Posts Tagged ‘Baltimore’

Une Américaine cliniquement morte « ressuscite » pendant que sa fille accouche

septembre 19, 2021

La grand-mère, qui a fait un arrêt cardiaque, n’a eu aucune séquelle au cerveau, rapporte le « Daily Mail ». Sa fille, elle, a accouché d’une petite Alora.

Malgre les efforts des medecins pour la ramener a la vie, Kathy Patten est declaree cliniquement morte pendant pres de 45 minutes. (Photo d'illustration)
Malgré les efforts des médecins pour la ramener à la vie, Kathy Patten est déclarée cliniquement morte pendant près de 45 minutes. (Photo d’illustration)© FREDERIC CIROU / AltoPress / PhotoAlto via AFP

Une situation invraisemblable qui ressemble à un miracle. À Baltimore, aux États-Unis, Kathy Patten a fait une crise cardiaque, alors que sa fille, Stacey Fifer, subissait une césarienne d’urgence, dans le même hôpital, rapporte le Daily Mail. La mère et la fille se trouvaient à seulement quelques chambres l’une de l’autre.

Les faits se sont déroulés le 2 juillet 2021. Alors qu’elle était sur un terrain de golf, Kathy Patten reçoit un appel de sa fille la prévenant qu’elle allait accoucher. La grand-mère se hâte de retrouver Stacey. Mais, lorsqu’elle se retrouve finalement auprès de sa fille, elle est prise d’un malaise. Et elle ne parvient pas à atteindre les urgences de l’hôpital. La grand-mère fait un arrêt cardiaque.

Aucune séquelle

Malgré les efforts des médecins pour la ramener à la vie, Kathy Patten est déclarée cliniquement morte pendant près de 45 minutes. La grand-mère n’a ni pouls, ni pression artérielle, ni oxygène dans le cerveau… Pourtant, elle se réveille. La suite est tout aussi incroyable. Kathy Patten n’a également aucune séquelle au cerveau.

Au même moment, l’accouchement de Stacey Fifer se complique. Après plus de 36 heures de travail, la jeune femme est dans l’obligation de subir une césarienne d’urgence. Elle accouchera finalement d’une petite fille nommée Alora. Pour Stacey, la naissance de son bambin a permis à sa mère de survivre à sa crise cardiaque. Car, sans son accouchement, Kathy ne se serait pas déplacée à l’hôpital et n’aurait sans doute pas été prise en charge rapidement.

Par Le Point avec AFP

États-Unis : une explosion souffle plusieurs habitations de Baltimore, au moins un mort

août 10, 2020

La détonation serait due à une fuite de gaz, selon les médias américains.

Au moins trois personnes sont blessées, selon les pompiers.
Au moins trois personnes sont blessées, selon les pompiers. ROSEM MORTON / REUTERS

Une impressionnante explosion a soufflé ce lundi 10 août plusieurs habitations d’un quartier de Baltimore, la principale ville de l’État du Maryland (au nord des États-Unis).

La détonation, due à une conduite de gaz selon les médias américains, aurait coincé plusieurs personnes, dont des enfants, sous les décombres. Un premier bilan fait état d’un mort et de trois blessés, transportés à l’hôpital dans un état critique.

Des images publiées sur les réseaux sociaux témoignent de la violence de l’explosion, survenue ce lundi vers 10 heures du matin outre-Atlantique. Au moins trois maisons de brique ont été endommagées. Des équipes de la compagnie de gaz et d’électricité de Baltimore ont été dépêchées sur place afin de couper le gaz et assurer les évacuations d’éventuels blessés.

Avec Le Figaro par Steve Tenré

Mort de Freddie Gray: un deuxième policier de Baltimore acquitté

juin 23, 2016

Un policier de Baltimore a été acquitté jeudi de l’homicide de Freddie Gray, dans un procès emblématique des brutalités policières aux Etats-Unis. Le jeune afro-américain avait été mortellement blessé dans un fourgon de police il y a plus d’un an.

