Posts Tagged ‘Bijoux’

France: Un braqueur à trottinette s’enfuit avec 2 à 3 millions d’euros de bijoux

juillet 27, 2021

Ce mardi après-midi, près des Champs-Élysées à Paris, l’homme armé s’est attaqué à la bijouterie Chaumet avant de prendre la fuite.

Le vol a eu lieu a la boutique de luxe Chaumet.
Le vol a eu lieu à la boutique de luxe Chaumet. © Philippe Turpin / MAXPPP / BENELUXPIX/MAXPPP

Un homme a braqué mardi après-midi la boutique du joailler Chaumet, près des Champs-Elysées à Paris, faisant main basse sur un butin évalué entre 2 et 3 millions d’euros, a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant une information du Parisien. Le braqueur, venu à trottinette, a fait irruption vers 17H00 dans la célèbre joaillerie avec une arme de poing et s’est fait remettre bijoux et pierres précieuses, sans violences, avant de repartir également en trottinette, a-t-on ajouté de même source.

« Une enquête de flagrance du chef de vol avec arme » a été ouverte et les investigations ont été confiées à la Brigade de répression du banditisme (BRB), a indiqué à l’Agence France-Presse le parquet de Paris. Cette boutique est située rue François Ier, près des Champs-Elysées. La maison Chaumet est surtout connue dans le monde pour son établissement historique de la place Vendôme qui avait fait l’objet d’un braquage en 2009. Des pierres précieuses pour un montant de 1,9 million d’euros avaient été dérobées.

Par Le Point avec AFP

France: deux faux policiers volent 10 lingots d’or à une femme de 97 ans

septembre 14, 2017

Une femme de 97 ans a été victime hier de deux faux policiers qui ont profité de sa crédulité pour lui dérober dix lingots d’or et des bijoux pour un préjudice estimé à 500.000 euros, selon une source policière.

Mercredi vers 18h, les deux malfaiteurs se sont rendus au domicile de leur victime, situé dans le XVIe arrondissement de Paris, prétextant enquêter sur des cambriolages.

« Après l’avoir mise en confiance, les deux malfaiteurs l’ont interrogée sur ses biens de valeur avant de lui demander d’aller vider le contenu d’un coffre-fort qu’elle détenait dans une banque », a expliqué cette source.

La femme de 97 ans a remis dix lingots d’or et des bijoux de famille aux faux policiers qui se sont ensuite éclipsés. Le préjudice est estimé à environ 500.000 euros. La Brigade de répression du banditisme est chargée de l’enquête.

 
Le Figaro.fr avec AFP

France/Paris: Kim Kardashian victime d’un gang de seniors du braquage

janvier 11, 2017

Une famille de malfaiteurs originaire d’Algérie déjà connue pour plusieurs agressions à domicile et un septuagénaire proche de Tony Cossu dit l’«Anguille», une icône de la pègre marseillaise, sont soupçonnés d’avoir fait partie des malfaiteurs qui ont attaqué la star début octobre. Selon nos informations, les bijoux volés ont été écoulés dans les jours suivant le vol.

Le filet se resserre sur les auteurs et complices présumés de l’agression spectaculaire dont avait été victime à Paris la star de téléréalité américaine Kim Kardashian. Après avoir remis en liberté mardi soir trois des dix suspects interpellés lundi, parmi lesquels comme l’a révélé Europe 1 le chauffeur de 30 ans qui avait convoyé la star dans Paris à l’occasion de la «fashion week», les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme explorent le profil des principaux protagonistes présumés de l’attaque. Les contours d’un gang de «seniors du braquage» se précisent. Deux d’entre eux, voyous d’envergure âgés de plus de 60 ans, ont notamment été identifiés grâce des traces génétiques retrouvées sur des liens plastifiés de type «serflex» qui entravaient la star.

Selon nos informations, cinq voire six des individus entendus sont soupçonnés d’avoir participé directement à l’agression, parmi lesquels trois membres d’une même famille originaire d’Algérie. Vivant dans le Val-de-Marne, ils sont déjà connus pour plusieurs agressions, notamment de particuliers à domicile. Le père, 56 ans, a été arrêté à Vincennes tandis que ses deux fils ont été appréhendés à Créteil.

Parmi les suspects, la BRB entend aussi M., 64 ans, membre de la communauté des gens du voyage. Interpellé dans un camp situé à Saint-Augustin en Seine-et-Marne, il serait quant à lui un de possibles receleurs de la marchandise partie à Anvers, plaque tournante européenne du négoce de diamants. Une source proche du dossier précise au Figaro que les «bijoux ont selon toute vraisemblance été écoulés dans les jours qui suivaient» le vol. Plus de 200.000 euros, peut être liés à une revente partielle, ont été retrouvés à au moins trois endroits différents lors des perquisitions.

