Posts Tagged ‘Automne’

Chaleur intense : Québec va renouer avec les 30 °C plus vite qu’on pense

septembre 11, 2021

Chaleurs d’automne

Les grandes chaleurs se font de plus en plus rares au Québec en septembre. Toutefois, les journées avec un maximum de 30 °C ne sont pas improbables et des canicules peuvent même survenir. Lors des deux dernières années, la province n’a pas enregistré de maximum de 30 °C au cours du premier mois de l’automne météorologique. En 2021, cette tendance pourrait être brisée durant la seconde moitié de septembre, et ce, même si les probabilités que cela se produise diminuent avec le temps.

© Fournis par MétéoMédia

Deux phénomènes, une conséquence

À l’autre bout du monde, deux gigantesques tempêtes foncent vers le continent asiatique. La trajectoire des deux typhons influence favorablement la météo au Québec si la Chine se retrouve dans la ligne de mire. À l’inverse, un tracé vers l’est du Japon favorise plutôt la formation d’un creux sur la Belle province.

© Fournis par MétéoMédia

Une crête

Cette fois-ci, les conditions atmosphériques seront propices à un crétage pour le Québec. L’effet domino inversé produit un apport de chaleur intense des typhons qui a pour effet de dessiner une belle crête sur la province. La présence de l’anticyclone des Bermudes à l’est permettra à la chaleur de remonter. Des maximums de plus de 30 °C sont possibles dans le secteur du sud du Québec avec un humidex de 35. Cette séquence de chaleur devrait donc se manifester vers le 15 septembre et durer environ une semaine.

© Fournis par MétéoMédia

Septembre chaud

Depuis deux décennies, les 30 °C ont été absents seulement à six reprises en septembre. En moyenne, au Québec, on compte environ trois journées aussi chaudes.

© Fournis par MétéoMédia

2017

En septembre 2017, une situation semblable avait donné lieu à une canicule entre les 23 et 27. Rappelons qu’une canicule est synonyme de trois journées consécutives avec des maximums de 30 °C.

© Fournis par MétéoMédia

 Avec Francis Brière 

Canada: La rentrée dans les collèges et universités soulève des inquiétudes

juillet 23, 2021

Le retour à la normale aux collèges et aux universités suscite de l’inquiétude parmi les étudiants. Le 19 juillet dernier, la province a demandé aux établissements collégiaux et universitaires de se préparer à un retour en classe sans limite d’accueil.

Le campus de University of Ontario Institute of Technology dans le nord d'Oshawa

© University of Ontario Institute of Technology Le campus de University of Ontario Institute of Technology dans le nord d’Oshawa

Selon la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants, il est important que le gouvernement présente des directives claires afin d’assurer la sécurité des étudiants.

Il faut un plan concret pour un système de ventilation, de nombreux établissements datent de centaines d’années et doivent avoir un système de ventilation adéquat», explique Kayla Weiler, porte-parole de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants (FCÉÉ).

Elle aimerait également qu’une limite d’accueil soit imposée dans les salles de classe.

Alain Simard, professeur d’immunologie à l’École de médecine du Nord de l’Ontario, souligne que les universités demeurent les mieux placées pour prendre leurs décisions en matière de sécurité, mais des recommandations gouvernementales ne seraient pas de trop.

On ne peut pas obliger une personne à se faire vacciner, mais on pourrait empêcher les personnes non vaccinées d’aller dans des salles de classe afin de protéger les droits des personnes qui ne veulent pas être infectées», a-t-il expliqué.

Plusieurs organismes et étudiants s'inquiètent de la propagation du virus dans les campus.

© Ivanoh Demers/Radio-Canada Plusieurs organismes et étudiants s’inquiètent de la propagation du virus dans les campus.

La Dre Hsiu-Li Wang, médecin hygiéniste de la région de Waterloo, a fortement recommandé la vaccination obligatoire dans les résidences de sa région.

Dans une lettre adressée aux établissements collégiaux et universitaires le 22 juillet, elle explique que l’adoption de réglementation de vaccination serait la meilleure façon de combattre les éclosions dans les campus.

La double dose du vaccin chez la population étudiante sera l’outil le plus puissant dans la prévention de la propagation dans la prochaine année scolaire», explique-t-elle.

Avec Radio-Canada par Marwa Siam-Abdou 

Robe à imprimé floral

septembre 6, 2017

 

Dans la bonne marche de septembre, l’ombre de l’automne se profile déjà à l’horizon dans le cortège ambiant du temps. La nature dans sa composition végétale commence à donner un coup de pinceau pour colorer la cime des arbres où les feuilles prennent une teinte florale. Cette beauté qui intervient avec divers coloris, inspire le monde de la mode qui en fait sa part belle dans la création vestimentaire.

