissaire Gavin Kennedy, de la police de la région du Nord. Les policiers enquêtent sur au moins cinq scènes de crime dans la ville, a-t-il ajouté.

La police avait auparavant bouclé certains secteurs de Darwin et alerté le public sur le fait qu’un tireur était en ville. L’attaque n’est pas considérée comme «un acte terroriste», a déclaré le premier ministre Scott Morrison à des journalistes à Londres. Des témoins ont raconté sur la télévision nationale ABC qu’ils avaient vu un homme armé d’un «fusil à canon scié» entrer dans un hôtel de Darwin.

«Il a tiré sur toutes les chambres, et il est entré dans chaque chambre en cherchant quelqu’un et il a tiré encore, et ensuite nous l’avons vu partir en courant, monter dans son pick-up Toyota et disparaître», a déclaré un témoin, John Rose, sur ABC. Une femme a raconté qu’elle était venue en aide à une autre femme qui se trouvait dans l’hôtel et avait «des trous partout dans le corps».

Par Le Figaro.fr avec AFP

Australie: Morisson investi Premier ministre après un nouveau « putsch »

août 24, 2018

Scott Morrison (debout) prête serment comme nouveau Premier ministre de l’Australie, le 24 août 2018 / © AFP / SAEED KHAN

L’Australie s’est choisie vendredi un nouveau Premier ministre, le septième en 11 ans, en la personne du ministre des Finances Scott Morrison qui a été désigné pour succéder à Malcolm Turnbull au terme d’un « putsch » interne à leur parti.

La position de M. Turnbull, qui avait lui même renversé son prédécesseur Tony Abbott en septembre 2015, était devenue ces derniers jours de plus en plus précaire en raison d’une fronde menée par l’aile droite de son Parti libéral (centre-droit), qui est distancé dans les sondages par les travaillistes.

Mais le choix de M. Morrison -un de ses alliés- pour lui succéder apparaît comme un cinglant revers pour l’ex-ministre de l’Intérieur Peter Dutton, qui avait mené en coulisse la rébellion. Scott Morrison a remporté le vote interne au Parti libéral par 45 voix contre 40 pour M. Dutton.

Le nouveau Premier ministre a été formellement investi dans la capitale.

Chrétien évangélique fervent âgé de 50 ans, celui qui est surnommé « ScoMo » était depuis septembre 2015 à la tête du Trésor, une position souvent considérée comme un marchepied vers le poste de Premier ministre, et que M. Turnbull occupait aussi avant de renverser M. Abbott.

Mais M. Morrison, qui est classé comme plus à droite que son prédécesseur modéré, est surtout connu pour son action à la tête du ministère de l’Immigration, en 2013-2014, quand il avait lancé l' »Opération Frontières souveraines » pour décourager les réfugiés d’arriver par la mer en Australie.

Les Premiers ministres australiens / © AFP / Gal ROMA

– « Assurer l’unité du pays » –

L’Australie mène une politique extrêmement dure contre les migrants, sa marine interceptant systématiquement les bateaux de clandestins et les renvoyant vers leur point de transit, le plus souvent l’Indonésie.

Et les réfugiés qui parviennent à gagner les rives australiennes sont, eux, placés indéfiniment dans des camps de rétention offshore en Papouasie-Nouvelle Guinée ou à Nauru, qui sont régulièrement condamnés par les organisations de défense des droits de l’Homme.

Cette nouvelle manifestation de l’instabilité qui plombe la politique australienne depuis 10 ans a été très mal accueillie dans la population fatiguée des batailles d’egos.

« Notre tâche est (refaire) l’unité de notre parti, qui a été meurtri et malmené cette semaine, mais aussi l’unité au sein du Parlement pour que nous puissions continuer à travailler afin d’assurer l’unité du pays », a dit le nouveau Premier ministre. L’urgence, a-t-il dit, sera d’aider les agriculteurs de Nouvelle-Galles du Sud (est) confrontés à leur pire sécheresse en un demi-siècle.

Peter Dutton / © AFP / John SAEKI

La décision de M. Turnbull de se retirer de la politique implique l’organisation d’une élection partielle dans sa circonscription de Sydney. Un événement loin d’être anodin pour une coalition au pouvoir dont la majorité ne tient qu’à un siège.

L’ancien Premier ministre Tony Abbott, largement considéré comme l’instigateur du « putsch », a estimé qu’il importait désormais de « sauver le gouvernement », à moins d’un an des élections nationales.

– « Australie, tu mérites mieux » –

La zizanie était apparue au grand jour lundi lorsque le Premier ministre, considéré comme un modéré au sein du Parti libéral, avait été contraint, faute de soutien dans son camp, de renoncer à son projet d’inscrire dans la loi l’objectif de l’Australie en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Il a finalement été évincé jeudi de la tête du parti par un vote interne, qui a désigné M. Morrison.

Australie: Morrison investi Premier ministre après un « putsch » / © ABC Australia/AFP /

Depuis l’arrivée du travailliste Kevin Rudd en 2007 à la tête du gouvernement, après une décennie de « règne » du libéral John Howard, l’Australie a connu une valse des Premiers ministres.

