Posts Tagged ‘Ayem’

Pour Thomas Vergara, Ayem s’est servie de l’in­car­cé­ra­tion de Nabilla pour se faire de la pub

juin 11, 2015
Ayem Nour vs Thomas Vergara?

Ayem Nour vs Thomas Vergara?

« Une petite mise en scène »

Hier, Thomas Vergara s’est livré à une longue inter­view vérité sur la Concier­ge­rie de Jerem­star. Entre deux décla­ra­tions d’amour à Nabilla, le jeune homme est revenu sur le jour où cette dernière a été placée en garde à vue.

La première à se préci­pi­ter, éplo­rée,  avec un sac rempli d’af­faires de première néces­sité a été Ayem.

Une atti­tude que Thomas estime bien­veillante, mais non dénuée d’ar­rières pensées. « Ayem, elle a eu un petit moment de sincé­rité, explique-t-il. Elle appré­cie énor­mé­ment Nabilla. Après, le fait qu’elle ait amené les vête­ments et tout, c’était un peu gros­sier tu vois… Le fait qu’elle soit arri­vée devant les camé­ras et tout. Elle aurait pu le faire en interne [sic] mais je pense qu’elle a vu la télé, elle a vu qu’il y avait BFM TV et elle s’est dit « Hop, je vais faire une petite appa­ri­tion… » »

Pour Thomas, Ayem a tout simple­ment orga­nisé une sortie très média­tique pour faire parler d’elle. « Je pense qu’elle a un bon fond, confie-t-il. Après elle fait celle à qui ça ne plaît pas, la média­ti­sa­tion, mais quand elle est allée voir Nabilla, je pense qu’elle a dû passer un coup de fil [à un photo­graphe, ndlr] pour faire une petite mise en scène. Je pense que c’était calculé. C’est que des magouilles tout ça. »

Le jeune homme avoue qu’il a lui-même du mal à s’y retrou­ver dans la rela­tion ambi­guë qu’en­tre­tiennent les deux femmes. « C’est parti­cu­lier comme amitié, confie-t-il. Elles s’aiment, elles s’aiment pas, elles se tirent dans les pattes… Un jour y’en a une qui s’ha­bille comme ça et l’autre elle s’ha­bille pareil. Un jour, y’en a une qui fait une couleur de cheveux, l’autre elle fait la même : « C’est pas toi qui a inventé cette coupe de cheveux » et machin et tout… »

Le jeune homme estime évidem­ment que c’est Ayem qui plagie tout ce que fait sa chérie. « Parce qu’il y en a une qui sait que si elle fait pareil, ça va faire parler d’elle tu vois ? Son seul moyen d’exis­ter c’est de faire ça, estime-t-il. Je pense qu’Ayem elle aime beau­coup faire pareil que Nabilla, comme ça on parle un petit peu d’elle dans les médias. Alors, elle, elle va dire qu’elle n’a pas besoin de Nabilla pour exis­ter, mais ce n’est pas L’œil d’Ayem [l’émis­sion d’Ayem sur June TV, ndlr] qui fait parler d’el­le… » Son œil, peut-être pas, mais son petit ventre rond, sûre­ment…

Voici.fr parPerrine Stenger

Ayem a apporté des vête­ments à Nabilla lors de sa garde à vue

novembre 10, 2014
Ayem, solidaire et sensible!

Ayem: sensible et solidaire !

Présente dans l’ad­ver­sité

Meilleures amies ? Pires enne­mies ? Peu importe, pour Ayem aujourd’­hui, l’ur­gence c’est de venir en aide à Nabilla. La jeune femme lui a apporté un sac de première néces­sité pour faire face à son incar­cé­ra­tion.

C’est les traits tirés et visi­ble­ment boule­ver­sée qu’Ayem s’est présen­tée samedi au siège de la police judi­ciaire de Nanterre. Les yeux cachés derrière de grosses lunettes noires, emmi­tou­flée dans un long gilet, Ayem portait à son bras un gros sac rempli de produits de première néces­sité pour Nabilla, en garde à vue depuis la nuit de jeudi.

Soupçon­née d’avoir porté des coups de couteau à son compa­gnon et trans­fé­rée depuis dans le quar­tier VIP de la maison d’ar­rêt de Versailles, Nabilla a pu comp­ter sur le soutien immé­diat de celle qui fut pendant des années à la fois sa meilleure amie et sa pire enne­mie.

Les jeunes femmes se sont en effet brouillées puis rabi­bo­chées à de nombreuses reprises, alter­nant piques assas­sines sur Twit­ter et grandes décla­ra­tions d’amour dans la presse.