Le mois de septembre vous présente ses favoris avec de belles robes féminines à motif floral. Une bonne gamme pouvant garnir votre garde linge pour mettre en valeur votre silhouette.

Vous trouverez une riche variété de robes et de jupes chez bonprix comme ce choix déjà préféré par de nombreuses clientes auquel nous vous invitons de faire les premiers pas d’acquisition pour vous sentir en beauté à l’automne.

robe imprimé floral

Robe à imprimé floral

Matière: 100% polyester

Couleur: bleu foncé à motif

Longueur: 90 cm, courte/mini

Numéro article: 94246895

Robe féminine de la marque Bodyflirt à motif floral avec partie jupe légèrement évasée.

Long. env. 90 cm. Taille: 38 à 56

Prix: 30,99€

Soit une économie de:

Prix TTC – hors frais de livraison

Frais de livraison » 5,99 € par commande

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter :

http://www.bonprix.fr

 

Par Bernard NKOUNKOU

Royaume-Uni/Londres: le prince Philip, 95 ans, prend sa retraite en automne

mai 4, 2017

Le prince Philip (g) et son épouse la reine Elizabeth II, le 4 mai 2017 à Londres / © POOL/AFP / John Stillwell

Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II et expert mondial auto-proclamé « en inauguration de plaques », prendra sa retraite à l’automne, a annoncé le Palais de Buckingham jeudi.

« Son Altesse Royale le duc d’Édimbourg a décidé de ne plus honorer d’engagements publics à partir de l’automne cette année », a indiqué le palais, ajoutant que le duc qui va fêter ses 96 ans en juin avait « le soutien entier » de la reine, âgée de 91 ans.

Buckingham Palace a souligné dans son communiqué que la doyenne mondiale des monarques allait, elle, « continuer à honorer le programme complet de ses engagements officiels avec le soutien d’autres membres de la famille royale », mettant ainsi fin à une nuit et une matinée de suspense et d’interrogations.

Quelques heures plus tôt, une source bien informée auprès du Palais avait assuré à l’AFP qu’il n’y avait « pas de raison de s’alarmer » pour la santé de la reine ou de son époux, alors que les spéculations allaient bon train suite à un article publié dans la nuit par le tabloïd The Daily Mail.

Celui-ci faisait état d’une réunion d’urgence « très inhabituelle » de l’ensemble du personnel du Palais, « avec des rumeurs d’une annonce imminente concernant la reine ou le duc d’Édimbourg ». Une formulation qui a laissé craindre le pire.

Cet hiver, la reine et le prince Philip avaient dû renoncer à plusieurs événements autour de Noël en raison d’un gros rhume.

780 organisations

Mais ils sont tous deux apparus en bonne santé mercredi lorsque le duc d’Édimbourg a inauguré une plaque dans un stade de cricket, alors que la monarque a reçu la Première ministre Theresa May venue l’informer de la dissolution du Parlement, qui sera renouvelé lors des législatives du 8 juin.

« Je suis l’expert en inauguration de plaques le plus expérimenté du monde », a plaisanté à cette occasion le prince Philip, réputé pour son humour corrosif.

Il est actuellement parrain, président ou membre de plus de 780 organisations. « Il continuera ses activités jusqu’en août, que ce soit à titre individuel ou en accompagnant la reine. Ensuite le duc n’acceptera pas de nouvelles invitations, même s’il pourra choisir de participer à des événements publics de temps en temps », a précisé Buckingham Palace.

La Première ministre britannique Theresa May a aussitôt exprimé sa « profonde gratitude » et envoyé ses « meilleurs vœux » au duc d’Édimbourg.

Devant le palais de Buckingham où les touristes attendaient la relève de la garde, Sarah Graham, une Ecossaise de 30 ans, a estimé que c’était « le moment ».  » C’est un vieil homme, le pauvre », a-t-elle déclaré à l’AFP.

Dès 2011, le prince Philip avait estimé qu’il avait « accompli (s)a part » du travail aux côtés de la reine à la longévité sans précédent.

Aussi gaffeur et blagueur qu’Elizabeth II est réservée, le prince Philip seconde son épouse depuis son accession sur le trône en 1952, il y a plus de 65 ans.

Une doyenne en forme

« Mon premier, second et ultime emploi est de ne jamais laisser tomber la reine », a-t-il aussi dit.

En retour, Elizabeth II avait déclaré que le prince Philip était son « roc » et « tout simplement ma force et mon soutien ».

Même si elle délègue peu à peu ses activités aux autres membres de la famille royale, la doyenne mondiale des monarques affiche une forme resplendissante et n’entend nullement abdiquer.