Un des «affidés» de Tony Cossu, icône de la pègre marseillaise

Les policiers n’excluent pas aussi que Pierrot B., dit «Pierrot», doyen de l’équipe, fasse partie du commando qui s’est introduit dans l’hôtel particulier dans la nuit du 2 au 3 octobre avant de repartir avec les 9 millions de dollars en bijoux. Né en septembre 1944 et donc âgé de 72 ans, «Pierrot» a été interpellé dans son pavillon de Grasse (Alpes Maritime) par des policiers qui le considèrent comme une «vieille connaissance». Originaire de la région parisienne, il aurait notamment été impliqué en 2006 dans une affaire portant sur deux kilos de cocaïne. Il a en outre été vu régulièrement aux côtés de «figures» du grand banditisme azuréen. Toujours selon nos informations, il est décrit en particulier comme un des «affidés» de Tony Cossu, icône de la pègre marseillaise surnommé l’«Anguille» en raison de son goût prononcé pour les évasions. Enfin, un Français de 62 ans lui aussi fiché pour agressions et arrêté lundi à Montauban, fermerait le «premier cercle» constituant l’équipe des braqueurs.

Par ailleurs, les policiers ont maintenu en garde à vue le frère du chauffeur de Kim Kardashian. L’équipe bien renseignée au moment de passer à l’action, aurait en effet pu bénéficier de l’appui sinon d’une «taupe» ou du moins de très regrettables indiscrétions.

Les quatorze gardes à vue qui se poursuivent pourraient en théorie s’achever jeudi soir.

Lefigaro.fr par Christophe Cornevin et Vincent-Xavier Morvan

France/Kim Kardashian braquée à Paris: ce qu’il s’est passé dans l’appartement de la star

octobre 3, 2016

La star américaine a été braquée à bout portant et ligotée dans la nuit de dimanche à lundi par cinq hommes déguisés en policiers. Environ neuf millions d’euros de bijoux ont été dérobés. L’Express fait point sur l’affaire.

L’attaque a été aussi spectaculaire que violente. La star de télé-réalité, en visite à Paris pour la Fashion Week, a été braquée à main armée dimanche dans un hôtel particulier dans le 8e arrondissement de Paris par des assaillants déguisés en policiers. « Elle est vraiment très sonnée, mais, physiquement, elle est indemne », a déclaré la porte-parole de la vedette.

L’actrice ligotée et enfermée dans la salle de bains

Il est environ 2h30 du matin dans le 8e arrondissement de Paris lorsque cinq personnes cagoulées, « hommes masqués, habillés comme des agents de police » explique le porte-parole de la victime, et équipés d’une arme de poing, se sont fait ouvrir la porte d’un hôtel particulier par un concierge. L’homme a alors été maîtrisé par les individus et menotté, détaille une source syndicale policière à L’Express.

Sous la menace de l’arme, il a été obligé de conduire les braqueurs à l’appartement de Kim Kardashian.

10 millions d’euros de bijoux dérobés

Une fois à l’intérieur de la chambre louée par la star de la télé-réalité, les individus ont mis la main sur une boîte à bijoux d’un montant de 6 millions d’euros et d’une bague de 4 millions d’euros, selon la même source. L’un des auteurs des faits a pointé l’arme sur la tempe de l’actrice tout au long du vol. La jeune femme a ensuite été ligotée et enfermée dans la salle de bains.

iTélé précise que les agresseurs « lui ont scotché les mains et les pieds ». Ils en ont aussi profité pour voler un portefeuille, deux téléphones et 1000 dollars en liquide, rapporte la chaîne d’informations sur son compte Twitter.

Les agresseurs ont fui à vélo

Les auteurs sont ensuite redescendus et ont enfermé le concierge dans la cage d’escalier. Ils semblent avoir quitté les lieux en volant des vélos dans le hall de l’établissement. Des policiers du district de la police judiciaire (DPJ) se sont ensuite rendus sur place.

Au même moment, à New York, Kanye West chantait depuis une heure au festival The Meadows lorsqu’il a lancé au public « désolé, le concert est fini », avant de s’éclipser. Un responsable du festival a ensuite expliqué que le chanteur était parti en raison d’une « urgence familiale ».

Kim Kardashian a quitté la France dans la matinée après avoir été entendue par la police. « Tout est mis en oeuvre pour élucider cette affaire et interpeller les auteurs. La brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne est saisie de cette enquête », a déclaré la préfecture de police.

La semaine dernière, Kim Kardashian avait été approchée dans la capitale parisienne par Vitalii Sediuk, un ancien journaliste ukrainien qui fait parler de lui depuis plusieurs années pour ses agressions de stars en public. Une vidéo le montre en train de tenter de lui embrasser le derrière.

Lexpress.fr par -Bousquié et ,