Posts Tagged ‘Bannissement’

États-Unis/TikTok : un deuxième projet de loi pour bannir le réseau social

mars 7, 2023

Un projet de loi, transpartisan, a été déposé devant le Sénat américain. TikTok fustige une attaque conte « la liberté d’expression ».

Le reseau social, d'origine chinoise, est accuse de representer une menace pour les donnees personnelles des utilisateurs de la plateforme.
Le réseau social, d’origine chinoise, est accusé de représenter une menace pour les données personnelles des utilisateurs de la plateforme.© DENIS CHARLET / AFP

L’Amérique a fait un pas significatif mardi vers une interdiction de la très populaire application TikTok via un projet de loi soutenu par la Maison Blanche, dans un contexte de défiance croissante des Occidentaux à l’égard du réseau social chinois. Le conseiller à la sécurité nationale américain Jake Sullivan a dit dans un communiqué « applaudir » une proposition de loi déposée le jour même, qui permettrait, entre autres, d’interdire des applications telles que TikTok.

Ce texte, porté par un sénateur démocrate et un sénateur républicain, « permettrait à l’État américain d’empêcher certains États étrangers d’exploiter des services technologiques (…) d’une manière qui menace les données confidentielles des Américains et notre sécurité nationale », a écrit le conseiller de la Maison Blanche. De nombreux élus américains considèrent la plateforme de vidéos courtes et virales, qui appartient au groupe Chinois ByteDance, comme une menace pour la sécurité nationale.

« Une menace pour notre sécurité nationale »

Ils craignent, tout comme un nombre croissant de gouvernements occidentaux, que Pékin ne puisse accéder aux données d’utilisateurs du monde entier via cette application, ce que TikTok nie depuis des années. « Il est largement admis que TikTok constitue une menace pour notre sécurité nationale », a plaidé mardi l’influent sénateur républicain John Thune en présentant le texte.

Concrètement, le projet de loi, baptisé « Restrict act » donne au ministre du Commerce de nouveaux pouvoirs pour interdire cette application. Un projet de loi concurrent, présenté à la Chambre des représentants, a aussi franchi la semaine dernière une étape clé au Congrès. Interdire l’application reviendrait à « museler la liberté d’expression » de millions d’Américains, proteste TikTok, qui revendique plus d’une centaine de millions d’utilisateurs aux États-Unis.

L’application a déjà dépassé YouTube, Twitter, Instagram et Facebook en « temps passé » par les adultes américains et talonne désormais Netflix. Fin février, la Maison Blanche avait déjà ordonné aux institutions fédérales de s’assurer que TikTok disparaisse de leurs smartphones sous 30 jours, en application d’une loi ratifiée début janvier par Joe Biden.

Le Point par B.L. avec AFP

Galaxy Note 7 banni des avions aux Etats-Unis et par Air Canada

octobre 15, 2016

Les autorités américaines interdisent depuis samedi 18h00 (heure en Suisse) les smartphones Galaxy Note 7 de Samsung dans les avions au départ ou à destination des Etats-Unis, ainsi que sur les vols domestiques. Ces téléphones présentent un risque d’explosion.

La compagnie aérienne Air Canada a également annoncé qu’elle interdit totalement ces smartphones de Samsung à bord des avions commerciaux. Cela en raison de risques d’incendie.

« Les voyageurs ne seront pas autorisés à monter à bord des avions d’Air Canada, d’Air Canada Rouge et d’Air Canada Express avec un Galaxy Note 7 de Samsung sur eux ou dans leurs bagages enregistrés », a précisé le plus important transporteur aérien du Canada dans un communiqué.

Pour éviter les potentiels « désagréments » causés par cette interdiction, la compagnie a mis en place une politique pour permettre aux voyageurs de prendre un autre vol sans « pénalité ». Les contrevenants s’exposent à des amendes et à des poursuites.

Eventuelles poursuites judiciaires
Quelques heures plus tôt, les autorités américaines avaient annoncé l’interdiction de ces mêmes smartphones dans les avions au départ ou à destination des Etats-Unis, ainsi que sur les vols domestiques. Les passagers récalcitrants s’exposeront à la confiscation de leurs appareils, ainsi qu’à des amendes, voire des poursuites judiciaires, précise le ministère des Transports (DOT) dans un communiqué.

Deux mois après le lancement de son Note 7, Samsung a arrêté cette semaine la production et les ventes de cet appareil, censé être un de ses nouveaux produits vedettes, en raison de défauts susceptibles de provoquer une explosion. Il a également enjoint tous les propriétaires de cette « phablette » à cesser immédiatement de s’en servir.

Sécurité avant tout
« Nous reconnaissons qu’interdire ces téléphones dans les avions va gêner certains passagers, mais la sécurité de tous ceux qui sont à bord d’un avion doit avoir la priorité », a commenté le ministre américain des Transports, Anthony Foxx.

Concrètement, les propriétaires d’un Note 7 ne pourront désormais plus le transporter sur eux ou dans leurs bagages en soute ou en cabine. Le smartphone ne peut plus non plus être expédié par fret aérien. Les compagnies aériennes devront aussi refuser d’embarquer les passagers qui refuseront de se séparer de leur téléphone.

Les autorités américaines ont réitéré leurs appels à retourner les appareils incriminés à leur fabricant. « Le risque d’incendie (…) est simplement trop grand pour que qui que ce soit prenne le risque et ne réponde pas au rappel officiel » de l’appareil mis en place par Samsung, a indiqué Elliot Faye, le président de l’agence américaine de sécurité des consommateurs (CPSC), également cité dans le communiqué.

Romandie.com avec(ats / 15.10.2016 17h28)