Selon les chiffres compilés par le spécialiste de la monarchie Tim O’Donovan, elle continue à honorer près d’un engagement officiel par jour en moyenne, avec encore 332 en 2016, contre 393 en 2014 et 341 en 2015.

Son fils et héritier, le prince Charles, la représente cependant de plus en plus dans les voyages à l’étranger, tout comme ses petits-fils Harry et William.

« C’est clairement un moment de transition. Je pense qu’elle voudra probablement en faire moins », a déclaré à l’AFP l’expert royal Robert Jobson qui s’étonne de la voir continuer seule et s’attend à ce que Charles occupe de plus en plus le devant de la scène.

Elle n’avait que 13 ans lorsqu’elle rencontra pour la première fois Philip de Grèce et du Danemark dont elle tomba tout de suite sous le charme. Le mariage eut lieu le 20 novembre 1947 en l’abbaye de Westminster.

Le tempérament fougueux du prince Philip lui a fait commettre des gaffes, parfois aux relents xénophobes. Mais la reine ne lui en a jamais tenu rigueur, pas plus que ses sujets qui trouvent qu’il apporte un peu de légèreté à la monarchie et lui savent gré de sa constance auprès d’Elizabeth II.

Romandie.com avec(©AFP / 04 mai 2017 15h44)                

Pour vibrer avec l’automne: Pull col roulé

octobre 21, 2016

 

Pull col roulé, bpc selection, anthracite chiné/rouge baie

Descriptif article
Matière: 50% acrylique, 50% coton
Couleur: anthracite chiné/rouge baie
Numéro article: 91875095
Prix: 19,99 euros TTC-hors frais de livraison

Pull col roulé

Coupe près du corps, col roulé mode, long. d’env. 64 cm à 74 cm, lavage machine.

Pour toutes modalités d’achat en ligne, veuillez consulter le site du magasin au http://www.bonprix.fr

 

La petite pluie de l’automne

octobre 9, 2015

 

 

Sous le regard complice des étoiles

Les nuages couvrent le ciel d’un voile

Puis commence durant la fade nuit

La bruine fine temporelle de la pluie

Qui tombe sur les feuilles des arbres

Elle arrose la surface glacée du marbre

Quand dans la chambre à coucher

Le froid furtif sur la bosse de l’oreiller

Rapproche nos corps comme des escargots

Collés jusqu’au matin dans leur peau.

Bernard NKOUNKOU

Petits câlins légers d’une feuille de l’automne

novembre 7, 2011

Je marche à contre-courant
du vent
et
la feuille rouge de l’automne
me passe entre les jambes
Quand je me retourne
ses cuisses sont en l’air
embrassant déjà bien vite
une autre feuille jaune
sur la pointe ciselée
des nervures dentelées
s’envolant dans le plaisir du tourbillon
pour savourer un amour passager
plein de petits câlins légers.

Bernard NKOUNKOU

La feuille détachée à l’automne

octobre 7, 2011

Chaque feuille de l’arbre qui tombe à l’automne
est une perte de l’amour de froid baiser sec se
détachant de la branche corporelle en chute libre

ô toi ma belle de l’automne aux multiples couleurs
dans la nature changeante, piquante et reluisante
tu es une marque éternelle de ma vie solitaire

Reviens et renaîs si tu veux reverdir dans les bras
de mes branches pleines de sève mais aussi d’espoir
et tu porteras les beaux fruits mûrs de l’union.

Bernard NKOUNKOU

Belle feuille de l’automne

octobre 6, 2010

Belle feuille de couleur
A l’automne du bonheur
Mon regard de solitaire
Embrasse l’iris oculaire

De ta silhouette uniforme
Dans la joie multiforme
Je découvre ta lumière
De gentille primevère

Le souffle de ta chair
Détachement mortuaire
Du balancement à l’arbre
Est un mouvement de vertèbre

Une fois ta chute au sol
Quand tu as cessé l’envol
Tu retrouves ton amour
A l’instant de ton retour

Bernard NKOUNKOU

La petite mésange de l’automne

octobre 4, 2010

Belle petite mésange, à la robe bleue,
au manteau gris de feuilles d’automne.
De tes boucles d’oreilles roses,
tampons éclairs de tes yeux d’innocent
en bec de chercheur de friands insectes.
Tes pattes frêles sur le bois sec et mort
dans l’absence de la sève, injectent
des pointes d’aiguilles d’acupuncture
sur un corps insensible à souhait.
Tu es le bel horloge de l’équinoxe,
qui règle le temps de moitié entre
le lever et le coucher du soleil.
J’admire ton image dans le prisme
de mon iris encore actif.

Bernard NKOUNKOU