Kevin Rudd a été renversé par la travailliste Julia Gillard en 2010 avant de reprendre le pouvoir en 2013, et de le céder à nouveau quelques mois plus tard lors des législatives à Tony Abbott, lui-même renversé par M. Turnbull.

Une instabilité qui suscite le ras-le-bol d’une partie de la population, au point qu’un ministre ait jugé vendredi nécessaire de présenter ses excuses.

« Australie, nous te devons des excuses », a déclaré sur Twitter Darren Chester, dont le Parti national est membre de la coalition au pouvoir. « Tu mérites mieux que beaucoup des choses qui ont été faites ces 10 dernières années par notre Parlement fédéral. »

Romandie.com avec(©AFP / (24 août 2018 15h06)

Pédophilie: le pape répare ses bévues au Chili, l’Australie le rattrape

mai 1, 2018

Le pape François lors de la prière de l’Angelus sur la place Saint Pierre de Rome, le 29 avril 2018nnn / © AFP / Andreas SOLARO

Le pape François, en passe de corriger ses erreurs sur un scandale de pédophilie au Chili, a été rattrapé mardi par son choix hasardeux de nommer numéro trois du Vatican un Australien, renvoyé devant la justice pour agressions sexuelles.

Le cardinal australien George Pell a été renvoyé mardi devant un tribunal pour des accusations d’agressions sexuelles anciennes qu’il rejette de manière catégorique.

Il deviendra ainsi le plus haut représentant de l’Église catholique à devoir répondre devant un tribunal à ce type d’accusations.

L’inévitable médiatisation du procès est une mauvaise nouvelle pour une Église dont la justice interne se prononce encore dans le plus grand secret dans les cas d’abus sexuels.

« Le Saint-Siège a pris note de la décision des autorités judiciaires en Australie », a sobrement commenté mardi son porte-parole, dans un communiqué, après l’annonce d’une décision redoutée depuis près d’un an.

« L’an dernier, le Saint-Père avait accordé un congé au cardinal Pell pour qu’il puisse se défendre des accusations. Ce congé est encore en vigueur », ajoute le Vatican.

La perspective d’un retour à Rome du cardinal de 76 ans à la santé fragile semble toutefois exclue.

– bombe à retardement –

L’Australien avait été accusé dès 2002 d’abus sexuels pour des faits présumés très anciens, avant d’être innocenté.

Il avait été appelé à Rome par François pour devenir son tout puissant « ministre » de l’Économie et prendre la tête d’un groupe de cardinaux chargés de réformer avec fermeté le fonctionnement de la Curie (gouvernement du Vatican).

Le pape n’a pas pensé que le cardinal pourrait se transformer en bombe à retardement au sommet de l’Église, soulignent ses détracteurs.

Très tôt, le choix du pape avait en outre été perçu par des victimes australiennes d’abus sexuels comme une façon de l' »exfiltrer » très loin d’une enquête nationale en cours.

Lors de son inculpation par la justice australienne en juin 2017, le Saint-Siège avait accepté le « congé » du cardinal sans exiger sa démission, en soulignant « l’honnêteté » et « le dévouement énergique » de Pell.

En réalité, le départ de l’un des plus proches collaborateurs du pape avait fait l’effet d’un coup de tonnerre au Vatican, déjà vivement critiqué pour son manque de sévérité dans ce type d’affaires.

Quatre mois plus tôt, une ancienne victime irlandaise d’un prêtre pédophile avait claqué la porte d’une commission d’experts contre la pédophilie, en dénonçant un manque « honteux » de coopération de certains prélats du Vatican. Ses critiques avaient fait le tour du monde.

Interrogé sur les soupçons pesant sur le cardinal Pell, le pape avait en août 2016 mis en avant la présomption d’innocence. « Il y a des doutes, et +in dubio pro reo+ (le doute doit profiter à l’accusé). Nous devons éviter tout procès médiatique, un procès qui s’appuie sur les ragots », avait-il commenté.

– trois Chiliens chez François –

Ces propos rappellent sa défense sans doute trop péremptoire au Chili à la mi-janvier d’un évêque chilien, Mgr Juan Barros, soupçonné d’avoir caché les actes pédophiles d’un vieux prêtre.

Son voyage s’était transformé en fiasco médiatique lorsque le pape avait laisser planer l’impression que la voix des victimes était secondaire pour une Église raisonnant en vase clos.

Depuis, le pape a fait des mea culpa à répétition. Il s’est dit déterminé à corriger ses « graves erreurs » d’appréciation après avoir pris connaissance voici trois semaines d’un long rapport d’enquête commandée au Chili et comprenant 64 témoignages.

Le pape a convoqué à Rome en mai les 32 évêques du Chili. Et ces derniers jours, il a écouté pendant des heures trois Chiliens victimes d’un prêtre pédophile.

Hôtes à la résidence du pape au cœur de la Cité du Vatican, les trois hommes devaient mercredi lever un coin de voile, devant la presse, sur ces entretiens privés.

Romandie.com avec (©AFP / 01 mai 2018 17h03)