L’un des six policiers jugés séparément à Baltimore a été reconnu « non coupable » des sept chefs d’accusation retenus contre lui. Il s’agit du troisième policier à être jugé dans cette affaire.

Le premier procès, en décembre, avait débouché sur une annulation surprise. Les jurés n’étaient pas parvenus à se mettre d’accord sur un verdict. Le deuxième policier avait été reconnu non coupable et acquitté le 23 mai 2016.

L’agent jugé jeudi était, lui, au volant de la camionnette dans laquelle le jeune noir de 25 ans avait subi le 12 avril 2015 une fracture des vertèbres cervicales, tandis qu’il avait les membres entravés. Il a succombé à ses blessures le 19 avril.

Pas assez de preuves
Les procureurs avaient affirmé pendant le procès que le chauffeur, un policier noir, avait volontairement adopté une conduite brutale. Le but était que Freddie Gray, arrêté quelques minutes plus tôt pour un simple regard, soit percuté contre les parois du fourgon.

Faute de preuves, le juge Barry Williams a décidé d’acquitter ce troisième policier. Il était notamment inculpé pour homicide involontaire.

L’affaire Freddie Gray avait déclenché de violentes émeutes dans Baltimore et pris une dimension nationale aux Etats-Unis. Elle était devenue pour beaucoup le symbole des violences policières envers la communauté noire.

Romandie.com

Baltimore: six policiers poursuivis pour la mort d’un jeune Noir

mai 1, 2015

Six policiers de Baltimore ont été inculpés, dont l’un pour meurtre, à cause de leur rôle dans la mort de Freddie Gray. Ce jeune Noir de 25 ans est décédé des suites de blessures subies après son interpellation.

Cette décision de poursuivre les policiers, annoncée par la procureure locale, a été saluée par la famille de la victime et des habitants de la ville, théâtre de manifestations quotidiennes depuis la mort de Freddie Gray et qui ont viré aux émeutes lundi dernier. Elle a en revanche été vivement dénoncée par l’avocat du syndicat de police local, qui a critiqué « l’empressement » de la justice.

La procureure de Baltimore Marilyn Mosby a annoncé des poursuites contre les six policiers, y compris pour meurtre ou homicide contre quatre d’entre eux. Les agents, qui avaient déjà été suspendus, ont été arrêtés.

Menottes et entraves
L’inculpation pour meurtre a été prononcée à l’encontre de Caesar R. Goodson Jr., qui se trouvait au volant du fourgon. Il est également poursuivi pour homicide involontaire, tout comme trois de ses collègues. Ils devront également répondre de violences volontaires, d’agression et d’incarcération sans motif valable, a précisé la juge lors d’une conférence de presse.

Le médecin légiste chargé du dossier juge que les blessures à la colonne vertébrale sont dues aux chutes que la victime, privée de ceinture de sécurité, n’a pu éviter dans le fourgon de police à cause de ses menottes et d’entraves au pied, a-t-elle indiqué. Elle a ajouté que les policiers avaient traité avec « une indifférence cruelle » l’aide médicale qu’il a réclamée à deux reprises au moins.

Concerts de klaxons
Freddie Gray ne respirait plus lorsqu’il a été extrait du fourgon, a assuré l’Afro-américaine de 35 ans, qui a pris ses fonctions en janvier et est issue d’une famille dont de nombreux membres ont fait partie de la police. La foule rassemblée pour l’écouter l’a applaudie à la fin de son intervention.

Des cris de joie et des concerts de klaxons ont retenti dans le quartier de l’ouest où les émeutes ont éclaté lundi soir. Richard Shipley, beau-père de Freddie Gray, s’est dit satisfait de l’inculpation des agents et a lancé un appel au calme.

Le décès de Freddie Gray est à l’origine des manifestations violentes de lundi après lesquelles les autorités locales ont instauré un couvre-feu à Baltimore. Il marque un nouvel épisode de la série de dossiers mettant en cause les traitements réservés aux Afro-Américains et à d’autres minorités par les forces de sécurité aux Etats-Unis.

Romandie.com