Selon le site de Jerem­star, Ayem avait tout prévu pour adou­cir la garde à vue de Nabilla puisque le sac qu’elle lui a apporté conte­nait un jean, un t-shirt, des sous vête­ments, du déodo­rant, une brosse à dent et du denti­frice. La jeune femme avait égale­ment prévu un peu d’argent mais la police n’a pas pu l’ac­cep­ter. Ayem n’a évidem­ment pas pu rencon­trer Nabilla mais s’est assu­rée que la valise avait bien été trans­mise à la star­lette par un offi­cier de police.

Selon Jerem­star, Ayem, « choquée » par ce qui arrive à Nabilla, devrait faire une demande pour lui rendre visite en prison dans les jours qui viennent.

Voici.fr par Perrine Stenger

Nabilla s’est réconciliée avec Ayem

juin 30, 2014
Ayem et Nabilla, réconciliées...

Ayem et Nabilla, réconciliées…

« C’est passionnel entre nous ! »

On les pensait brouillées à vie, mais les choses sont toujours un peu compliquées entre Ayem et Nabilla. Cette dernière déclare aujourd’hui son amour à sa « pote ».

Quelle ne fut pas la surprise de Malika Ménard lorsque Nabilla lui a montré son téléphone portable dans le cadre de sa chronique « Dans le sac de… » pour Télé-Loisirs.

Sur l’écran, le fil Twitter de… Ayem, son ennemie jurée ! « Eh ouais, je suis ma pote », s’est aussitôt amusée Nabilla.

Une déclaration qui a de quoi surprendre quand on sait qu’Ayem et Nabilla ne se parlent plus que pour se lancer des horreurs via les réseaux sociaux. En tout cas, Nabilla trouve ça absolument normal et a même une explication tout à fait logique à ces revirements brutaux de sentiments : « Avec Ayem, tellement qu’on s’aime, on se déteste, explique-t-elle. C’est comme les amoureux, c’est passionnel entre nous. »

Aujourd’hui, l’heure est à la réconciliation entre les deux starlettes. « On a discuté, on doit se revoir, explique Nabilla. Moi, je l’ai appelée hier pour m’excuser de l’avoir clashée, parce que c’est moi qui ai commencé, on va dire la vérité. »

Et quand on demande à Nabilla pourquoi elle s’en est prise aussi violemment à Ayem, elle a une explication… déconcertante ! « Je l’ai taillée un petit peu parce qu’elle m’énervait, confie Nabilla. Elle ne me parlait pas. J’ai fait ça pour qu’elle me parle. » Une méthode, certes efficace, mais un poil violente. À éviter avec votre banquier ou votre supérieur hiérarchique par exemple.

Voici.fr par P.S.B.

Nabilla estime que son amitié avec Ayem est définitivement morte

juin 20, 2014
Ayem et Nabilla, inimitié mortelle...

Ayem et Nabilla, inimitié mortelle…

« L’amour s’est transformé en haine »

Elles ont été les meilleures amies du monde. Elles se déchirent désormais par médias interposés. Nabilla s’explique aujourd’hui sur la fin de son amitié avec Ayem.

Ayem et Nabilla c’étaient un peu les Bataille et Fontaine de la téléréalité : inséparables, ultra complices, on voyait rarement le brushing de l’une sans apercevoir immédiatement le décolleté de l’autre.

Et puis boum, patatras, l’amitié a petit à petit cédé le pas à la rivalité puis carrément à une profonde déchirure.

Aujourd’hui, les deux femmes ne s’adressent plus la parole que pour s’invectiver sur Twitter ou dans la presse. Ayem, ultra remontée, s’en est dernièrement pris violemment à Nabilla, évoquant l’argent gagné par cette dernière en des termes équivoques : « (celui) que tu as mis de côté avec tes anciens clients… et un peu grâce à moi. »

Lors d’une interview accordée à Metronews, Nabilla est revenue sur la fin de leur amitié. « C’est de l’amour qui s’est transformé en haine. Comme avec un ex, explique-t-elle. Si on se déteste autant, c’est qu’on s’est aimé. »

Pour la starlette, c’est la jalousie d’Ayem qui a mis un terme à leur entente. « Le truc, c’est que l’élève a dépassé le maître, estime-t-elle. Elle m’a appris le système, la presse. Qu’il fallait persévérer, soigner son image, ne pas être trop trash. C’était comme une mère. Et puis il y a eu ce buzz qui a créé des jalousies. Ça m’a appris que si on voulait garder ses amis, il ne fallait pas essayer de les surpasser. Ne pas leur montrer en tout cas. Sauf que ça fatigue au bout d’un moment. »

Nabilla estime pourtant avoir joué le jeu de l’équité avec son ancienne copine. « Lorsque je voyais Ayem, il fallait lui donner l’impression qu’elle était au-dessus de moi, explique-t-elle. Alors que je faisais plus de bruit qu’elle. »

Visiblement désireuse de passer à autre chose, elle conclut : « Je l’ai perdu, tant pis. Il y en aura d’autres ! » On est bien peu de choses…

Voici.fr par P.S.B.